AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Lun 12 Déc - 8:45

Quelle dure vie que celle d'un écrivain ! Si dur que j'étais assis tranquillement sur un banc, tandis que les oiseaux autour de moi chantaient et l'air ainsi que le vent passait entre les filaments qu'étaient ma crinière, blonde et assez longue, et ma petite barbichette. Aucune cerne sur mon visage : j'avais pris assez de café ce matin. Bref, j'étais en forme et je profitais de la vie, simplement. Et je réfléchissait en même temps à certains petits trucs pour mon prochain livre.

En parlant de ça, entre ma patte organique et celle mécanique, je tenais un bouquin d'aventure romantique, nommé "L'or des Rois". Il était, pour le moment, vachement sympa. Bien joué, Rain Storming, ton histoire est bien menée et intéressante. J'en étais à la moitié, à peu près. Je lui avais promis il y avait une semaine de cela que je le lirais et lui dirais mon avis une fois que je l'aurait terminé. Quand je vous avais dit que la vie d'écrivain était compliqué, c'est que c'est si dur que je dois tenir mes promesses ! Vous vous rendez compte du travail énorme que cela est ?! Même les politiciens n'arrivent pas à faire quelque chose d'aussi compliqué !

Je terminai le chapitre, fermai le livre (tout en ayant retenu le numéro de page où j'en étais) m'étirai, posai le livre et me relaxai sur la banc en regardant aux alentours (il y avait quelques poneys, tous différents, de couleur jaune, vert, bleue, orange...) tout en disant :

- Alors, ça, oui, ça ! C'est La belle vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 12
Arrivée : 04/12/2016
Age : 20

Habitation : Ponyville
Couleur : #0099ff
Citation : Tu est comme ma maman, quand elle m’aimait encore… Mais j’ai tout perdu…


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Mar 13 Déc - 17:41

Alors que Rainbow Feather, sa fille adoptive, était partie à l’école à Canterlot, Festia s’ennuyait. A croire que ses pensées lui opposaient un gros blocage. Ainsi, elle était allongée dans son lit, nichée au coeur de sa montagne de peluches. Qui aurait cru qu’une pouliche pourrait donner autant de couleurs à sa vie, à tel point que son absence deviendrait vite insupportable ? Au final, elle ne faisait que penser à tout et à n’importe quoi, divaguant autant qu’elle pouvait divaguer.
Alors que son regard parcourait la petite pièce qui lui servait de chambre de manière hasardeuse, ses yeux se posèrent sur le mannequin habillé avec sa combinaison de Super Héroïne de la Fête (je t’invite à regarder la partie Garde-robe de ma fiche de personnage pour avoir sa description). Ah ! Elle avait peut-être trouvé un moyen d’occuper son temps ! Peut-être qu’aller faire un petit tour avec du côté du parc lui procurerait un peu d’amusement ! De se fait, elle se leva, enfila sa combinaison, et sortit par la petite lucarne à l’étage qui donnait sur le centre-ville de Ponyville. Il fallait se faire discrète, l’histoire d’éviter l’hostilité de tous ces poneys détestant la technologie, mais aussi pour protéger son identité secrète !

Fendant l’air à toute vitesse, elle commença à enchaîner loopings, vrilles, pirouettes au dessus du parc. Le vent n’était pas favorable, et avec la vitesse, elle se sentit tanguer d’un côté comme de l’autre. Mais ne faisant pas attention au danger, sûrement à cause de l’adrénaline, elle activa ses propulseurs à confettis. Sa vitesse augmenta considérablement en l’espace d’un seconde et demi, la faisant filer d’une manière relativement alarmante. Ayant du mal à contrôler sa trajectoire à cause des vents qui perturbaient son vol, elle perdit le contrôle de sa direction et pointa directement vers le sol. N’ayant pas eu le temps de réagir au bon moment, elle s’écrasa dans le parc directement sur la tête. Finalement le casque était d’une très grande utilité, surtout que c’était loin d’être la première fois qu’elle tombait de cette manière en utilisant ses propulseurs. Mais pour cette fois, celui-ci s’était brisé à l’impact, et Festia quand a elle, le visage découvert, avait beaucoup de mal à se lever. Visiblement elle n’avait rien de cassé, sinon la douleur aurait été bien plus intense. Cependant sa tête lui tournait énormément et ses membres étaient fortement ankylosés, si bien qu’une fois levée, elle se retrouva immédiatement au sol. Elle avait atterrit juste en face d’un banc avec un poney à la robe rouge assis dessus. N’ayant pas eu le temps de voir plus de détails, pour le moment, elle resta allongée le temps qu’elle retrouve son équilibre.


Des dessins qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Mar 13 Déc - 21:05

Il y eu un bruit bizarre qui vint siffloter dans mes oreilles. Je regardai alors un peu à gauche... Puis à droite, ensuite à droite et enfin devant. Rien. J'haussai les épaule et je me remis dans ma position, tranquille, confortable. Mon bras méchanique ne me dérangeais aucunement. Puis, un autre son vint à moi, plus rapide et furieux. Et cela fut confirmé par une forme bleue foncé qui vint s'écrser littéralement devant moi. Cela me surpris et fut tellement soudain qu'il me fallut quelques secondes avant de pouvoir bien tout comprendre. Bon, il fallait dire que ce genre d'événement, j'en avais vécu Celestia seule sait (ou pas) et il fallait dire que j'étais parfois l'auteur de ceux-là... Mais ça surprend toujours un peu sur le coup. Vous savez, c'est comme les jumpscare ou les screamers. Ah ! J'allais oublier : un caillou, lors de cet impact, fut projeté sur ma tête... Ouch ! Bon, j'avais eu pire. Et puis, je m'en sortais avec pas plus d'une bosse, c'est vraiment énorme comparé à certaines situations (même si ça fais quand même un peu mal !)

En attendant, cette forme, une pégase en costume, qui était de couleur bleu et assez spécial il faut le dire, se releva... En vain ! En effet, elle retomba au sol juste après. Je me levai de ma place et me rapprochai d'elle. Je la vis un peu plus en détail. Elle était assez jeune, un peu plus de 18 ans mais pas encore 20 ans. Je pus voir son joli petit visage, qui avait un peu de poussière sur lui à cause de la dure réalité nommée "le sol".

Je lui tendi ma patte organique, la gauche donc, pour l'aider à se relever tout en disant :

- Est-ce que ça va ? Rien de cassé ? Sacré chute que vous avez fait là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 12
Arrivée : 04/12/2016
Age : 20

Habitation : Ponyville
Couleur : #0099ff
Citation : Tu est comme ma maman, quand elle m’aimait encore… Mais j’ai tout perdu…


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Mar 3 Jan - 0:22

Alors que sa vision était toujours un peu floue et qu'elle était complètement incapable de tenir debout, elle vit ce poney rouge s'approcher d'elle et lui tendre la patte. Peut-être pour l'aider à se lever... Son esprit était si embrumé qu'elle ne comprit rien à ce qu'il semblait lui raconter. Elle se contenta de profiter de l'aide qui lui était sans doute apportée, et d'essayer de se lever, fébrilement. Elle serra cet inconnu contre elle, aussi fort que ses fines pattes endolories lui permettaient, et fut dirigée tout doucement vers le banc.
C'est alors que quelque chose vint la sortir de sa torpeur. Son casque... Son casque ! Il était brisé ! Oh non, son identité secrète était percée ! Il fallait qu'elle fasse quelque chose, n'importe quoi, pourvu qu'il ne l'ait jamais vue avant, qu'il ne la connaisse pas, qu'il n'habite pas dans les environs de Ponyville... Et puis zut ! Festia leva sa patte droite équipée de son bracelet lance-fléchettes à dodo de manière hasardeuse, et la pointa comme elle pouvait vers l'inconnu.

- Surtout... Ne bouge... pas...

C'était un effort extrême pour elle de garder sa patte levée et de parler. Elle n'arrivait même pas à faire attention à la réaction du poney qu'elle essayait tant bien que mal de menacer.

- Promets-moi... de ne dire... ce que tu as vu... à... personne... Maintenant... je dois... partir...

A cet instant, elle mit fin à ses efforts, baissa lourdement sa patte, s'allongea en boule sur le banc, incapable de se relever tant son vertige était fort, et ferma les yeux, essayant de ne pas pleurer.


Des dessins qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Jeu 5 Jan - 12:41

Elle réussit à se relever tant bien que mal avec l'aide que je lui apportai. Ensuite, peut-être à cause d'un équilibre douteux, résultat d'une chute pareille, elle s'agrippa à moi et nous nous dirigeâmes vers le banc lorsque... Eh bien ! Elle sembla retrouver un peu plus ses esprits et être effrayé de quelque chose, comme si un truc venait juste de lui remonter à la tête, car elle s'éloigna un peu de moi et sembla me pointer quelque chose, comme si c'était une arme, avec sa patte avant droite avant de me dire :

- Surtout... Ne bouge... pas...

- Pourquoi bougerais-je ? Et pourquoi ne le ferais-je pas ?

Mais elle sembla ne pas faire attention car elle répondit :

- Promets-moi... de ne dire... ce que tu as vu... à... personne... Maintenant... je dois... partir...

Ensuite, elle se laissa tomber lourdement sur le banc pour s'allonger en boule en fermant les yeux. Je pouvais voir qu'une grande tristesse s'emparait d'elle et qu'elle se retenait de pleurer. Cela se voyait ! Je m'approchai alors d'elle et, en essayant d'être réconfortant, je lui dis :

- Hey ! Si cela vous rend aussi triste, je vous promet que dire ce que j'ai vu à personne. Je ne vous connais même pas, en plus, après tout. Pourquoi cette soudaine peur et tristesse, si je ne m'abuse ? Mais vous avez l'air épuisé, vous avez besoin de repos ! Vous voulez partir mais vous n'arrivez même pas à vous relever. Laissez-moi vous aider et vous conduire quelque part où vous pourrez avoir un peu de repos.

Bien sûr, ceci n'était pas un ordre, j'agirais en fonction de sa réponse... Mais je pense qu'elle n'avait pas vraiment le choix, vu son état actuel ! Et puis, cet évènement rend cette journée un peu plus dynamique. Cela ne me faisait pas de mal ! Et, pour le livre de mon ami... Je finirais de le lire plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 12
Arrivée : 04/12/2016
Age : 20

Habitation : Ponyville
Couleur : #0099ff
Citation : Tu est comme ma maman, quand elle m’aimait encore… Mais j’ai tout perdu…


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Mar 14 Fév - 15:21

Toujours en boule sur le banc, une fine larme coula le long de sa joue. Cette combinaison sur laquelle elle avait passé tant de temps de travail était à moitié détruite... Et cette douleur... Ses petits muscles froissés au niveau des ailes et des pattes, sa vision qui mettait tant de temps à redevenir normale, et ses mots de tête énormes dus au choc... Tout ceci était insupportable pour Festia. Elle avait perdu le contrôle de la situation, ne savait pas quoi faire, et était à la merci de foules d'imprévus qu'elle ne voulait pas affronter, des imprévus qui ne faisaient pas partie des variables qu'elle avait en tête.

C'est alors qu'elle discerna une voix qui semblait s'adresser à elle. Ce fameux poney rouge qu'elle avait vu plus tôt et qui l'avait aidé, qu'elle avait menacé aussi... Elle regrettait tellement... Une nouvelle larme glissa le long des ses pommettes. Mais il fallait qu'elle se concentre sur ce qu'il lui disait, se concentrer.

- Hey ! Si cela vous rend aussi triste, je vous promet que dire ce que j'ai vu à personne. Je ne vous connais même pas, en plus, après tout. Pourquoi cette soudaine peur et tristesse, si je ne m'abuse ? Mais vous avez l'air épuisé, vous avez besoin de repos ! Vous voulez partir mais vous n'arrivez même pas à vous relever. Laissez-moi vous aider et vous conduire quelque part où vous pourrez avoir un peu de repos.


Elle n'avait pas réussi à tout bien suivre, mais elle avait bien compris qu'il lui proposait de l'aide, et celle-ci était la bienvenue !

- Je... Je veux bien, merci beaucoup... Mais d'abord je dois retirer ce truc... de sur moi.


Festia commença commença à forcer son casque pour l'ôter de sa tête, ce qu'elle réussit à faire non sans peine avant de le jeter par terre de manière hasardeuse. Puis elle essaya de faire la même chose avec ses propulseur mais...

- AAAIIIIIIIEE !!!


Un morceau de métal endommagé composant le propulseur droite avait partiellement percé sa chair au niveau de son flanc droit, sans doute à cause de sa chute, mais aussi d'un faux mouvement. Elle se mis à saigner, et son corps se tordit impulsivement avant de s'écrouler de nouveau sur le banc. Sa respiration s'accéléra soudainement, elle commença à pleurer à chaudes larmes, suppliant du regard l'inconnu de venir lui porter secours.


Des dessins qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Mar 14 Fév - 21:06

Elle me remercia et accepta mon aide. Mais elle voulait tout d'abord enlever son casque (qu'elle jeta ensuite) puis elle essaya d'enlever un autre...

Elle hurla ! Je pus voir, sur son flanc droit, du sang commencer à couler, puis son corps trembler et, enfin, la personne s'écrouler sur le banc tout en respirant bruyemment et en pleurant grandement. Je pouvais voir qu'elle me suppliait du regard de faire quelque chose ! J'avais déjà été confronté à ce genre de situation une ou deux fois. Je n'étais pas médecin, mais j'avais quelques bases de ce qu'il fallait faire dans ces cas-là. Tout d'abord, je me mis devant elle, lui pris de ma patte organique l'un de ses sabots avant et, en la regardant droit dans les yeux, lui dis, en essayant d'être le plus rassurant possible :

- Ne vous en faites pas... Tou va bien... Respirez calmement... Comme ça...

Je lui montrai ausi  comment faire. C'est à direee   insprer, puis expirer calmement et ainsi de suite. Je sortis de mon sac une gourde remplie d'eau. L'alcool, là, n'étais pas la meilleure solution. Pas encore, tout du moins. J'ouvris alors le récipiant et fis boire une gorgée ou deux à la pégase devant moi.

- Tenez, cela vous fera du bien...

Puis, je refermai la gourde et la rangeai. Il fallait l'installer sur un endroit plus confortable qu'un banc. Un matelas ? Oui. Il allait falloir la porter jusqu'à l'endroit où se trouve ledit matelas. Elle ne voulais pas qu'on la reconnaisse, à ce que je pouvais voir, alors j'étais hésitant quant à l'hopital. Chez moi ? Oui. Mais, une fis-là bas ? Allais-je appeler un médecin pour qu'il s'occupe de tout ça ? Sur là, j'hésitais si elle ne voulait pas être "décourverte". Mouais, vallait mieux lui demander.

Ah ! Et, au faite, je vous sens ouvrir grand vos yeux en disant "chez moi". Oui, j'ai une petite maison "de vacance" à Ponyville que j'ai pris il y avait peu de temps pour rester, parfois, un peu plus de temps dans cette magnifique petite ville (loin de Canterlot). En plus, c'étais assez proche de l'endroit où on était. Je m'adressai alors à la pégase :

- Je vais vous portez jusqu'à chez moi pour que vous puissiez être installée plus confortablement, vous êtes d'accord ? Dites-moi, est-ce que vous voulez que j'appelle un médecin pour qu'il s'occupe de cela puisque vous ne voulez pas être "découverte", apparemment ? Ne vous en faites pas, tout va aller mieux et ça ne sera qu'un mauvais souvenir pour vous...

Si elle acceptait l'invitation, je commencerais à la porter délicatement pour qu'elle souffre le moins possible et je me dirigerais jusqu'à chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 12
Arrivée : 04/12/2016
Age : 20

Habitation : Ponyville
Couleur : #0099ff
Citation : Tu est comme ma maman, quand elle m’aimait encore… Mais j’ai tout perdu…


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Mer 15 Fév - 20:10

Festia souffrait énormément. Elle essayait de suivre les instructions que lui donnait l'inconnu qui était en train de s'occuper d'elle. S'occuper d'elle... C'était bien la première fois depuis des années que quelqu'un lui apportait ce genre d'attention. Et malgré les circonstances extrêmement désagréables et douloureuses, il fallait qu'elle prolonge le temps que lui accordait l'inconnu pour l'aider, la rassurer. Ça lui faisait tant plaisir au fond...
Cependant, elle n'arrivait pas à retenir ses larmes. Son flanc continuait de la brûler et le sang continuait de couler. Elle commença à paniquer l'espace d'un instant, jusqu'au moment où l'étalon s'adressa de nouveau à elle.

- Je vais vous portez jusqu'à chez moi pour que vous puissiez être installée plus confortablement, vous êtes d'accord ? Dites-moi, est-ce que vous voulez que j'appelle un médecin pour qu'il s'occupe de cela puisque vous ne voulez pas être "découverte", apparemment ? Ne vous en faites pas, tout va aller mieux et ça ne sera qu'un mauvais souvenir pour vous...


Hésitante, elle ne savait pas vraiment quoi répondre... Mais elle voulait rester en sa compagnie pour le moment. Entre quelques petits couinements de douleur elle réussit à s'adresser à lui.

- Non, non... Pas de médecin... Je... AIIIIIIE ! Je... veux bien venir avec vous... si vous voulez b... HIIIIII !

L'inconnu la porta donc avec délicatesse et se dirigea en direction de sa maison. Festia qui... n'avait jamais été portée comme ça n'était pas très rassurée et se cramponnait à l'étalon autant que ses maigres forces lui permettaient.


Des dessins qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Jeu 16 Fév - 13:53

Ok... Donc, pas de médecin. Il allait falloir que je me débrouille par moi-même pour la soigner. Bha ! Je n'étais pas médecin mais je savais ce qu'étais "désinfecter", ainsi que "enlever un truc du corps" (Ce n'étais pas des plus durs à faire)... Je pense que j'en avais eu une assez grosse expérience avec ce licorne blanc à la Cité Nocturne, héhé ! Mais, bien sûr, ici, il n'allait pas être question de cautérisation à l'arrachasse ! Je crois, d'ailleurs, que j'avais encore la cicatrice de ça.

Bref ! Je rangeai alors le livre et pris mon sac par les dents avant de commencer à porter la pégase bleue.

- Un... Deux... Trois ! fis-je lorsque je la plaçai de telle sorte que je puisse la transporter correctement.

Je la sentais s'accrocher à moi. En même temps, vu la douleur qu'elle devait éprouver, je la comprenais, la pauvre ! Mais je me concentrais surtout sur la route que je devais prendre si je ne voulais pas être "repéré".

Je regardai d'un coin de rue si y avait personne, et ce fut le cas. C'est le moment de croire qu'un fan est juste derrière moi, me dis-je comme si j'étais un héros cliché de roman d'aventure à qui il arrive que des merdes sans arrêt (et c'est faux ! Moi, c'est pas sans arrêt... Même s'il m'en arrive un paquet !). Je tournais un peu la tête pour voir... Mais non : y avait personne ! Fiou ! Je pus ainsi arriver, tant bien que mal, chez moi.

J'ouvris la porte et le refermai derrière avant de me déplacer à travers quelques couloirs où nous pouvions voir une certaine quantité de livre (oui, je travaille même dans ma maison de "vacance", et alors !) tout en faisant attention à celle que je portais. J'arrivai alors dans ma chambre et déposai délicatement sur mon lit la pégase sur le côté qui n'était pas blessé (pour que je puisse avoir accès à la blessure en question) avant de la mettre sur le dos pour qu'il n'y a pas de pression sur la blessure. Je posai ainsi mon sac et ressorti la gourde d'eau (que j'ouvris) avant de la tendre à la pégase en disant :

- Tenez, buvez, ça vous fera du bien, en attendant. Je vais chercher certaines choses pour commencer à vous soigner, je reviens. Au faite, vous avez un ou plusieurs  proches qui pourraient s'inquiéter de votre absence ? Car, vu la blessure, il se pourra que vous deviez passer une nuit ici pour vous reposer au maximum.

J'attendis sa réponse avant de commencer à lui tourner le dos pour me diriger en dehors de la pièce et aller chercher les outils en questions. Peut-être allait-elle avoir besoin de quelque chose d'autre, aussi. Mais ça n'étais qu'une hypothèse et j'attendais alors ce qu'elle allait éventuellement répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 12
Arrivée : 04/12/2016
Age : 20

Habitation : Ponyville
Couleur : #0099ff
Citation : Tu est comme ma maman, quand elle m’aimait encore… Mais j’ai tout perdu…


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Ven 17 Fév - 14:36

L'inconnu déposa ainsi gentiment Festia sur un lit. Celle-ci ne savait pas où elle était, son esprit était si embrumé qu'elle n'avait même pas fait attention à où cet étalon l'avait conduite. Elle se rappelait juste qu'il lui avait proposé de venir se reposer chez lui, c'est sans doute là qu'elle devait être à présent. Les draps étaient doux et froids, elle nicha sa tête contre l'oreiller, replia un peu ses pattes histoire de se mettre en position foetale et continua de trembler comme une feuille, toute fragile.

- Tenez, buvez, ça vous fera du bien, en attendant. Je vais chercher certaines choses pour commencer à vous soigner, je reviens. Au faite, vous avez un ou plusieurs  proches qui pourraient s'inquiéter de votre absence ? Car, vu la blessure, il se pourra que vous deviez passer une nuit ici pour vous reposer au maximum.


Si seulement elle avait fait plus attention pendant son vol, jamais elle ne se serait retrouvée dans un état pareil... Cependant il y avait bien une chose qu'elle appréciait dans cette histoire. Quelqu'un d'adorable était en train de tout faire pour l'aider, de s'occuper d'elle, exactement comme l'aurait fait son père... Une vague de souvenirs s'empara d'elle. Elle se mis à pleurer plus qu'auparavant, cette fois pas à cause de la blessure qui lui brûlait le flanc, mais à cause d'une autre qui lui avait déchiré le coeur il y a tant d'années, et qui a toujours autant de mal à cicatriser.

Et sa fille adoptive... Oh non ! Elle allait se retrouver toute seule ce soir ! Elle n'y avait même pas pensé, mais comment avait-elle pu l'oublier ? C'était tout ce qui lui restait d'extraordinaire dans sa toute petite vie... Il fallait qu'elle la retrouve, d'une manière où d'une autre, qu'elle soit auprès d'elle...

- Ma... ma fille adoptive, ma petite Rainbow... Je ne peux pas la laisser toute seule comme ça je... Non... C'est tout ce qu'il me reste, je dois la revoir !

Festia commença à essayer de bouger, en proie à la panique, mais c'était impossible. La douleur la rattrapait trop vite. Ses larmes semblaient ne pas vouloir s'arrêter.


Des dessins qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Ven 17 Fév - 23:33

Elle repartit de plus belle dans les sanglots ! Puis, elle commença à bouger, proie à une certaine panique tout en disant :

- Ma... ma fille adoptive, ma petite Rainbow... Je ne peux pas la laisser toute seule comme ça je... Non... C'est tout ce qu'il me reste, je dois la revoir !

Mais elle sembla s'arrêter... Sans que je la calme moi-même mais tout de même à son insue car la douleur sembla la rattraper. Elle s'arrêta mais pleura toujours à chaudes larmes.

Je poussai un soupir. Elle avait une fille adoptive et l'avait laissé seule. Mais, pourquoi ? L'école ? Sûrement. Je fis :

- Et où se trouve votre fille adoptive ? Est-elle chez vous ? Ou bien à l'école ? Si c'est le cas, j'aurais assez de temps pour vous enlever ce morceau planté, vous bander et je pourrais toujours sortir en vous portant pour que vous puissiez la revoir ainsi que vous faire rentrer chez vous car je doute que, devant l'école, on apprécie que ce soit un étranger comme cela qui vienne chercher une petite pouliche. Par contre, si je fais cela (que je vous ramne chez vous après vous avoir fait les premiers soins), il faudra que je passe la nuit chez vous pour pouvoir vous changer une ou deux fois vos bandages. En tout cas, essayez de vous calmer, pour le moment, car tout va très bien se passer et vous reverrez bientôt votre fille, je vous le promets.

Je mis ma patte organique sur son épaule et, avec un sourire rassurant, finis :

- En attendant, il faut que je vous soigne. Et, vu votre blessure, je pense que j'en aurais fini avant que le Soleil soit couché (par contre, après, je le répète, mais vous aurez besoin de repos). Je reviens, je vais chercher les outils.

Et, alors, après avoir écouté ses éventuelles paroles, je commençai à aller chercher lesdits objets pour commencer à la soigner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 12
Arrivée : 04/12/2016
Age : 20

Habitation : Ponyville
Couleur : #0099ff
Citation : Tu est comme ma maman, quand elle m’aimait encore… Mais j’ai tout perdu…


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Dim 19 Fév - 1:14

Malgré la douleur qui persistait, Festia respira un bon coup et tenta de se calmer. Il fallait qu'elle retrouve un minimum ses esprits, qu'elle reprenne le contrôle de la situation, même si il était impossible pour elle de cesser de pousser ses petits couinements entre quelques bouffées d'air. Il fallait lui retirer ce morceau de métal froid de son flanc, la blessure commençait sérieusement à devenir de plus en plus insupportable, et elle perdait de plus en plus de sang. C’est alors que l’inconnu s’adressa de nouveau à elle.

- Et où se trouve votre fille adoptive ? Est-elle chez vous ? Ou bien à l'école ? Si c'est le cas, j'aurais assez de temps pour vous enlever ce morceau planté, vous bander et je pourrais toujours sortir en vous portant pour que vous puissiez la revoir ainsi que vous faire rentrer chez vous car je doute que, devant l'école, on apprécie que ce soit un étranger comme cela qui vienne chercher une petite pouliche. Par contre, si je fais cela (que je vous ramne chez vous après vous avoir fait les premiers soins), il faudra que je passe la nuit chez vous pour pouvoir vous changer une ou deux fois vos bandages. En tout cas, essayez de vous calmer, pour le moment, car tout va très bien se passer et vous reverrez bientôt votre fille, je vous le promets.

Ayant la sensation de manquer de temps, sa fille lui occupant presque intégralement l’esprit, Festia répondit aussi sec.

- Elle est à… à Canterlot pour ses études, elle devait rentrer ce soir à la maison… Il faut que je sois là pour elle, je ne peux pas la laisser toute seule… Du coup oui, il faut que je rentre et… Si vous voulez bien rester avec moi ce soir… Ça serait avec… avec plaisir.


Répondit-elle en essayant de sourire du mieux qu’elle pouvait. Elle sentit alors une patte se poser sur son épaule et entendit la voix de son bienfaiteur.

- En attendant, il faut que je vous soigne. Et, vu votre blessure, je pense que j'en aurais fini avant que le Soleil soit couché (par contre, après, je le répète, mais vous aurez besoin de repos). Je reviens, je vais chercher les outils.

Au moment où la patte de l’étalon se retira, elle leva la sienne pour l’atteindre et la caresser amicalement. Elle en profita aussi pour lui adresser quelques mots.

- Merci… Merci beaucoup, vous être vraiment adorable… Je ne vous remercierai jamais assez… Ça fait des années qu’on ne m’avait pas traitée comme ça… et…


Festia ne savait plus quoi dire, elle se contenta de lancer un regard extrêmement reconnaissant à cet inconnu qu’elle considérait déjà comme son ami.
Elle le vit alors commencer à aller chercher du matériel qui lui permettrait de la soigner.


Des dessins qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   Dim 19 Fév - 12:06

Sa fille était bien à l'école et elle devait rentrer le soir même. Bon, ça me laissait assez de temps pour la soigner. Puis, lorsque je commençais à faire demi-tour, elle me dis :

- Merci… Merci beaucoup, vous être vraiment adorable… Je ne vous remercierai jamais assez… Ça fait des années qu’on ne m’avait pas traitée comme ça… et…

Elle semblait ne plus savoir quoi dire. Je lui fis alors juste un sourire et lui dis :

- Ne vous en faites pas, c'est tout à fait normal. Je pense que beaucoup auraient fait la même chose.

Je sortis alors de la pièce et ouvris la porte devant ma chambre dans le couloir... Ah ! Le fait d'aller trop vite... Lorsque je fis cela, eh bien... Un sceau vide me tomba sur le front et me boucha la vue tandis que le manche d'un balais tomba lui aussi venant percuter avec un certain bruit le sceau sur ma tête. Je le repoussai dans la pièce et dis :

- Non... ça, c'est le placard ! Arg !

Je pense que, de là où elle était, la blessée avait du voir la scène. Je pense que je me serais marré en voyant ceci, mais je ne faisais pas attention à elle et je me dirigeais vers la bonne porte, qui était à côté. C'était la salle de bain. Je pris dans l'un des tiroirs de l'un des meubles de l'alcool pour désinfecter, des serviettes que j'humidifiai, quelques pinces pour pouvoir extraire le tout, ainsi que des bandages et morcau en bois à mettre dans la bouche pour ne pas crier. Je revins dans la chambre et mis le morceau de bois dans la bouche de la pégase en lui disant :

- Je ne vais pas vous mentir, ça va faire un peu mal... Mais ce sera rapide, je pense. Pensez à autre chose pendant que je vous soignerais, la douleur n'en sera que moindre.

Je regardai alors la plaie plus en détail et cherchais comment l'enlever en faisant le moins mal possible. Bon, il allait falloir que je prenne un peu mon temps pour pouvoir le faire comme il faut mais je savais comment le faire (merci mon expérience des problèmes et mes amis médecins qui me donnèrent certaines bases !). Je regardai alors la pégase avant de m'atteler à la tâche et lui dis, du plus rassurant possible :

- Vous êtes prête ? Parlez-moi de votre fille, au fait. Je pense que cela vous détendra.

Ouais, fallait penser à autre chose pendant pour pas avoir trop mal. J'écoutais alors ses mots avant de commencerà la soigner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ça, c'est La belle vie ! (Pv Festia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Vallée Ponyville :: Ponyville-
Sauter vers: