AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 Bonbon au spéculoos (feat bonbon. Ouais je sais on aurait jamais deviner vu le titre.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 30
Arrivée : 05/09/2016


MessageSujet: Bonbon au spéculoos (feat bonbon. Ouais je sais on aurait jamais deviner vu le titre.)   Lun 24 Oct - 1:26

J'ai décidé de passer mon week-end à Canterlot. Après avoir passé une semaine plutôt tranquille à la new lunar républic, j'ai décidé de voir un peu de nouveau horizons. Après tout je ne connais pas vraiment bien cette ville, qui en plus d’être magnifique avec son architecture mêlant l'ancien et la technologie, possède de nombreux magasin fort sympathiques. Oui, je suis toujours un adepte de la philosophie des moines guerriers, le matérialisme ne fait pas le bonheur, mais j'aime bien regarder les robes sublimes dans les vitrines, et mangé des tapisseries et autres sucreries divines.

Après tout, ce que critique la philosophie de mes aînées du temple, ce ne sont pas tellement les objets en eux même, mais plutôt le désir, la convoitise, et le pouvoir qui peuvent détruire les hommes. Je ne pense pas qu'une tarte aux pommes va causer ma perte. Si je fais uniquement des pâtisseries, et des robes que je coud occasionnellement pour arrondir les fins de mois, ce n'est pas un crime en sois.

Je remarque une devanture fort alléchante. Elle est entièrement composée de vitrines pour rendre la boutique plus lumineuse, avec de nombreux bonbons à l'intérieur. Je rentre à l'intérieur, poussé par la curiosité et je ne le regrette pas. Il y a de nombreux comptoirs avec pleins de sucreries de toutes sortes, dont certaines vraiment mignonne. J’aperçois également des machines qui servent surement à l'élaboration de ceux-ci.Je suis concentré sur ces merveilles sucrés, admirant les différentes formes et couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 25
Arrivée : 20/07/2016
Habitation : Confiserie de la Capitale Solaire
Couleur : #5f67a7
Citation : Agent Drops. Sweet Drops.


MessageSujet: Re: Bonbon au spéculoos (feat bonbon. Ouais je sais on aurait jamais deviner vu le titre.)   Lun 30 Jan - 15:40

Une légère inclinaison à quelques degrés sur le côté de la tête, un petit haussement de l'épaule droite, croiser les sabots avants et afficher un sourire rayonnant, tous les ingrédients étaient réunis une fois de plus. Le client rendit timidement le sourire, tenant un sachet de sucreries dûment payées à la créatrice entre ses dents, partit en poussant doucement la porte qui craqua à peine sous le léger mouvement, et disparu au loin. Seul le clapotis de ses sabots entre les démarches vigoureuses de licornes qui se prenaient pour la plus haute noblesse du pays en chantonnant leur rire hautain d'un ho ho ho légèrement nasillard et aigu bondissant comme un petit lapin sur les carreaux de pierres colorées qui ressemblaient à des bonbons. En fait il aurait suffit de ramasser ce qu'il y avait par terre et ils avaient l'équivalent de ce qu'on trouvait dans une confiserie, non ? Si je dis ça je vais me faire tuer par Bonbon remarque...

Son soupir fut déchirant, transformant son sourire en une mine acerbe. Oui bon bon, désolé Bonbon ! (Compris ?) J'ai rien dit ! Enfin, je dis ça, mais ce n'est pas ma faute si elle ronchonne. Si si, promis c'est pas ma faute ! Le soucis se situait au niveau de la machine s'emballage qui se trouvait derrière le comptoir et qui avait mis bien dix minutes à fonctionner et à simplement sceller le joli papier coloré qui servait à enfermer les chocolats et sucreries diverses. Dix minutes à faire des petits sourires et des petites courbettes stupides au client en parlant des derniers potins, autant Bonbon adorait raconter ce qu'il se passait à Canterlot et dans les alentours autant l'air coincé du client fixant la machine qui grinçait péniblement sous le sabot de la confiseuse avait transformé ces dernières minutes en une heure infernale dans la tête de la jument.

« Fichue machine indigne de sa condition, me laisser tomber dans un moment pareil ! Pfuh ! »

La lady gonfla les joues, jetant du sabot arrière le voile de sa robe derrière elle alors qu'elle faisait volte-face pour contourner son comptoir et se diriger vers la machine devant laquelle elle se mit ventre-à-terre afin de l'examiner. Il semblait que quelque chose s'était coincé dedans, sans parler du fait que le mécanisme avait légèrement rouillé par endroit à cause de fortes pluies survenues. La personne qui avait fabriqué cette machine n'y connaissait strictement rien, si Sir Novarum s'en était chargé jamais il n'aurait utilisé de métal de si mauvaise facture, et un mécanisme aussi douteux. Bonbon appliqua une légère pression de la pointe du sabot sur la pédale suppose abaisser le mécanisme et faire chauffer le métal pour souder le plastique des sachets de sucreries. Le mécanisme s'abaissa peu à peu, la lame chauffée rougit lentement, mais à nouveau le grincement désagréable se produit. Un grincement, et un bruit de froissement.

« Nom d'un chocolat trop amer, c'est encore un coup des apprentis ça ! Coincer de l'emballage dans le mécanisme, ils vont le sentir passer ça... »

Tout en soupirant d'exaspération et ronchonnant, grognant, râlant à propos de cette découverte, Bonbon se retourna sur le dos et commença à écarter doucement les éléments du mécanisme pour tenter de voir où se trouvait la source du problème. Si elle le trouve, elle le fera avaler à l'apprenti, et ce sera alors à son tour de se faire réparer ! Oui je sais, c'est moins impressionnant quand c'est moi qui le dis, que voulez-vous, c'est ma malédiction que d'avoir des personnages plus impressionnants que moi. Enfin, à la fois vous ne voyez pas ma magnifique personne, juste des mots sur un écran, alors vous ne pouvez pas apprécier ma prestance supérieure à celle du simple avatar qui... Okay je me tais, on a assez de Bonbon pour râler sur sa machine pour que je ne me mette pas à débattre tout seul, soit soit.

Laissez-moi plutôt vous offrir une petite visite guidée des environs pendant que notre confiseuse travaille avec acharnement. La boutique était dans les charmants tons crème et cuivre. Le sol était couvert d'un charmant carrelage brillant dans la première couleur, tandis que les murs étaient tapissés d'un joli motif orangé encadré de barres de cuivre qui se rejoignaient tous au centre du plafond de bois pour soutenir un petit lustre discret et élégant. De grandes vitrines permettaient de facilement éclairer les lieux et voir l'intérieur où une véritable exposition de confiseries, petites pâtisseries, chocolats et autres sucreries brillait comme des bijoux dans des comptoirs ornés de vitrines soigneusement astiquées pour mettre en évidence cette marchandise à la valeur inégalable. Les murs derrière les comptoirs étaient couvers de machines servant à créer les bonbons et à les embaler, séparées au centre d'un escalier de bois très discret qui semblait mener à l'étage où Bonbon habitait.

En face de la jolie porte de bois à laquelle une charmante petite clochette dorée tintait à chaque ouverture, un poney se trouvait... Ah mais attends, ça ça fait pas partie de la boutique non, c'est un client ! A l'entente de son entrée, Bonbon sursauta, tentant de se relever d'un bond mais se cogna violemment contre la machine qu'elle réparait plus tôt, à presque s'en assommer.

« AÏE ! Fichue boîte de conserve ! »

La confiseuse accompagna son insulte d'un coup de sabot antérieur dans la machine qui eut un effet loin d'être escompté : les deux lames tournantes de la machine qui servaient à enrouler soigneusement des rubans autour des paquets s'écartèrent avec un grincement assourdissant et le plastique froissé qui s'était coincé dans le mécanisme tomba sans résistance sur le poitrail de la jument. Celle-ci écarquilla les yeux. Comme quoi, les machines c'est pareil partout, il suffit d'un bon coup de sabot dessus et ça fonctionne forcément ! NE dites pas que j'ai dit ça à Bonbon, elle me traiterai d'hérétique à la cause de l'Agence... Même si c'est vrai.

« Ah... Bon, ça, c'est fait ! »

Se relevant, cette fois-ci avec plus de précaution avec le plastique froissé entre les dents et un sabot sur le crâne à l'endroit qui avait percuté la machine plus tôt, Bonbon se redonna quelque peu consistance avant de poser les yeux sur son visiteur. Ce n'était pas du tout un visiteur courant : c'était Batmaaan ! Attends non... Hum... C'était un batpony, au temps pour moi. Qui plus est, un batpony d'une couleur bien particulière, car dans sa robe d'un blanc immaculé et sous sa crinière légèrement rosée il ne semblait pas vraiment être une créature de la nuit. Une créature de Luna hein... Malgré le petit froncement des arcades sourcilières que lui fit avoir cette pensée, Bonbon ne se montra pas pour autant désagréable, après tout nombre de batponies ne vivaient pas forcément pour Luna, et un client restait avant tout un client. Un client fort bien vêtu avec son kimono très oriental. En bref, un client batpony otaku otomen. Ben quoi, il a une tête de jument ! Bonbon se racla la gorge tout en posant son emballage froissé dans une corbeille sous le comptoir.

« Bienvenue ! Vous cherchez quelque chose en particulier ? »

Disant cela, elle se plaça astucieusement derrière la vitrine qui contenait les confiseries les plus élaborées et donc évidemment les plus chères, dardant un sourire rayonnant sur ce nouveau venu. Sorcière...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bonbon au spéculoos (feat bonbon. Ouais je sais on aurait jamais deviner vu le titre.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demain j'donnerais le change - Isma
» Mickey ○ Ouais je sais comme la souris...
» Pimentine, un bonbon acidulé
» Bonbon-Godard
» « Un bonbon ou un sort ? » Un sort ; les bonbons, c'est pas drôle [Brionan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Mont Canterlot :: Magasins-
Sauter vers: