AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar





MessageSujet: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Lun 12 Déc - 23:03

Soonares est trop bien dans son lit, pour ceux lever, mais bon il a du boulot a faire, s'il veut espérer avoir la chance d'aller a Ponyville pour aller voir la bibliothèque et voir s'il ont de nouveaux ouvrages sur l'histoire, comme ça il pourra les raconter aux autre orphelins, il décida de se lever pour prendre son petit-déjeuner et se brosser un peu la crinière et la queue, puis il était l'heure de réveiller les plus petit à l'orphelinat, Soonares savait très bien y faire, les responsables de l'orphelinat lui avait montré comment sent occupé, il les réveilla doucement et leurs prépare un petit déjeuner bien consistant pour qu'il tienne jusqu'à l'heure du dodo, le temps passa et Soonares fini ses petit travail et demande la permission s'il peut aller à Ponyville pour aller à la bibliothèque, il lui donne l'autorisation d'y aller et lui indique une heure a la quel il devra rentrer.

Soonares se précipite pour aller a Ponyville et entrer dans la bibliothèque, il prit un livre qu'il n'avais jamais vu "Le temps et la nuit Vol.I" il vus qu'il avait plusieurs volume et décide que cela serait les prochains livre qu'il lira, il se place dans un petit coin pour lire son livre. Puis Soonares se fait imterrompre dans sa lecture, par un étalon.

- Excuse-moi, mais tu n'a pas le droit d'être là, nous avons un peu changé le coin de lecture, il est pars là maintenant.

Il lui indique par son sabot la direction que Soonares doit aller.

- Ah désolé, je ne le savais pas.

Soonares indique sa page et ferme le livre et se dirige vers le coin que la personne a indiqué, mais il ne s'attendais pas à ça Soonares marchais vite dans la bibliothèque qu'il fonça dans un étalon, il avait le pelage rouge, la crinière et le crin jaune, il avais aussi une petite corne.

- Oh je suis désolé, je ne vous avait pas vus je ne vous ait pas fait mal ?

Soonares lui tendit le sabot pour l'aider, même si dans le choc Soonares aussi se sentie un peu secoué, et il avait un peu mal à la patte avant gauche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Mar 13 Déc - 19:36

Il était assez tôt lorsque je me levai. Il fallait dire que je n'arrivai pas trop à dormir parce que j'avais ma pensée remplie d'idée d'écriture. Bon, heureusement, j'avais pioncé le minimum syndical pour que je sois en forme. Je pris mon p'tit dej tranquillement et, après un café trop fort, un tartine grillée beurrée qui finit par s'exploser et s'parpillait sur mon visage car je la serrai trop fort avec mon bras mécanique, une rage incontrôlée, une douche glacé... Puis extrêmement brûlante et, enfin une glissade maloncontreuse sur une surface mouillée, c'est à dire la baignore... Bref ! Après tous ces événements annonciateurs d'une exellente journée, je décidai de me rendre à la bibliothèque pour trouver des ouvrages qui parlent de tout et de rien, de fictions romanesques, à l'eau de rose, historiques... Toute sorte d'ouvrage qui, selon mon envie ou humeur, attirerait mon oeil. Et, bien sûr, comme je suis juste un gros narcissique, je passerait à la ligne "K" pour voir quels sont mes ouvrages qu'ils ont dans cette salle remplie de bouquin.

Une fois entré, je commençai à marPuis, un cher mais la bibliothécaire me fit "shhhhh" car je faisais un peu de bruit en posant ma patte faite de rouages et d'autres choses vapotechnologique. Quand je vous disais que la journée s'annonçait excellente ! Bon, j'étais optimiste pour la suite. La vie nous réserve toujours bien des surprises, après tout. Puis, peu de temps après, je ressenti un petit choc sur la patte non-organique. Je regardai alors vers cette direction et je vis un jeune poulain, même pas 15 ans à vue d'oeil, d'une couleur bleu. Il me dit qu'il était désolé et qu'il ne m'avait pas vu, et il me demanda si j'allais bien. Cette question, ça aurait plutôt été à moi de la lui poser car il avait l'air un peu sonné. En même temps, quand tu te prend littéralement un poteau en féraille alors que tu ne faisais pas attention, ne va pas t'étonner de te demander qu'est-ce qui s'est passé ! Je lui souris et lui répondis :

- Non, c'est bon, je n'ai rien, merci. Ce serait plutôt à moi de te retourner la question : ça va petit, mon bras ne t'as pas trop fait mal, petit ?

Puis, je vis l'ouvrage qu'il avait et je rajoutai :

- "Le temps et la nuit, Volume 1" ? Ouvrage intéressant. Tu t'intéresses à ce genre de chose ? C'est bien à ton âge, je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Mer 14 Déc - 5:09

Après que Soonares était secoué par il retrouva doucement ses esprits, lorsque l'étalon en fasse de lui avait l'air de s'inquiéter pour lui, Soonare hocha juste la tête.

- Oui je vais bien, je vous en remercie, je suis un peu plus solide que ça, et pour ce livre c'est parce que je ne l'avais jamais vue dans la bibliothèque, donc je l'ai prit pour savoir ce qu'il raconte, et vous vous intéresser à la lecture ?

Soonares pose une question a un parfait inconnu, il ne sait s'il est méchant ou autre chose, mais bon quelqu'un dans une bibliothèque n'est pas forcément méchant. Soonares pense a plein de chose dans sa tête en même temps, mais il s’arrêta sur l'un de ces pensais c'est parents, il parait que les parents de Soonares était aussi des personnes qui aime bien la lecture, mais ça personne ne pourrais le savoir, puis en pensent à ça une petite larme venais des yeux de Soonares, ce rend compte de la larme, il se la réssuit directement

- Oh désolé, je ne voulais pas, j'avais pensé a autre chose, bon bref passons et sinon vous aussi vous aimer beaucoup les livres ?

Le pauvre un peu je monopolise la parole, mais je sais pas tant que j'y pense j'ai l'impression de l'avoir déjà vue quelque part, mais je m'en rappelle pas vraiment ou j'ai déjà pu le croiser, a l'orphelinat ? non je ne pense pas que c'est ça, sur un livre ? je pense pas non plus que c'est ça.

Soonares avait trouvé la bonne réponse, mais croit que c'est une mauvaise réponse et se rend compte qu'il a monopolisé la parole.

- Oh je suis désolé je ne voulais pas monopoliser la parole ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Mer 14 Déc - 14:11

Il me répondit, après avoir visiblement repris ses esprits et après avoir hoché de la tête :

- Oui je vais bien, je vous en remercie, je suis un peu plus solide que ça, et pour ce livre c'est parce que je ne l'avais jamais vue dans la bibliothèque, donc je l'ai prit pour savoir ce qu'il raconte, et vous vous intéresser à la lecture ?

Puis, avant que je puisse répondre, il sembla affecté par quelque chose et commença à faire couler de ses yeux une larme. Avant que j'ai pu ouvrir la bouche pour parler, il l'essuya et continua :

- Oh désolé, je ne voulais pas, j'avais pensé a autre chose, bon bref passons et sinon vous aussi vous aimer beaucoup les livres ?

Enfin, il s'excusa de "monopoliser la parole. Nous étions à côté des fictions... Et, comme par hasard, à côté de la lettre "K". Je pris alors le temps d'aller prendre mon bouquin le plus connu, "La vengeance de la Rose Sanglante", et le posa sur une table tout en répondant au petit :

- Ne t'en fais pas pour cette "monopolisation". J'ai connu pire... Oh que oui ! Et puis, ça va encore, ce n'est que deux petites questions... Intéressé dans la lecture. Eh bien c'est bien. Moi-même je le suis. Et, oui, j'aime beaucoup les livres. Et j'en ai lu... Des tonnes. En même temps, j'en ai besoin pour mon boulot parce que... Eh bien, j'en écris moi aussi.

Je lui montra le bouquin que j'avais posé sur la table pour illustrer ce que je venais de dire. Puis, je dis :

- Par contre, petit, tu m'a l'air... Attristé par quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Ven 16 Déc - 4:23

- Ne t'en fais pas pour cette "monopolisation". J'ai connu pire... Oh que oui ! Et puis, ça va encore, ce n'est que deux petites questions... Intéressé dans la lecture. Eh bien c'est bien. Moi-même je le suis. Et, oui, j'aime beaucoup les livres. Et j'en ai lu... Des tonnes. En même temps, j'en ai besoin pour mon boulot parce que... Eh bien, j'en écris moi aussi.

Eldur montra le livre a Soonares, Soonares savais bien qu'il l'avais vu quelque part, c'était l'un des auteurs de ces livres favoris

- Par contre, petit, tu m'a l'air... Attristé par quelque chose...

Eldur avait eu l’œil pour remarquer une chose qui n'alla pas chez Soonares, il sut déjà que quelque chose attristait beaucoupc Soonares, mais sans trop avoir mit le sabot dessus. Soonares ne savais pas trop quoi faire a par hocher la tête.

- Oui vous avez raison, je suis bien attristé par quelque chose, mais je ne peux en dire plus, cela me fait tellement mal

Soonares commence a avoir les larmes aux yeux, à la limite pour pleurer.

Non il faut pas que je pleure, les grand garçon ne pleure pas eux, aller ressaisit toi.

Soonares se ressuya ses larmes avec son sabot, mais en le regardant aussi attentionné avec lui, les larmes revenais aussi vite, il commença a pleurer en se mettant dans le pelage de Eldur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Ven 16 Déc - 11:43

Suite à ma remarque, il hocha de la tête :

- Oui vous avez raison, je suis bien attristé par quelque chose, mais je ne peux en dire plus, cela me fait tellement mal.

J'allais lui répondre "Ok, je comprend, ne t'en fais pas. N'en parle pas, si tu veux, si cela te fait aussi mal. On a tous quelque chose d'enfoui en nous et..." Mais, avant que je ne puisse ouvrir la bouche pour parler... Je le vis essayer de retenir quelque chose de sortir violemment. Qu'était-ce donc ? Tout simplement un liquide salé qui nous sort de la vue lorsque c'est trop horrible : des larmes. Elles commencèrent à s'extirper de ses globes oculaires lorsqu'il les essuya d'un coup de sabot. Ouf ! Tempête évité et...

Et merde ! C'était juste l’œil du cyclone...!

Il se mit à fondre en larme en me regardant, comme si j'avais fait quelque chose d'important pour lui et/ou je lui avait rappelé un souvenir très douloureux. Tandis qu'il se mit à pleurer toutes les larmes de son corps, il se blottit contre moi ! Bon ben... Bon ben d'accord ! Bha... Bha pourquoi pas alors ! Je poussai ainsi un soupir et essayai de le rassurer, en même temps que la bibliothécaire, veille et assez sénile (pourquoi faut-il TOUJOURS que ce soit ce genre de personne qui tient une bibliothèque publique !), fit son habituel "Sssssssshhhhhh ! C'est une bi-bli-o-thèque ici ! Rhooo !" pour qu'on garde le silence. Pour tenter de faire sécher ses larmes, je lui caressai un peu la tête de ma patte organique et, en me baissant suffisamment pour que ma tête soit à la hauteur de la sienne, lui dit, accompagné d'un sourire rassurant, d'un ton calme, du plus réconfortant que je pouvais faire :

- Chut... C'est bon... Qu'est-ce qui t'attriste comme ça ? Vas-y, lâche tout ce que tu as en toi, tu verras, petit, ça fait du bien ! Pleure un bon coup, après, ça ira mieux... Après ce sera fini... Sèche-moi vite ces larmes de crocodiles...

Il ne voulait pas dire ce qui l'attristait car ça faisait trop mal... Maintenant, il pleurait, alors... Autant tout lâcher ! C'était même le mieux à faire. Voir un gosse pleurer... Un des trucs que je déteste voir ! Traitez-moi de sensible, de mauviette, allez-y ! Je m'en fiche (et, au quel cas, ma sensibilité se retransmettra en "Mon poing ! Ta gueule ! Dans deux secondes !") ! Et puis, ce gosse-là n'était pas malpoli, pas comme ce "fan" qui voulait rester avec moi, comme si il me donnait un ordre, donc, lui, ça va, cela ne me dérangeait pas de prendre mon temps avec lui. En plus, là je ne me baladais pas tranquille en écoutant de la musique en voulant être seul, non ! Là j'étais juste dans une salle où je voulais juste voir les livres qu'il y avait ici, rien de bien "important" ! Bref ! J'essayai de consoler ce pauvre petit et voir ce qui n'allait pas chez lui. Je suis pas pressé, j'ai pratiquement rien à faire aujourd'hui. Et, pour le livre que je veux écrire ? Le dernier me rapporte assez pour que je ne fasse rien pendant un jour alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Sam 17 Déc - 1:31

- Chut... C'est bon... Qu'est-ce qui t'attriste comme ça ? Vas-y, lâche tout ce que tu as en toi, tu verras, petit, ça fait du bien ! Pleure un bon coup, après, ça ira mieux... Après ce sera fini... Sèche-moi vite ces larmes de crocodiles...

Il conseilla Soonares de pleurer un bon coups pour qu'il évacue toute sa tristesse, mais ce que ressent Soonares ne pouvais être mesurer, cette douleur était aussi profonde que les abysses, mais un événement se produisit dans la quelle ni Soonares, ni Eldur s'y attendait, une personne prit Soonares et l'éloigna de Eldur, pendant que tout le monde était plongé dans leur lecture, il le sortit vite de la bibliothèque assez rapidement

- Ecoute moi, petit Eldur Kasaïwall n'a pas de temps a te consacrer, car il a déjà sont fan numéro 1 et aux grand jamais , je ne permettrais que quelqu'un touche mon idole, surtout un petit poulain de ton genre

Cette personne partit en laissant Soonares dehors et seul, Soonares décida de se cacher pour pleurer dans son coin

- Personne ne m'aime ici, mes parent l'on prouvé qu'il ne m'aime pas, il m'ont abandonné et je suis sur que a l'orphelinat il ferrons pareille, je ne leur manquerait pas si je disparaît dans les profondeur de la forêt Everfree. Aux moins personne ne me retrouvera, je suis aux moins content d'avoir pu rencontre l'un de mes auteur que j'aime bien Eldur Kasaïwall.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Sam 17 Déc - 9:09

Un poney de couleur jaune vint soudainement et prit le petit pour le trainer jusqu'à la sortie... De force. Je ne pus retenir un "Euh... Quoi ?" avant de les suivre. Ils sortirent dehors et j'arrivis juste à temps pour entendre parler le nouvel arrivant.

- Ecoute moi, petit Eldur Kasaïwall n'a pas de temps a te consacrer, car il a déjà sont fan numéro 1 et aux grand jamais , je ne permettrais que quelqu'un touche mon idole, surtout un petit poulain de ton genre, lui dit-il.

Il ne m'avais pas vu. Je reculai alors de trois pas. Un gars salaud et détestable ? Comme ça me manquait ! Vous voulez savoir pourquoi ?

Le "fan" rerentra, laissant dehors le petit, et il se retrouva pile devant moi, qui avait un énorme sourire (bon, j'avous que c'était un peu forcé, mais bon, ça ne se voyais pas trop).

- Alors, comme ça, tu es mon fan numéro 1, c'est ça ?

- Oui ! Vous êtes mon idooooole !

- Très bien... Alors, si tu me connais si bien, contre quoi je combat et pour quoi je combat ?

- Heu... Oh ! Je sais. Vous combattez contre la religion et contre les injustices ! Et vous combattez pour... Euh... Protéger... Euh... Les faibles ?

- Exactement ! Quoique, ce n'est pas tout à fait contre la religion que je combat. Oh que non ! Ses histoires sont de très grandes sources d'inspiration ! Je combat plutôt contre le... Fanatisme religieux, celui qui est extrêmement dangereux et qui a rendu tellement de gens vraiments cons !

- Ah oui, c'est vrai... Mais, pourquoi vous me demandez cela, vous voulez me tester sur mon incroyable connaissance sur vous ?

- Au faite, dis-je en me tournant vers la bibliothéquaire qui avait des flammes dans les yeux à cause du bruit, combien coûte vos portes ?

- Hein ? fit-elle.

- ourquoi demandez-vous cela...?

- Et toi, toi qui est si fan de moi... Est-ce que tu te souviens la punch-line que balance le héros principale au bad guy dans "Les vallées Oubliées" avant de lui donner le coup final.

- Euh... Euh... Ah oui ! C'est même ma citation préféré dedans ! Mon poing ! Ta gueule ! Dans deux secondes !

Je poussai alors un énorme sourire. Oui, c'était la bonne réponse.

- Mais, pourquoi vous me demandez cela ?

Il vit mon regard tourner un peu vers mon bras mécanique avant de comprendre...

- Oh... fit-il. Oh ! Oh !...


Tic... Tac !

Un bruit de coup de poing qui touche violamment ! Un hurlement ! Une forme jaune passa au travers des deux grandes porte d'un bâtiment public pour voler au loin, quelques dents tombant au passage !

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Puis, il vint s'écraser sur un mur avant de s'effondrer au sol. Il se releva avec difficulté et, dé qu'il vit... Mon regard, il se mis à fuir du plus vite qu'il peut en pleurant et en criant "Mamaaaaaaaan !!!" tandis que je lui dis, la bibliothécaire rageant derrière moi :

- Et gare à toi si je te reprend à faire ce genre d'action horrible !!! Et, madame, je vais vous rembourser ces deux portes, j'en ai les moyens. Envoyez-moi la facture, tout ce que vous voulez, mais, pour le moment, y a une chose assez importante !

Je pense que vous avez compris pourquoi ce genre de gars me manquait... Parce que ça faisait un petit bout de temps que j'avais pas cassé des gueules ! Je me mis alors à me diriger vite fait au dehors et commençai à chercher le petit. Enlever un gosse qui pleure parce qu'il a une blessure psychologique et lui crier toute sorte de chose très sympathiques comme il lui a dit juste après... En voilà une idée de génie ! Surtout lorsque vous voulez que ce petit se suicide juste après !

- Petit ? dis-je. Petit ?

Puis, j'entendis des petits râles, des pleurs. Comme le ferait un enfant lorsqu'il est extrêmement triste... Cela venait de la droite ! Je tournai alors dans cette direction et me rapprochai du bruit. Puis, une fois que je fus proche, je ralentis la cadence. Au bout d'un moment, je vis une cachette et je vis, à l'intérieur, le poulain qui pleurait. Je m'approchai de lui, en douceur, en disant avec un ton rassurant :

- Hey ! Est-ce que ça va, petit ? L'autre "fan" était une personne horrible, je lui ai donné une bonne leçon qu'il n'est vraiment pas prêt d'oublier ! Allez, suis-moi, rentre à l'intérieur. Il fait un peu frisquette dehors...

Une fois tout proche de lui, je lui tendis ma patte organique, la gauche donc, et lui décrochai un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Sam 17 Déc - 23:35

Même si Soonares pleuré dans son coin, il entendit très bien la conversation entre soit-disant son fan numéro 1 et Eldur, puis pour quelques minutes plus tard une sorte de grondement se fît entendre c'était le fan numéro 1 de Eldur, qui traversa les porte de la bibliothèque et qui se cassa aux passage, les chevilles de la porte n'avais pas résisté a temps de puissance surtout d'aussi près, puis des pas de sabots se rapprochait de Soonares et une voix rassurante parla.

- Petit ? dis-t'il Petit ?

- Hey ! Est-ce que ça va, petit ? L'autre "fan" était une personne horrible, je lui ai donné une bonne leçon qu'il n'est vraiment pas prêt d'oublier ! Allez, suis-moi, rentre à l'intérieur. Il fait un peu frisquette dehors...

Eldur se trouvais devant Soonares et lui tendait son sabot pour l'aider

- Merci de m'avoir défendu, mais a cause de moi vous risquerez d'avoir des problèmes et j'ai presque tout entendue de votre conversation, vous lui avez fait la technique que vous décrivez dans votre livre "Les vallées Oubliées" dans votre chapitre 5 lignes 24. Encore merci de m'avoir défendu, mais la bibliothécaire ne sera pas contente que vous lui cassé les portes, même si vous avez l'argent pour la rembourser. Et c'est vrais qu'il fait assez froid, mais je suis assez résistant aux froid, je me suis habitué. Je vous en retourne la question, vous n'avez pas froid Mr.Eldur ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Mar 20 Déc - 10:40

Il me remercit de l'avoir défendu. Bha ! C'était normal ! En plus, disons que les "fans" comme celui qui a vu mon poing de vue qui m'énervent... Ils voient très de quel bois je me chauffe et quelle de quelle flamme est ma marque de beauté ! Et, ça, qu'ils soient enfants ou adultes ! Je ne sais pas pourquoi, mais Celestia va me tomber dessus à un moment pour que je m'explique à propos de ça... Mais, je ne sais pas pourquoi, elle va le faire en se marrant intérieurement ! Comme presque toujours, en gros ! Puis, il me rappela que j'allais avoir des problèmes avec la bibliothécaire.Oh ! Cela je le savais et j'avais pris ce risque en en étant pleinement conscience ! Et puis, petit... Si tu savais toutes les personnes avec qui j'avais des problèmes ! Ensuite, il me dis qu'il avait tout entendu. Et il me dit que c'était dans le chapitre 5 et... Ligne ? Oui, ligne 24. Il devait avoir lu une édition scolaire pour ça... Ou alors il s'est amusé à compter les lignes.Et puis, certains d'entre vous doivent se dire "coup final au chapitre 5 ?" et, à cela, je répond "Oui, car cette nouvelle est assez courte et car j'ai quand même fait des chapitres assez longs". Enfin, il me dit qu'il était habitué au froid (et même s'il est habitué, c'est pas une raison pour chercher un endroit avec un peu de chaleur, je trouve) et il me retourna la question. Je lui répondis alors :

- Oh, petit, je sais que je vais avoir des problèmes avec la bibliothécaire pour ça... Et je sens que je vais aussi en avoir avec Celestia pour avoir fait cette technique... Héhé ! Je sens que sa réaction va être bien marrante... Enfin bref ! Pour les problèmes, j'ai tellement d'ennemis que je ne les compte plus ! Et puis, pour la bibliothèque... Je paye juste la porte et c'est bon, y a plus de problèmes... Ensuite, tu as eu une édition scolaire pour connaitre comme ça les lignes de la nouvelle ? Enfin, même, si tu es habitué à ce froid, cela ne t'empêche pas de rentrer dans un endroit avec un minimum de chaleur ! Et puis, oui, moi aussi je suis habitué... J'ai même vécu un froid pire que ça...

Attention ! Instant... Flashack !
J'étais avec... Qui ? Avec une aventurière "qui travaille solo" mais qui étais obligé de me supporter parce que j'avais certaines informations sur l'objet qu'elle cherchait. Devinez son nom... A. K. Yearling AKA Daring Do ! Nous étions dans un endroit doté d'un climat polaire, dans la neige blanche, entouré de forêt. Comme je suis frilleux, je me plaignis de la température et, elle, se plaint de mon caractère avec sa grande répartie ! Et dire que je n'ai même pas pûs faire une "aventure" avec cette pégase ! Bon, pas grave, on reste quand même de bons amis. Et, cette aventure, elle l'a écrit dans... Je ne sais plus le nom du bouquin, et, cela, en changeant bien sûr mon nom. Et ceux qui disaient que ce personnage me ressemblait étrangement, je leur disait en rigolant que A. K. m'a demandé l'autorisation de faire un personnage secondaire important qui me ressemblait et que je la lui avais donné.
Instant Flashback : terminé !


- ... Bien pire ! Bon, reste tout de même pas comme ça dans le froid, ça ne vaut pas le coup, même si tu es habitué. Même si la bibliothécaire me sermonera, elle acceptera que je la rembourse et ce sera bon. Allez, vient dans la bibliothèque, au chaud. Comme ça, on pourra discuter au calme. Je pourrais même t'offrir une boisson chaude, si tu veux.

Puisqu'il n'avait toujours pas bougé, je lui rentendis la patte pour le relever. Mon ton, durant cette "tyrade" était toujours calme et rassurant. Il avait l'air extrêmement triste et je mettais un point d'honneur à essayer de faire sécher ses larmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Jeu 22 Déc - 22:54

- Oh, petit, je sais que je vais avoir des problèmes avec la bibliothécaire pour ça... Et je sens que je vais aussi en avoir avec Celestia pour avoir fait cette technique... Héhé ! Je sens que sa réaction va être bien marrante... Enfin bref ! Pour les problèmes, j'ai tellement d'ennemis que je ne les compte plus ! Et puis, pour la bibliothèque... Je paye juste la porte et c'est bon, y a plus de problèmes... Ensuite, tu as eu une édition scolaire pour connaitre comme ça les lignes de la nouvelle ? Enfin, même, si tu es habitué à ce froid, cela ne t'empêche pas de rentrer dans un endroit avec un minimum de chaleur ! Et puis, oui, moi aussi je suis habitué... J'ai même vécu un froid pire que ça...

- Vous allez avoir des problèmes avec la princesse Célestia pour juste avoir frappé une personnes, j'en suis désolé, c'est ma faute et pour le livre non, ce n'est pas une édition scolaire que j'ai lu, mais bien le grand livre. Merci de vous souciais de moi comme ça

- ... Bien pire ! Bon, reste tout de même pas comme ça dans le froid, ça ne vaut pas le coup, même si tu es habitué. Même si la bibliothécaire me sermonnera, elle acceptera que je la rembourse et ce sera bon. Allez, vient dans la bibliothèque, au chaud. Comme ça, on pourra discuter au calme. Je pourrais même t'offrir une boisson chaude, si tu veux.

Vu que Soonares ne bougeait pas Eldur lui tendit l'un de ses sabot, il lui prend le sabot et se relève et se dirige tout les deux à la bibliothèque.

- Merci de votre très grande gentillesse Mr. euh, je pense pas que je connait votre prénom, même si je vous connais un peu car je connais un peu mes auteur que j'aimes, mais j'aime bien aussi des présentation officiel.

Soonares s'inclina devant Eldur et se présenta a lui.

- Je me prénomme Soonares, je suis un étalon terrestre et je loge actuellement a l'orphelinat de Canterlot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Ven 23 Déc - 12:02

Non, c'était bien une édition normale avec laquelle il lut "Les vallées Oubliées", d'après ses dires. Puis, il s'inquiéta du fait que j'allais avoir des problèmes avec la Princesse Celestia... Comme c'est mignon ! Si seulement il savait toutes les fois où j'avais eu des "problèmes" avec Celestia... Je pense qu'il serait étonné si je lui disais juste après que j'étais toujours sous sa protection artistique ! Ensuite, il dit que cela était de sa faute. Mais non ! C'était plutôt de la faute de ce "fan n°1" ! Je lui aurais donné le même coup de poing, qu'il ai fait cela avec n'importe qui ! Bref ! Ensuite, il pris mon sabot et se releva avant que nous rentrions dans la bibliothèque (dont la propriétaire ne fut plus surpris de mon geste après m'avoir reconnu, car elle avait entenduparler de moi et de certaines... Choses insolites que j'avais fait, et elle ne s'inquiéta nullement car on me connais en tant que poney qui tient ses promesses (et je lui promis de la rembousreser pour ses portes, oui ou non (non, certes, mais je lui promis alors que je la rembourserais...) !)), au chaud. Ensuite, le petit se présenta en s'inclinant poliment :

- Je me prénomme Soonares, je suis un étalon terrestre et je loge actuellement a l'orphelinat de Canterlot.

Je lui répondis alors avec la même politesse pour la première phrase que j'allais dire :

- Eh bien, enchanté alors, Soonares. Pour les problèmes avec Celestia... Ne t'en fais pas, ce n'est aucunement ta faute puisque je lui aurais donné le même coup que ce soit toi qu'il ai sortit ou un autre. Et puis, Celestia se marera intérieurement en me sermonant, de toute manière, alors... Et puis... Oh ! Tu es orphelin ? Est-ce que ce qui te tourmentait tout à l'heure (et qui le fait peut-être toujours maintenant) a quelque chose à voir avec cet orphelinat ou le fait que tu sois orphelin, petit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Lun 26 Déc - 4:07

- Eh bien, enchanté alors, Soonares. Pour les problèmes avec Celestia... Ne t'en fais pas, ce n'est aucunement ta faute puisque je lui aurais donné le même coup que ce soit toi qu'il ai sortit ou un autre. Et puis, Celestia se marera intérieurement en me sermonnant, de toute manière, alors... Et puis... Oh ! Tu es orphelin ? Est-ce que ce qui te tourmentait tout à l'heure (et qui le fait peut-être toujours maintenant) a quelque chose à voir avec cet orphelinat ou le fait que tu sois orphelin, petit ?

Il rassura un peu Soonares et il m'y le sabot sur la petite chose qu'il dérangeait Soonares, le problème en soit ne soit pas qu'il soit orphelin, mais vu comment ce fan soit disant n°1 était Soonares venais de repenser a ces parents qu'il l'avais abandonné aux pas de la porte de l'orphelinat, juste pour une seul chose un petit bout de papier ou s'était écrit "Soonares", il n'avais rien d'autre.

- C'est que... ben.

Soonares était un peu gêner de répondre, mais il prit son courage a deux sabot et lui relevé sa vie.

- C'est que vu comment cette personne m'a traîné en dehors et tout, je me suis souvenue de mes parents qu'il m'on abandonné, sans rien juste un petit papier ou il était écrit mon nom, je ne sais rien sur moi ni d'ou je viens ou comment je suis arrivé ici. De tout façon on ne m'aime pas trop ici cela c'est assez vue.

Soonares commençait a ravoir les larmes aux yeux, malgré qu'il veut évitait de pleurer, les larmes coulais sur le long de son pelage pour venir vers les joues et pour finir par tomber aux sol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Lun 26 Déc - 10:26

En commençant à parler, il hésita un peu... Il balbuta et je sentai qu'il y avait tout de même un peu de gêne. Mais il lâcha finalement son sac :

- C'est que vu comment cette personne m'a traîné en dehors et tout, je me suis souvenue de mes parents qu'ils m'ont abandonné, sans rien juste un petit papier ou il était écrit mon nom, je ne sais rien sur moi ni d'ou je viens ou comment je suis arrivé ici. De tout façon on ne m'aime pas trop ici cela c'est assez vue.

Je pouvais bien voir qu'il essayait de retenir ses larmes de couler mais cet effort lui fut malheureusement vain. Je me baissai un peu et fit, avec un sourire :

- Mais si, je suis sûr que quelqu'un pourrait t'aimer par ici. Il faut juste regarder un peu. Et puis, je suis sûr que tu as quelques amis, à l'orphelinat ou autre part, je me trompe ? Enfin, pour ce qui est de tes parents... Je ne les connais pas, mais il se peut qu'ils t'ai laissé à l'orphelinat pour une bonne raison : te donner une meilleure vie qu'ils pourraient te donner avec eux car ils peuvent avoir un niveau de vie... Pas super. Et faire ceci peut parfois être l'une des plus beles preuves d'amour parentales : abandonner son enfant à un orphelinat pour que celui-là ai une chance de vivre comme il faut. Ce genre de chose arrive plus souvent qu'on ne le croit.

S'il n'avait réellement aucun ami, cela pourrait donner la raison pour laquelle il a l'air d'énormemment aimer la lecture : pour s'y réfugier. C'est quelque chose que j'avais vu chez un bon nombre de jeunes gens... Pas que des jeunes, par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Sam 7 Jan - 4:20

- Mais si, je suis sûr que quelqu'un pourrait t'aimer par ici. Il faut juste regarder un peu. Et puis, je suis sûr que tu as quelques amis, à l'orphelinat ou autre part, je me trompe ? Enfin, pour ce qui est de tes parents... Je ne les connais pas, mais il se peut qu'ils t'ai laissé à l'orphelinat pour une bonne raison : te donner une meilleure vie qu'ils pourraient te donner avec eux car ils peuvent avoir un niveau de vie... Pas super. Et faire ceci peut parfois être l'une des plus belles preuves d'amour parentales : abandonner son enfant à un orphelinat pour que celui-là ai une chance de vivre comme il faut. Ce genre de chose arrive plus souvent qu'on ne le croit.

Eldur comprenait une peu mieux Soonares, mais sans trop en savoir tout ceux qu'il a sur le cœur, il veux tout lui exprimer, mais il ne savais pas comment le dire, ni sur qu'elle ton ou intonation, car le cœur a des raisons que la tête ne peux expliquer et c'est aussi l'inverse dans certains cas, la tête sort des raisons que le cœur ne peux les comprendre.

- Si ce que tu dis cela sa vers exacte alors pourquoi.... pourquoi ne sont jamais t'il revenue me voir, pourquoi ne sont t'il pas venue une seul fois a par me laisser un bout un de papier avec mon nom, une belle preuve d'amour, laisser moi rire, il ne voulais juste pas de moi, ils en avait rien a faire de moi. J'ai 14 ans depuis trois mois alors que je suis a l'orphelinat depuis je dirais ma naissance, je te laisse trouver la réponse a cette question, pourquoi ne sont-il jamais réapparu devant moi, même pour me dire un simple "Bonjour, mon fils" ou bien m'expliquer leur geste, maintenant je te demanderais qu'une seul chose de me foutre la paix plus jamais je veux te revoir, plus jamais.

Soonares fini par lâcher tout ce qu'il avait sur le cœur, il exprima toute sa haine et sa colère qu'il avait envers c'est parrents, même si des fois il n'y pense pas pour ne pas souffrir, car il veut que les petit qu'il le regarde garde toujours le sourire sans jamais être triste. Soonares s'enfuis de la bibliothèque en laissant le livre a terre, il s'est comporté comme un idiot envers Eldur, alors que lui n’essayer que de le consoler du mieux qu'il pouvait, il pars dans un petit coin ou se trouvais un trous ou seul on peut dire qu'il poulain pouvais passer. Malheureusement pour Eldur vu sa grande taille d'étalon il ne pourrait pas passer par là et devra trouver un autre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Lun 23 Jan - 14:49

Après que j'eus parlé, il répondit, ses passions redoublant de violence :

- Si ce que tu dis cela sa vers exacte alors pourquoi.... pourquoi ne sont jamais t'il revenue me voir, pourquoi ne sont t'il pas venue une seul fois a par me laisser un bout un de papier avec mon nom, une belle preuve d'amour, laisser moi rire, il ne voulais juste pas de moi, ils en avait rien a faire de moi. J'ai 14 ans depuis trois mois alors que je suis a l'orphelinat depuis je dirais ma naissance, je te laisse trouver la réponse a cette question, pourquoi ne sont-il jamais réapparu devant moi, même pour me dire un simple "Bonjour, mon fils" ou bien m'expliquer leur geste, maintenant je te demanderais qu'une seul chose de me foutre la paix plus jamais je veux te revoir, plus jamais.

Après avoir dit cela, il s'enfuit, laissant tomber son bouquin. Pauvre gosse. Pourquoi ses parents n'étaient-ils pas allé le voir ? Je ne pouvais répondre, à cela, que quelques hypothèses : la honte, la tristesse, la colère de soi... La mort... Je ramassai son livre et regardai enfin successivement et rapidement la couverture de celui-ci et la porte de sortie de la bibliothèque. Je soupirai et fini finalement par sortir dans le froid, le livre en sabot, en disant :

- Petit ? Petit ?

Comme tout à l'heure, je commençait à chercher autour de la bibliothèque. Ensuite, j'élargis mon champs de recherche. Puis, comme tout à l'heure, je fus attiré par un bruit. Mais, le problème, c'est que le bruit venait d'un endroit où je ne pouvais passer.

- Petit ? refis-je. Petit, tu as oublié le livre que tu voulais lire...

Alors, je commençais à chercher aux alentours. Trouver Soonares était comme chercher une aiguille dans une meule de foin... Et, pour accéder à la meule, il fallait d'abord se perdre dans les chemins sinueux d'un labyrinthe !

Je cherchais, cherchais, cherchais... Puis, finalement, je trouvais un chemin. Comme on dit, qui ne tente rien n'a rien. Alors, intrigué, me demandant si le gosse était au bout du chemin, je m'y engageai. Et ce, tout en disant :

- Petit, tu es là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Sam 28 Jan - 1:48

alors que Soonares se cachait dans le petit coin qu'il avait trouvé et en plus qui était inaccessible pour les poneys plus vieux comme Eldur ou qui se soit d'autre, il venais de remarquer qu'il n'avait plus le livre avec lui.

Petit ? Petit, tu as oublié le livre que tu voulais lire...

Eldur continuait de cherche Soonares partout et le temps passe juste aux moment ou il trouve un petit trou, Soonares était caché a l'intérieur, mais Eldur ne pouvait rentrer dans le trouc, car il était trop grand pour celui-ci.

- Petit, tu es là ?

Soonares ne voulait plus trop lui répondre après ce que il lui avait dit, mais s'il ne dit rien la situation pourrait être pire et Soonares répondit par un tout petit oui et se délogeait du trou pour rejoindre Eldur, il avait le livre de Soonares dans ses sabots, Soonares avait plein de saleté sur lui, des traces noire sur son pelage, des morceaux de toiles sur sa crinière. Les yeux de Soonares était tout rouge, il commença a baiser la tête avec les yeux.

- Désolé de t'avoir mal parlé, pardon.

Soonares se sentait vraiment coupable après ça, il attendait juste la réaction de Eldur pour voir comment il va réagir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Sam 28 Jan - 20:40

Je réussis nfin à le trouver. Son pelage ainsi que sa crinière étaient assez sales. Il était sortit de sa cachette lorsque j'avais demandé s'il était là en murmurant quelque chose... "Oui" ? Oui, je pense que c'était cela. Je pouvais voir la trsitesse sur son visage, sur ses yeux rouges. Il baissa la tête et me dit :

- Désolé de t'avoir mal parlé, pardon.

Je me rapprochai de lui et m'agenouillai une fois tout prêt. Je lui donnai son livre puis je lui fis un sourire et, avec ma patte organique, je lui ébourrifai un peu la crinière sur le dessus de sa tête tout en disant d'un ton rassurant :

- T'en fais pas, petit, c'est pas grave. T'as pas à te fare padonner pour ça, c'est juste tes sentiments qui ont parlé. En plus, si ça te permet de lâcher tout ce que tu as sur le sac, c'estqu'il y avait à faire. Et puis... Si je te sermone ce serait l'Hopital qui se foutrait de la charité ! Héhé ! Si seulement tu savais ce qu'endure la Princesse Celestia avec moi !

Puis, en lui mettant la patte sous son menton, je lui fis :

- Allez, lève donc cette tête et sèche e e sèce-moi larmes ! Rentre donc à l'intérieur ! Héhé, je pense que, vu l'état où tu es, tu auras besoin d'un bon bain !

Croyez-y ou croyez-y pas, pile à ce moment, quelques gouttes de pluies commencèrent à tomber, prélude d'une pluie carabinée ainsi que d'un orage dont les tambours lumineux de guerre allaient exclamer une certaine colère des Dieux (j'adore cette image de la tempête épique !) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Lun 27 Fév - 21:38

Eldur s'approche de Sonnares pour lui donner le livre, lui fait un sourire avant de lui ébouriffer la crinière.

- T'en fais pas, petit, c'est pas grave. T'as pas à te faire pardonner pour ça, c'est juste tes sentiments qui ont parlé. En plus, si ça te permet de lâcher tout ce que tu as sur le sac, c'est qu'il y avait à faire. Et puis... Si je te sermonne ce serait l’hôpital qui se foutrait de la charité ! Héhé ! Si seulement tu savais ce qu'endure la Princesse Celestia avec moi !

Puis il viens placer son sabot sous le menton de Sonnares et lui dit :

- Allez, lève donc cette tête et sèche e e sèce-moi larmes ! Rentre donc à l'intérieur ! Héhé, je pense que, vu l'état où tu es, tu auras besoin d'un bon bain !

Même pas deux minutes que Eldur lui parle d'un bain que la pluie commence a tomber, mais Soonares refuse de rentrer comme ça dans la bibliothèque, il se dirige vers l'entré et pose le livre pour qu'il ne soit pas mouiller et Soonares retourne sous la pluie pour se retirer tout la crasse sur lui. Il revient vers l'entrée tout mouillé, mais au moins plus propre.

- Eldur désolé de t'incomber avec cela, mais pourrais-tu prendre le livre, je n'ai pas envie de le voir mouillé ou même abîmé par mes sabot ?

Il rentre dans la bibliothèque et va vers le radiateur pour ce sécher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 175
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   Mar 28 Fév - 19:25

Nous commençâmes à nous diriger vers la bibliothèque. La pluie devenait de plus en plus carabinée et je regrettais de ne pas avoir quelque chose pour nous couvrir et nous protéger de la pluie. Toutefois, nous arrivâmes devant l'entrée à l'entrée du bâtiment et il posa son livre à l'abris avant de retourner sous la pluie pour se décrasser un peu plus. Il revint, cela fait, et me dit :

- Eldur désolé de t'incomber avec cela, mais pourrais-tu prendre le livre, je n'ai pas envie de le voir mouillé ou même abîmé par mes sabot ?

- Oh ! Mais aucun problème, petit, lui répondis-je enprenant le livre en question et en rentrant avec lui dans le bâtiment.

Là, je le vis aller vers le radiateur pour ce sécher. J'allai poser le livre sur l'une des tables puis j'allai ensuite dans les rayons pour prendre plusieurs bouquins. En route, une idée me monta à la tête, ce qui m'aida à choisir les bouquins que j'allais choisir. Mais, quelle était cette idée, me diriez-vous ? Oh ! Simplement l'éventuelle suite à "La Vengeance de la Rose Sanglante". Je vous avais déjà dit, lorsque je vous contais ma rencontre avec Fluttershy, que j'avais eu des idées d'une éventuelle suite, où, cette fois, je parlerais plus profondemment de ce fils disparu et même plus sérieusement de la relation entre Valar et cette "belle iconnue" qu'il avait rencontré. Eh bien, durant cette nuit, je vous ai dit que je n'avais pas dormi car j'avais eu plein d'idées... Et ces idées étaient pour cette suite. C'était officiel, il allait y avoir une suite ! Par contre, pour le titre, je galérais encore. Bien sûr, je n'allais pas faire "La vengeance de la Rose Sanglante 2", ce serait un titre assez ridicule ! Non, j'allais plutôt faire comme celui qui a écrit cette histoire à propos de 4 soldats spéciaux au service d'un Roi : il avait fait une trilogie à propos de ça, dont le second se passait vingt ans après le premier (peut-être que j'allais mettre le second bouquin 10 ans après...) mais dont, malheureusement, une grande majorité ne sait pas qu'il n'y eu pas qu'un seul livre.

Donc, arrivé près des bibliothèque, je pris mon bouquin (celui que j'ai nommé) pour me "documenter" sur certaines choses et voir quels personnages pourraient revenir (à part s'il sont mort, bien sûr (par exemple, je vais pas faire revenir la femme de Valar, morte au tout début du roman...)), je pris aussi un ou deux autres livres de cape et d'épée ainsi que d'aventure ; "De la psychologie" ; "Des relations familliales" ainsi que "La Beauté et "La Laideur" (ces deux venant du même artiste).

Puis, je revins vers la table où j'avais posé le livre de Soonares et posa, de l'autre côté, le petit tas que j'avais pris. Puis, un autre bouquin me vint en tête et je refis vite demi-tour pour aller le chercher. C'était un ouvrage complet sur à peu près toutes les mythologies. Une fois revenu, et une fois après avoir posé ledit livre, je... Pestai le fait que j'avais pas pris d'encre et de feuille ! Bha ! Je retiendrais à peu près ce qui m'aura intéressé et, revenant chez moi, je noterais tout ça.

Je me tournai vers Soonares, après, pour voir s'il avait terminé de se sécher, et je lui dis :

- Est-ce que ça va mieux, petit ?

Bien sûr, la question était là au niveau moral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début du commencement (feat : Eldur Kasaïwall)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» You're just another brick in the wall ... (feat. Jowan)
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Vallée Ponyville :: Bibliothèque-
Sauter vers: