AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 10
Arrivée : 07/08/2016

Aventurier

MessageSujet: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   Dim 14 Aoû - 23:12

ouh ouh !!!

Comme à son habitude steamy rush foncer à vive allure dans le ciel d'Equestia à la découverte de nouvelle chose, ou plutôt, pour aujourd'hui à sa découverte.

bon aujourd'hui il faut que j'arrive à le refaire.

en effet, pour ce qui ne sont pas au courent, il y a quelques jours, il avait réussie a percer les cieux à toute allure mais il n'as pas été capable de reproduire ce mouvement. Apparemment, le mouvement et baser sur l'accélération puis le bocage de son mécanisme. ce qu'il fit, sa marque vira au rouge puis repassât subitement à sa couleur habituel. un gros nuage de vapeur fut libérée, et steamy rush ... fila vers le sol, bon ok on appel ça tomber.

après un redémarrage, relativement long, il réalisa ça chute et vit qu'il allait tomber sur une jeune jument.

ATTENTION EN BAS!!! hurlât t'il

il tombât au sabot de la jument causant au passage un petit cratère de quelque centimètre. lorsqu'il se releva il réalisa que sa patte arrière droite été tordu empêchant de se tenir sur ses pattes.

bon je crois que le vol s'impose. il lève les yeux et remaquat la jument en fa ce de lui oh! dédolé ce n'est pas tous les jours que l'on vois un dieu tomber devant soit, je ne t'ai pas fais peur? il tendit son sabot droit je me présente, je suis le dieu de la vapotechnologie j' ai nomer steamy rush. et toi c'est quoi? et d'ailleur tu fais quoi ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 40
Arrivée : 20/07/2016
Habitation : Confiserie de la Capitale Solaire
Couleur : #5f67a7
Citation : Agent Drops. Sweet Drops.


MessageSujet: Re: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   Jeu 18 Aoû - 14:57

Canterlot s'éveillait au doux son des sabots claquant sur les pavés colorés alors que des petites têtes blondes se précipitaient devant la porte de la confiserie. S'arrêtant sur le pas de la porte, ils écoutaient les voix paniquées derrière.

« Mais ça va pas ? Ceux ne sont plus des bonbons, c'est une catastrophe !
-Est-ce que quelqu'un sait où se trouvent les colorants ?
-Où se trouve Lady Bonbon quand on a besoin d'elle ?! »

Sur la porte colorée de la confiserie, un petit panneau de bois demandait poliment d'attendre la préparation à l'ouverture du magasin malgré l'heure déjà tardive de la matinée. Une préparation qui prenait un retard monstre en l'absence de leur chef. La confiseuse. Monstre. Vous avez compris ? Bonbon n'avait pas attendu le réveil de ses collègues et remplaçants pour prendre ses sabots à son cou et sa sacoche sur le dos, direction la forêt d'Everfree. Les rumeurs de l'apparition d'une créature terrifiante là-bas s'étaient multipliées ; en temps normal, Bonbon n'en aurait que faire surtout compte tenu de l'endroit rempli de monstres mais il semblerait que celui-ci se soit rendu en ces lieux après avoir été vainement chassé le long des fleuves. Il était un fauteur de trouble qui n'hésitait pas à quitter son lit pour se rendre dans les villes voisines. Fleuve. Lit. Compris ? Je sais qu'un de ces calembours va passer, je le sais !

En fait très sincèrement j'aurai pu commencer ici : Bonbon traînait des sabots dans la forêt dont le brouillard continuait de s'intensifier comme une vraie purée de pois à en filer des indigestions à la confiseuse. Et là ? Roh... Arbalète pendant de la sacoche, mâchonnant une quelconque sucette de chocolat qu'elle avait récupéré au passage pour ne pas être trahie par son estomac, cela lui étant déjà arrivé lors d'une chasse aux timberwolves et qui lui a valu un très mauvais quart d'heure, la jument avançait dans la végétation, évitant le chemin de terre qui passait par des lieux bien trop dangereux à son goût. Elle se dirigeait avec précaution en direction des marais : le fleuve les rejoignait, peut-être le monstre s'y trouverait-il. Il lui fallait juste éviter de longer de trop près l'eau où elle risquerait de tomber nez à nez avec une créature au rugissement puissant...

BRAOUM

Comment ça. Attends, quoi ? Bonbon releva le nez pour tenter de voir au travers du brouillard. Il aurait été difficile de ne pas apercevoir l'énorme nuage noir qui s'était formé dans le ciel. Il est difficile de le voir avec le chapeau de feuilles de la forêt. Bonbon pencha la tête sur le côté, relevant un sourcil. Son oreille parvint à capter le mouvement rapide des branchages : quelque chose approchait en piquet dans sa direction. La jument recula de quelques pas en remarquant le mouvement des feuilles, juste au moment où une boule de métal tranchait au travers.

« ATTENTION EN BAS !!! »

Bonbon l'observa chuter d'un air impassible et esquissa un large pas en arrière. Nouveau bruit d'explosion. La machine fumante tomba avec perte et fracas. Devant les sabots de la confiseuse, à quelques centimètres à peine, un cratère de la taille de deux poneys s'était formé, accueillant en son cœur la machine infernal. Attends non c'était un poney. Mais on dirait vraiment une machine. Attends, quoi ? Alors que l'étrange théière volante se relevait tant bien que mal, Bonbon s'ébroua : toute la terre éclatée par la chute de la créature était venue se loger sur son visage et dans sa crinière, c'était pas glamour. La machine retomba aussitôt sur le séant, une de ses pattes arrière avait un angle... original.

« Bon, je crois que le vol s'impose.
-Surtout que cela a l'air d'être un moyen de transport rudement sécurisé. »

La marque d'ironie de Bonbon attira l'attention de l'inconnu métallique qui releva la tête vers elle.

« Oh ! Désolé, ce n'est pas tous les jours que l'on voit un dieu tomber devant soi, je ne t'ai pas fais peur ? Je me présente, je suis le dieu de la vapotechnologie, j'ai nommé : Steamy Rush. Et toi c'est quoi ? Et d'ailleurs tu fais quoi ici ? »

La confiseuse regretta immédiatement d'avoir lancé la discussion, la balle ne semblait pas lui revenir. Lancer ? Balle ? Haa, bon, laisse tomber. Elle ramena son sabot à sa joue d'un air las, roulant les yeux avant de se risquer à répondre lorsque la machine lui en laissa l'opportunité.

« Mmh, qu'est-ce que je faisais déjà ? Ah oui, c'est vrai. »

D'un geste vif, elle passa son sabot dans la sangle de son arbalète qu'elle resserra d'un coup de dent tout en détachant l'arme de sa sacoche puis braqua le tout entre les deux yeux de la bouilloire.

« Je chasse les dieux et les monstres. »

Elle s'apprêtait à tirer mais secoua soudain la tête en rabaissant son sabot, haussant les épaules.

« Mais qu'est-ce que je fais, gaspiller mes flèches pour du recyclage mécanique, franchement. Attends... »

Elle braqua son regard sur le "Dieu", le fixant avec insistance et surtout méfiance.

« J'ai l'impression d'avoir déjà vu cette carcasse métallique rouillée quelque part, sauf que ta tendance à parler m'exaspère au plus haut point... Ça pue la magie à plein nez. », fit-elle en serrant les dents.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 10
Arrivée : 07/08/2016

Aventurier

MessageSujet: Re: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   Dim 21 Aoû - 12:45

Mmh, qu'est-ce que je faisais déjà ? Ah oui, c'est vrai.

l'inconnue dégainât un objet qui semblait assez dangereux et le braqua entre les deux yeux de steamy

Je chasse les dieux et les monstres.

ce dernier se mit à bégayer  puis à parler très très vite:

AH euh at .. attends tu sais quand je dit dieu je veux dire unique rare, ça serai domage de tuer un être unique au monde non ?

la jument  secoua soudain la tête en rabaissant son sabot puis haussat les épaules en disant:

«Mais qu'est-ce que je fais, gaspiller mes flèches pour du recyclage mécanique, franchement. Attends...

Elle fixa notre machine avec insistance:

J'ai l'impression d'avoir déjà vu cette carcasse métallique rouillée quelque part, sauf que ta tendance à parler m'exaspère au plus haut point... Ça pue la magie à plein nez.


c'est avec un calme et une assurance divine que steamy répondit:

moi , de la magie, pas possible! regarde moi je suis 1000% fait de vapotechnologie comment je pourrait utilisé la magie. par contre pour l'impression de déjà vu tu connais peut être ma maman? elle s’appelle Nightrose et travaille pour une certaine Luna. par contre tu ne t ai pas présenter et j'aimerai bien avoir un nom en fin pas moi mais Zephir je sens qu'il commence à galérer, entre nous , il est pas très douée

Steamy se retourne regarde les alentour et semble être perdu

dit moi tu sais où on est je connais pas cette endroits?

A peine avait t'il terminé sa phrase qu'un jeune timberwolf sorti des broussaille, arrachât la patte du pégase et s'ensuit à toute à allure.

Hey !ma patte voleur !!! toi viens m'aider je veux pas être estropier à vie

Steamy attrapa comme il pouvait la jument fila à toute allure à la pour suite du timberwolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 40
Arrivée : 20/07/2016
Habitation : Confiserie de la Capitale Solaire
Couleur : #5f67a7
Citation : Agent Drops. Sweet Drops.


MessageSujet: Re: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   Mar 30 Aoû - 15:58

A peine Bonbon avait-elle terminée d'étaler ses soupçons qu'elle dû reculer la tête, affichant un air surpris et désarçonné face au bond en avant que la machine fit oralement, se précipitant mais pas trop pour donner sa réponse avec un calme insoupçonné. Mais pas insoupçonnable au vu des termes qu'il employa.

« Moi, de la magie, pas possible ! Regarde-moi, je suis 1000% fait de vapotechnologie, comment je pourrais utiliser la magie.
-Cela tient à peu près debout
, admit Bonbon.
-Par contre pour l'impression de déjà-vu tu connais peut être ma maman ? elle s'appelle Nightrose et travaille pour une certaine Luna. Par contre tu ne t'es pas présentée et j'aimerai bien avoir un nom, enfin pas moi mais Zephir, je sens qu'il commence à galérer, entre nous, il est pas très douée... Dis-moi, tu sais où on est, je connais pas cette endroit ?
-On ne bouge plus ! »

A l'entente du nom de la princesse de la nuit, Bonbon avait eu une absence, n'écoutant que d'une oreille peu attentive la dernière phrase de Steamy Rush. Elle fronça les sourcils tandis que le carreau de son arbalète touchait le museau du poney mécanique, maintenu par le mécanisme de l'arme qu'elle pointait avec assurance entre les deux yeux de l'objet magique.

« Mon instinct ne me trompe jamais : haut les pattes la bouilloire, l'heure du jugement est arrivé. J'enverrais tes dernières volontés à Zephir », ajouta-t-elle avec un sourire victorieux.

Le poney mécanique ouvrit ce qui lui servait de bouche. La chasseuse de monstre s'attendait à toutes sortes de réactions, sauf celle quasi-immédiate à laquelle elle fit face tandis qu'il se retournait un peu brusquement, s'époumonant (mais avait-il seulement des poumons ?) :

« Hey ! Ma patte, voleur !!!
-Qu-quoi ?
-Toi, viens m'aider, je veux pas être estropié à vie ! »

Avant même que Bonbon n'ait eu le temps de réagir, les dents métalliques de la boîte de conserve s'étaient refermées sur la sangle de sa sacoche passant sur une de ses épaules. Elle fut si surprise que lorsque la théière sur pattes les prit à son cou en direction d'une petite bûche coureuse, les bonbons de sa coiffe restèrent tournoyer en l'air sur place alors qu'elle disparaissait dans un nuage de fumée.

« KYAAAAAH ?! »

Bonbon se retrouvait traînée derrière le robot alors que celui-ci se lançait à la poursuite d'un branchelouveteau, ou timbercub, je sais pas, les deux, bref. J'aurai bien continué à la regarder rebondir sur les rochers et dans les buissons en criant à s'en casser la voix, passant dans un sens et dans l'autre à la façon d'une poursuite de fin d'épisode de Scoobidoo, mais en tant que gentil narrateur je vais lui rappeler qu'elle a la capacité de se libérer. Enfin, c'est surtout que si je le fais pas elle se vengera un jour où l'autre, j'ai pas envie de me réveiller avec un carreau d'arbalète entre les deux yeux. Alors qu'ils passaient pour la quatrième fois au même endroit et qu'elle commençait à être couverte de poussière, le louveteau décida de partir tout droit en traînant derrière lui ce qui visiblement était un morceau de la conserve. Comment courrait-il alors ? Ah, il court pas, il papillonne... Enfin bourdonne plutôt d'après le boucan qu'il faisait.

S'il continue il va rameuter toute la meute ! C'est le cas de le dire, Bonbon, enfin plutôt de le penser en l'occurrence. Ils avançaient entre les arbres de la forêt à grande vitesse quand elle avisa une branche suffisamment basse et épaisse plus loin devant. En quelques dixièmes secondes, elle avait tiré de sa sacoche un câble qu'elle brancha à son arbalète. Elle attrapa la sangle de la sacoche entre ses dents et d'un violent coup de tête la brisa, se libérant de l'emprise du poney-bourdon. La vitesse de leur course l'envoya bouler dans le sable qui formait le sol à l'approche d'une rivière, mais ignorant la douleur de la chute elle pointa son arme vers la branche plus au devant et parvint à tirer : le carreau se planta au travers de la branche située au dessus de l'eau. La jument parvint à contrôler sa trajectoire pour retomber sur ses sabots, et mordant le câble tira avec force dessus. La branche craqua, se tordit et céda ; le mouvement l'envoya un peu en arrière, loin de l'eau dans laquelle elle aurait dû tomber, en direction des trois coureurs, puis elle chuta avec lourdeur directement sur le louveteau. Celui-ci n'eut que le temps de pousser un "Kaï !" craintif avant d'exploser sous le poids de la bûche volante.

« Hop ! »

Profitant de la glissade que son coup lui avait fait faire, Bonbon bondit sur le tronc d'un arbre le long de la rivière, rebondissant en hauteur et pointa son arbalète chargée de trois autres carreaux en direction de Steamy Rush : l'arme fila avec un sifflement dans les airs en direction de la boîte de conserve et plus précisément d'une de ses ailes afin de la faire chuter. Un sourire plein de défi se peignit sur le visage de la chasseuse.

« Et un bourdon épinglé pour ma collection ! »

Le carreau approchait dangereusement de sa cible dans ces fractions de seconde...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 22
Arrivée : 26/06/2016
Habitation : La forêt Everfree
Couleur : #9933ff
Citation : Ma moustaaaaaache ♥


MessageSujet: Re: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   Mar 4 Oct - 7:37

Il était encore tôt, bien trop tôt pour se lever, et puis j'étais bien là, enroulé autour d'un cailloux dans une petite rivière tranquille de la forêt Everfree... Avec ma taille et ma carrure, je ne craignais pas grand chose des créatures qui pouvaient bien se promener dans la région, et même si j'aurais bien aimé être un petit poney, je dois dire que c'était bien commode d'être ainsi bâtit. Et puis, même si je n'avais pas de sabots, j'avais bien ma splendide crinière et mon inégalable moustache ~♥

C'était donc le matin, et je dormais plutôt bien, pourtant, le soleil venait une peu me chatouiller les yeux de ses rayons bienfaiteurs sous lesquels ma beauté pouvait s'exprimer ~♥

Mmh~~ Encore cinq minutes maman... M'en fiche que le bateau coule~~

Oui, j'étais encore le vilain petit canard à ce moment là, il m'en fallait plus pour me réveiller, et ce plus me fit me lever d'un bond, un "KYAAAAAH" au loin, puis un tronc d'arbre filant sur l'eau remuant un peu partout, il n'en fallait pas plus pour faire se réveiller le cygne qui sommeillait en moi ~♥

Mwaaaaaaaaaa~~

Je me relevais donc, m'étirant de toute ma grandeur, m'étirant de toute ma grâce... Enfin, pas vraiment... Cheveux en pétard sur ma tête, et moustache en épis, je devais plus ressembler à un démon qu'à un être sophistiqué... Mais pourtant je chatoie tant ~♥

Mais quelle ne fut pas ma surprise en voyant devant moi un croisement étrange entre un poney et une théière dorée... J'allais tenter de communiquer avec ce visiteur venu d'ailleurs, mais je sentis alors quelque chose me piquer le fondement... Trois petites piqures qui avaient dues être ralenties par l'eau soulevée lors de mon réveil très surprenant, je me retournais alors d'un coup, pour voir, flottant sur un petit tronc d'arbre se dirigeant droit vers moi, une très belle petite jument au poil blanc et à la crinière multicolore qui me faisait penser à un berlingot à la rose et à la mûre. A croquer! ~♥

Unyuh? ~♥

Rien d'autre ne venait de ma bouche devant une telle scène, mais avouez, qu'auriez-vous bien pu dire à ma place si vous veniez de vous réveiller dans une telle situation, sans même avoir eu le temps de vous peigner? ~♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 10
Arrivée : 07/08/2016

Aventurier

MessageSujet: Re: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   Mar 28 Mar - 15:47

Steamy continuais de traîner la jeune jument sur quelques mètres c'est alors qu'il senti que son poids le quittât se qui le lança un peu plus. soudain un chlack retentis. trois carreau fila à toute allure vers Steamy cependant se dernier plongeât sur le tibercub ce qui lui permit d’esquiver  deux  carreaux, quand au dernier se planta dans l'aile de Steamy, il faut croire que tu as de la magie mon petit car grâce à elle ton aile peut encore fonctionner.

c'est alors que ce dernier en se "relevant" hurla :

T'es servieux zephir ! tu as cramer mon point de destin! Et quand c'est ta douce Apple Dream là tu n'utilise rien ? non ! madame peut se transformer en chauve-sourie
alors déjà c'était pour te sauver et...
Et quoi! tu vas me faire croire que j'ai rien pour empêcher une attaque aussi basique! en plus me faire tomber tu n'avez rien de plus classe? tu vas je vais t'en mettre une d'esquive!
Aie mais me tape pas je te rappelle que sans moi tu n'existerai pas  et je voulais dire...
et voila l’argument je t'ai créer je fais ce que je veux a ce prix la dit moi ta gueule c'est magique à non c'est vrai elle est mal en point ici
La ferme! je te disais je disais quoi déjà ? ah oui ! je te rappelle que sans mon intervention tu serai épinglé contre un arbre à la merci de cette jument à la gâchette facile
tu ne me dit pas de la fermer déjà! et tu juste stupide ou quoi elle tirais sur le tibercub pas moi j'y peux rien si elle sait pas viser! tu vas voir je vais en parler à Applejack comme ça cristal va bien te défoncer
c'est ça va pleurer au près de maman Applejack je suis sur qu'elle te défendra alors que je t'ai sauver. par contre du devrais te retourner tu as comme un "petit" problème qui arrive
comme si cette jument pouvait me poser un problème. je suis le dieu de la vapotechnologie moi! rappel moi qui tu es? ah oui un pauvre étudiant en chimie qui a failli foiré son année. et en plus tu as oser mettre au congélateur moi ton premier personnage .
Steamy retourne toi maintenant !
Mais qu'est ce qui peut autant inquiété ?

alors que ma dispute avec Steamy commençait à durer un serpent de mer sortie de la rivière ce dressant de toute ça hauteur .Surpris Steamy lança sont dragon Steam roar, un jet de vapeur porté à haute température droit sur la tête du serpent

Yes! un lancé critique tu vois quand tu zephir tu peux être serviable
ouais oauis attends de voir comment les autre ont réagis avant de t'enflammé

surtout que le serpent ne semblais pas avoir reçus de dégas physique important

sérieux un boss de niveau maintenant? hey ! bayonetta ton fusarbalette est chargé? il temps de passé en effort maximum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 40
Arrivée : 20/07/2016
Habitation : Confiserie de la Capitale Solaire
Couleur : #5f67a7
Citation : Agent Drops. Sweet Drops.


MessageSujet: Re: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   Jeu 11 Jan - 19:30

Les trois carreaux d'arbalète filèrent à toute allure, tranchèrent petits branchages et feuilles mortes, puis se plantèrent dans leur cible avec un bruit sourd en même temps que Bonbon retombait sur la berge, tirant sur le reste de ses câbles pour les rembobiner. En tous cas, c'est ce qui était prévu, à deux détails près dû à un coup du sort parce que les joueurs aussi sont des vilains sadiques qui ont des Deus Ex Machina dans leur manche : deux des carreaux ne parvinrent pas à toucher leur cible, l'un d'eux se plantant dans le sol, le suivant se tordant sur une pierre après avoir traversé la queue artificielle de la bouilloire, seul le dernier en somme atteint l'aile de la machine sans le mettre à mal ; d'autre part, Bonbon avait mal calculé sa trajectoire, on ne peut pas tout avoir même quand on chasse du Titan, ou en tous cas il y eut un mouvement dans l'eau qui décala ses calculs et elle s'était retrouvée à plonger dans l'eau, se retenant à peine de ses sabots avant à la berge en retenant sa respiration sous l'effet de son poids s'écrasant contre ses poumons, faisant sandwich avec le morceau de sol sous elle.

« Nom... de... Dieu !!! »

Chut, il y en a un qui pourrait se sentir concerné. Rappant ses sabots contre le mur de terre et de vase qui se creusait le long de la rivière, elle s'extirpa tant bien que mal de l'eau dans laquelle elle aurait été bien malheureuse de tomber intégralement au vu du poids normal de sa robe qui était particulièrement insoutenable une fois mouillée. Un peu comme mes blagues salaces. Hein, que, quoi ?! Bonbon, méchante ! Elle parvint tant bien que mal à se hisser sur la berge, reprenant son souffle avec exaspération, quand une voix éclata.

« T'es sérieux Zéphir ! Tu as cramé mon point de destin ! Et quand c'est ta douce Apple Dream là tu n'utilises rien ? Non ! Madame peut se transformer en chauve-souris ! »

Le Dieu de la technologie semblait tellement en colère contre quelqu'un que son marron avait rougi en devenant un orange pétard, un orange éclatant, bref un orange explosif. Ou, en HTML, on appelle ça remplacer le 66 par un FF, ce qui fait passer du marron cuivre rouillé 663300 à un rouge orangé corail agressif FF3300 pour les mirettes. C'est chiant d'aller chercher les codes couleurs vous savez ? Bonbon se redressa après avoir entièrement repris sa respiration, observant le curieux échange à sens unique tout en essorant à l'aide de ses dents sa robe bien trop lourde à son goût. Qui ne profiterai pas d'un tel répit quand la proie ne s'enfuit même pas ?

« Et quoi ! Tu vas me faire croire que j'ai rien pour empêcher une attaque aussi basique ! En plus me faire tomber tu n'avais rien de plus classe ? Tu vas voir je vais t'en mettre une d'esquive ! ... Et voila l’argument "je t'ai créé je fais ce que je veux", à ce prix-la dis-moi ta gueule c'est magique, ah non c'est vrai elle est mal en point ici ! »

Bonbon releva un sourcil en observant sa victime qui en plus de l'ignorer complètement semblait génétiquement con. Ca se dit génétiquement pour une machine ? Peut-être Mécaniquement con alors ? En tous cas, la suite du débat laissait clairement entendre qu'il ne la craignait pas, une chance pour elle les proies courageuses étaient les plus faciles à aiguiller, si vous voyez ce que je veux dire. Je sais qu'un de ces calembours passera, je le sais très bien.

« Tu ne me dit pas de la fermer déjà ! Es-tu juste stupide ou quoi, elle tirait sur le timbercub, pas moi, j'y peux rien si elle sait pas viser ! Tu vas voir je vais en parler à Applejack comme ça Cristal va bien te défoncer ! »

Avantage double, maintenant il pensait qu'elle ne savait pas tirer. Beaucoup de personnes auraient été outrées, Bonbon l'était en vrai, mais contrairement à ce beaucoup de personnes elle ne s'énerva pas, et se contenta de sourire en coin tout en continuant d'essorer sa robe : cible abrutie, cible épinglée !

« Comme si cette jument pouvait me poser un problème. Je suis le dieu de la vapotechnologie, moi !
-Okay, là ça devient légèrement irritant.
-Rappelle-moi qui tu es ? Ah oui : un pauvre étudiant en chimie qui a failli foirer son année. Et en plus tu as osé me mettre au congélateur, moi, ton premier personnage ! ... »

Avec un léger tic de l'arcade sourcilière qui témoignait de sa perte de patience, Bonbon s'ébroua une dernière fois et se recoiffa tout en écoutant d'une oreille distraite Steamy Rush poursuivre ses élucubrations à propos d'études de chimie. Un chimiste qui parle à une machine, on dirait un début de roman de science-fiction humoristique... En fait, cela aurait plutôt plu à Bonbon comme lecture, et sûrement que son merveilleux et si sexy Sir Rerum Novarum aurait aimé aussi.♥ Bon, d'accord, là je cherche le carreau d'arbalète pour me faire épingler. HA ! Je sais que je vous ai vu sourire là ! Ma persévérance vaincra ! Mais pour le moment je vais me taire parce que Bonbon recharge son arbalète et que je veux pas être le premier touché... Lorsqu'elle eut fini sa préparation, voulant en finir au plus vite avec Steamy Rush avant que la meute de bancheloups ne débarque et ainsi pouvoir ramener sa proie en toute tranquillité pour la faire étudier sans avoir faire un combat de mêlée, elle fut surprise de croiser le regard de la bouilloire.

« Mais qu'est-ce qui peut autant t'inquiéter... ?
-... J'ai rien fait encore ! »

Bonbon avait répondu par réflexe comme si elle s'était sentie accusée. Elle balbutia un instant, se frottant du sabot gauche son sabot droit sur lequel trônait son arbalète, fit deux trois fois le poisson avant de se frapper le front du sabot, renvoyant voler une de ses mèches trempes sur son nez. Elle soupira d'exaspération : la bêtise de la bouilloire était en train de l'atteindre. Du moins, assez pour ne pas la faire réagir sur la vraie raison de se regard.

« Unyuh ?~♥
-Caramba ! »

Bonbon se retourna d'un bond, faisant claquer la traine encore humide de sa robe derrière elle alors qu'elle admirait avec horreur ce qui sortait de l'eau : un immense dragon de mer, non, un serpent, non, je sais pas, un poisson chat ? En tous cas ça a une moustache glorieuse ! Plus glorieuse que celle de Flam ! Flam, c'est toi ? Non, c'est trop gros pour être Flam ! Bonbon serra les dents, dardant un regard flamboyant : changement de cible, c'était la créature qu'elle était venue chasser à l'origine.

« Hérésie... »
ROAR !

Elle est bien mon onomatopée hein ? A peine Bonbon avait-elle terminé sa punchline habituelle qu'un puissant rugissement survint, ou plutôt, une explosion d'une puissance telle qu'elle propulsa un jet de vapeur brûlant. Bonbon poussa un cri, sentant le souffle chaud passer juste au dessus de sa tête. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'à défaut d'être une bonne bouilloire Steamy, t'es un sacré sèche-cheveux ! Ou un friseur... Un Freezer ! Haha ! Non celui-ci était pourrit, rayez-le du script. Il y a eu tellement de conneries racontées dans ce message que je sais plus où j'en suis moi... Ah, oui ! Le jet de vapeur fondit comme un dragon sur l'immense serpent violet à la glorieuse moustache rousse, emportant partiellement Bonbon dans le processus. La jument parvint à se camper sur ses sabots, se maintenant au sol avec force, jusqu'à-ce que le souffle s'atténue et qu'il ne reste qu'une épaisse purée de pois. Encore.

« Yes ! Un lancer critique, tu vois quand tu  veux Zéphir tu peux être serviable !
-Pas si vite joli cœur... »

La vapeur peu à peu s'écartait, et une ombre se dessinait. Bonbon serra les dents, retenant un nouveau murmure face à l'hérésie de la survie d'une telle créature. Enfin, après tout, au pire avec un jet pareil la bouilloire aurait fait du poisson grillé, mais ici on parlait d'une créature qui avait une résistance proche de celle des terribles dragons. Peut-être pas, en vérité, mais en tous cas un poney ne valait rien à côté, alors si les créateurs de Steamy Rush l'avaient armés pour les batailles équestres, il était vraiment mal barré face à un véritable monstre. Bonbon réarma son arbalète en direction de la créature, et fléchit les sabots.

« Sérieux, un boss de niveau maintenant ? Hey ! Bayonetta, ton fusarbalette est chargé ? Il temps de passer en effort maximum !
-T'occupes, le grille-pain magique, t'es le suivant ! »

N'attendant pas que la vapeur se soit entièrement dissipée, Bonbon brancha son câble à un autre carreau d'arbalète, plaçant celle-ci en position de tir unique, et tira sur un tronc d'arbre de l'autre côté de la rive. Elle tira un grand coup dessus pour rembobiner le câble alors tendu non loin de la créature des rivières, et s'envola à travers la vapeur, au dessus de celle-ci. Dans le processus, elle remit un carreau à la place du précédent, réarmant son arbalète sur un triple-tir, et brancha l'autre extrémité du câble à un des carreaux, préparant un angle dans l'intention de tirer un carreau au moins sur la créature, un second dans l'arbre d'en face, et le dernier peu lui importait où il arrivait, s'il pouvait toucher la bouilloire ou une autre bestiole cela lui suffirait.

La vapeur s'écarta comme les rideaux sur la scène, le voile blanc dévoila, ah non celui-ci de calembour n'était pas prévu c'est juste que je déconnecte là, petit à petit la scène. Bonbon tira un deuxième coup sur son câble pour le débrancher du premier carreau, puis arma, s'apprêtant à tirer dès que le monstre serait en vue. La chaleur du jet avait été telle, et les deux personnages visés étaient suffisamment humides à l'origine pour accentuer cela, que la glorieuse moustache et la merveilleuse coiffure rousse du serpent de rivière ainsi que le joli chignon et les queue de la confiseuse avaient à présent un style non pas explosif mais plutôt... Comment décrire quelque chose qui était si frisé que cela avait formé une imposante boule qui serait un confortable nid d'oiseau ? Ah oui : Disco ! Eh bien puisque c'est comme ça, Bonbon allait leur montrer avec un tir bien contrôlé ce que c'était de combattre des monstres... en Disco Style !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
après orange mécanique, pluie mécanique [PV bonbon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Mécanique automobile
» Topic Sport Mécanique
» Orange Mécanique ^^
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Everfree :: Forêt d'Everfree-
Sauter vers: