AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 "En vers" et "Contre tout" (PV Aleksandra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 172
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment vouslez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: "En vers" et "Contre tout" (PV Aleksandra)   Mer 9 Nov - 18:14

Je me baladais tranquillement juste à côté de Ponyville. J'écoutais et chantonnais un peu de musique. Celle-ci était écrite est chantée par un certain... Heum... Tiémachin... Thief... Ah voilà ! Thiefaine ! Et le nom était La ruelle des morts. Une très belle chanson. L'air résonnait dans mes oreilles et ma tête.

Avec nos bidons en fer blanc
On descendait chercher le lait
A la ferme au soleil couchant
Dans l'odeur des soirs de juillet

Le soleil commençait à se coucher mais il était encore loin dans sa lente progression à travers le ciel pour que la nuit noire s'abatte totalement sur nous. Je repensais à mon dernier livre, publié récemment. Oh là là ! Qu'est-ce que je me marre ! Le scandale que ça fait chez certains ! Bon, j'avais encore quelques jours de répit avant d'être, sûrement, jeté en prison pendant quelques semaines voir mois. Mais bon, la prison, je le vivais bien personnellement. Disons que j'aime bien énerver les gardes de ma cellule. Même Celestia, lorsqu'elle passe un peu voir ses geôles, elle se marre en voyant littéralement rager mon geolier ! Bien sûr, je sais que, si c'était elle, elle me ferais sortir plus vite car je suis un des artistes sous la protection royale, mais la loi est la loi. Surtout lorsqu'un scandale éclate.

On avait l'âge des confitures,
Des billes et des îles au trésor
Et on allait cueillir les mûres
En bas, dans la ruelle des morts

J'entendais quelques bruits au loin derrière moi, une voix masculine aiguë. Je n'arrivais pas encore à reconnaître les mots prononcés. Les seuls qui me revenaient étaient ceux de la chanson fort sympathique et poétique.

On nous disait que Barbe Rousse
Avait ici sa garnison
Et que dans ce coin de cambrousse
Il avait vaincu des dragons

Puis, plus la voix se rapprochait, plus j'arrivais à entrevoir qu'est-ce qui se disait... Oui, c'était mon nom. On m'appelais, on me disais d'attendre mais je continuais. Je ne reconnaissait pas la voix donc, bon...!

On avait l'âge de nos fêlures
Et on était conquistadors
On déterrait casques et fémurs
En bas, dans la ruelle des morts
Dans la ruelle des morts

Puis, le poney terrestre vint vite s'interposer devant moi. J'arrêtai alors la musique et observai mon interlocuteur. Il était assez jeune, un adolescent de dix à treize ans je dirais, jaune. Je n'avais pas vu sa marque de beauté, par contre. Maintenant que j'étais au calme, je lui dis :

- Qu'est-ce qu'il y a petit ?

J'avous que, pour la tranquillité de "l'anonymat", c'était loupé ! Bon, je savais un peu à quoi m'attendre... Mais bon ! En me regardant, le poney me tendit un livre : "Gress, le voyage éternel". Un des livres d'aventure que j'avais écrit. Puis, il tendis ensuite une plume en me disant :

- Vous êtes mon auteur préféré... Je peux avoir un autographe... S'il vous plaît ?

Je poussai un soupir en fermant les yeux et, en les ouvrant, je lui dis gentillement :

- Ah ! Vous savez très bien que j'aime faire plaisir aux fans... Mais bon, j'aime aussi ne pas trop être dérangé à des moments !

Je fis ma signature. Il regarda et il poussa un cri de joie. Puis, il sortit un appareille photo en me disant :

- Je peux faire une photo avec vous aussi ?

- Oui, tu peux. Mais après...

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'il pris le "selfie" avec moi. Il me dit ensuite "Merci", je lui dis "De rien" et je repartis devant.

Sauf que... Le problème, c'est qu'il me suivait. Et il parlait, parlait, parlait... Encore et encore... Et moi qui me trouvais bavard ! Je m'arrêtais et fis sechement vers lui :

- J'ai dit "Je n'aime pas trop être dérangé à des moments" ! Donc, maintenant, s'il te plaît petit, part ! Je sais que tu es fan mais je suis juste un poney comme toi et j'ai aussi besoin de repos tranquille !

- Mais je veux rester avec vous !

- Tu aimerais rester avec moi, c'est différent.

- Non, je veux !

Je soupirai d'exaspération. Puis, je lui demanda, avec sourire diabolque :

- Dit-moi, tu as déjà apprit à voler ?

J'appuyai sur un bouton de mon bras mécanique, ce qui enclencha le tournage bruyant de rouages pour finalement un clic !

- Euh... Non... Pourq...

Je lui assenai un bon coup de poing qui l'envoya valser à plusieurs mètres en arrière ! Il va survivre et il va pas trop être blessé (un bleu, sans plus. Je ne lui ai pas brisé la machoire, je suis pas fou quand même !). Par contre, ça lui servira de leçon ! On n'impose rien à un dissident.

- Pas grave. Car, perso, je t'ai appris à planer !

Pourquoi j'avais appuyé sur le bouton sur mon bras ? Eh bien ! Pour bloquer l'épée et éviter que la lame sorte. Pourquoi je ne l'avais pas désactivé avant ? J'ai suffisemment d'ennemis pour ne pas le faire !

Donc, après cela, je me dirigeai vers une colline d'où nous pouvions voir tout le village ainsi que le coucher de Soleil. Je me posai à l'ombre d'un arbre, ne faisant attention à presque rien (sauf à s'il n'y avait personne sous moi et au paysage, bien sûr). Une fois bien posé, je faisait tout de même attention aux formes et au bruits aux alentours. Enfin, je remis la musique là où elle en était.

On arrosait toutes nos victoires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 141
Arrivée : 24/01/2016
Age : 22

Habitation : Aucun...
Couleur : 3366CC
Citation : J'écrirais un poème sur toi pour ne pas t'oublier.

Aventurière

MessageSujet: Re: "En vers" et "Contre tout" (PV Aleksandra)   Mer 1 Fév - 14:26

On arrosait toutes nos victoires...

« A grands coups de verres de kéfir~♪ »

Je rabaissais ma lecture et penchait doucement la tête derrière l'arbre près duquel je m'étais posée pour mes lectures. Trois livres posés à côté de moi, un ouvert sur mes sabots croisés devant moi, une tasse de thé encore chaude sur ma cape étalée au sol à côté d'un thermostat, c'était l'endroit idéal avec ce vent ni trop frais ni trop chaud pour profiter du temps qui passait sans se presser. En fait, j'essayais surtout de ne pas m'affoler ! Bonbon, qui avait accepté ma période d'essai que je craignais être un caprice de ma part, avait disparu il y a quelques temps en me disant de rester sage à Ponyville. Partir dans la forêt d'Everfree, c'était de la folie ! Nous passerons sous silence ma petite visite dans cette même forêt il y a quelques temps de cela, évidemment... Chut ! J'avais donc décidé de profiter des rayons de la bibliothèque, notamment les romans, où une rangée de livres épais avaient attiré mon attention, portant un nom très médiatique sur leur tranche !

Ayant récupéré un de ces livres, un recueil de poème et deux autres fictions sympathique, j'étais montée avec ma sacoche pleine sur cette colline, profitant d'un bon thé qu'un tenancier de café avait accepté de me laisser emporter, et cherchait à me détendre au maximum en solitaire quand cette musique était survenue, accompagnée d'une voix masculine ! En vérité, j'aurai préféré être seule, je craignais que mon stress transparaisse dans mes paroles, et surtout je voulais apprécier seule mes lectures, mais ne pas annoncer ma présence à quelqu'un qui venait aussi sans doutes pour être seul aurait sans doutes été bien malpoli ! Je toussais légèrement pour me redonner consistance après ces quelques paroles de chanson échappées. De l'endroit où je me trouvais, je ne pouvais pas vraiment voir mon interlocuteur, mais loin des yeux près du cœur, une conversation ne nécessitait pas de voir le visage du poney !

« Veuillez m'excuser de déranger votre moment de solitude, nous avons apparemment eu la même idée... »

Je gloussais légèrement en pensant à cela, glissant la plume de paon que j'utilisais en guise de marque-page dans le livre que je lisais plus tôt, le refermant doucement du revers du sabot en le passant un bref instant sur les lettres incrustées pour m'assurer de ne pas y avoir fait glisser de la poussière ou de la terre pendant ma lecture. Il avait été publié très récemment selon le bibliothécaire, je ne voudrais pas l'abîmer dès sa première, ou seconde si l'on compte le bibliothécaire, lecture et donc priver d'une si belle couverture les poneys suivants ! Glissant le livre un peu à l'écart près de la pile d'autres ouvrages que j'avais empruntés, je levais les yeux vers le ciel et poursuivais d'une petite voix :

« Le temps est plus aisé à apprécier ici, et il n'y a pas les bruits de la ville pour déranger une bonne lecture ! »

Le brouhaha des cafés était toujours agréable à l'oreille, mais quand on voulait apprécier le vent et le soleil rien ne valait un doux silence, quelques chants et quelques soupirs qui détachaient de la dure réalité urbaine ! Je tapotais le dessus du livre que je lisais plus tôt.

« Les romans de cape et d'épée s'apprécient mieux quand on peut s'y plonger pleinement... Mais peut-être n'êtes-vous pas un lecteur assidu, désolée, je vous dérange sans doutes... »

Je fermais doucement les yeux avec un léger sourire : tout le monde ne dévorait pas des livres à longueur de journées, il n'y avait pas tant de visiteurs à la bibliothèques, même si parfois des lecteurs surprenants, de ces sportifs cools qu'on ne voyait jamais étudier, se glissaient entre les rayons pour subtiliser les romans d'aventure.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampony.forumactif.org
avatar



Messages : 172
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment vouslez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: "En vers" et "Contre tout" (PV Aleksandra)   Mer 1 Fév - 21:09

Il y eu une douce voix féminine qui continua les paroles avant de s'interrompre en un toussement. J'arrêtai la musique, surpris sur le coup (moi qui pensais que j'étais seul. Bha ! Pas grave !) et j'entendis cette même voix dire ensuite, avec un gloussement assez léger :

- Veuillez m'excuser de déranger votre moment de solitude, nous avons apparemment eu la même idée...

- Dans ce cas, voyez-m'en désolé car je pense que vous aviez eu cette idée avant.

Je restais à ma place, ne me dévoilant pas le physique de cette inconnue et écoutant seulement sa voix.

- Le temps est plus aisé à apprécier ici, et il n'y a pas les bruits de la ville pour déranger une bonne lecture ! Les romans de cape et d'épée s'apprécient mieux quand on peut s'y plonger pleinement... Mais peut-être n'êtes-vous pas un lecteur assidu, désolée, je vous dérange sans doutes...

Tient, j'étais tombé sur quelqu'un qui aimait beaucoup lire, en plus. Ce genre de rencontre comme ça devenait de plus en plus rare, je trouve chez des personnes adultes, ce qui était assez dommage. En même temps, certains, c'était pas de leur faute car leur travail leur bouffait tout temps de repos possible. Toujours est-il que je lui répondis avec un rire (qui n'était aucunement moqueur, mais plutôt assez franc) :

- Oh ! Mais vous ne me dérangez aucunement. C'est vrai que l'endroit ici est très tranquille. Et puis, je pense que vous vous êtes trompé car je suis bel et bien un lecteur assidu... Surtout pour mon boulot. Je connais bien les romans de cape et d'épée... On en trouve de très bons ces jours-ci, avec des histoires pleines de rebondissements et des personnages très bien faits, mais on trouve aussi parfois les mêmes histoires dans beaucoup d'entre eux, même si c'est très bien écrit, à certaines exceptions.

Je remis à cet instant la musique avant de me retourner (et aussi contourner l'arbre pour voir à quoi ressemblait cet inconnu, par la même occasion) tout en lui disant :

- Au faite, puisque je suppose que vous êtes en train de lire un roman de cape et d'épée, quel livre lisez-vous en ce moment ? Peut-être l'aurais-je déjà lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "En vers" et "Contre tout" (PV Aleksandra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
"En vers" et "Contre tout" (PV Aleksandra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» Tactique gobelins contre nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Vallée Ponyville :: Ponyville-
Sauter vers: