AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Jeu 23 Fév - 20:41

Nous courâmes pendant environs... Quoi ? 500 mètres ? Même pas ?  Donc, nous fîmes cette distance avant que...

- Eldur! temps mort!

Avant que Cristal s'arrête. Je m'arrêtai et me retournai vers elle. C'était pas le moment de s'arrêter... Pas encore, tout du moins ! Mais, là, je pus voir qu'elle avait l'aile en sang et qu'elle cherchait en hâte sa trousse de soin avant de sortir... Un mini-bandage qu'elle ne décida pas d'appliquer car il était trop court. Je soupirai (pas bruyemment, cette fois) tout en levant un peu les yeux au ciel dans une expression de "Mais c'est pas vrai !"

Là, je me dirigeai vers elle et lui dit :

- Je sais que vous êtes blessée mais c'est pas le moment de s'arrêter ! Pas encore, tout du moins ! Il faut les semer avant que la tête ne les occupe plus ! Bon... Désolé mais...

Là, sans demander son avis et en l'ignorant complétement, car c'était une question de vie ou de mort, je la pris et la mis sur mon dos avant de lui dire :

- Accrochez-vous !

Alors, tout en faisant attention à ce qu'elle s'accroche et en faisant aussi attention à ce que l'on n'oublit pas sa trousse de soin, je me remis à courir du plus vite que je pus sur environs... Quoi ? 1 kilomètre ? Ouais, à peu près... Avant de ralentir la cadence et finalement m'arrêter. Je la reposai au sol, près d'un arbre, tout en haletant. Bien sûr, je fis aussi attention à ne pas la poser brutalement (à cause de l'état de son aile). Puis, après avoir inspiré et expiré un bon coup ainsi qu'après avoir avalé ma salive, je fis :

- Bon... Je pense... Je pense que ça devrait suffir pour les Brancheloups... Fiou ! Bon, maintenant... Regardons un peu cette aile !

En effet, son état n'était pas son meilleur. Et il allait falloir désinfecter avant de la bander. Pour ce qui était des bestioles qui nous poursuivaient... Elles ont sûrement dûe être attirées par le "massacre" qui avait été produit. Bien plus proche d'eux et bien plus facile, aussi. Donc, on était tranquille, pour l'instant. On avait suffisemment de temps pour soigner l'aile de Cristal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 60
Arrivée : 11/12/2016
Age : 15

Couleur : turquoise
Citation : N'abandonne jamais


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Ven 24 Fév - 0:10














Il s'était tourné vers moi avec une expression de... lassitude? Parce qu'il croyait que ça m'amusait moi, de me faire croquer?? Viens que je te coupe la corne et on en reparle.

- Je sais que vous êtes blessée mais c'est pas le moment de s'arrêter ! Pas encore, tout du moins ! Il faut les semer avant que la tête ne les occupe plus ! Bon... Désolé mais...

-Héééééééé!!!!!

Il m'avait prise sur son dos. J'eus à peine le temps de prendre ma trousse de soin dans ma bouche avant qu'il ne parte à fond dans la forêt. On dit toujours que la peur donne des ailes.... et bah cetait le cas! Il courru pendant un bon kilomètre, avant de me reposer à terre. Il était épuisé. J'aurais bien aimé avoir une gourde à lui proposer, mais c'était pas moi qui portait les vivres dans mon ancienne bande de mercenaires. Génial.... Pas de bouffe, pas d'eau, pas d'ailes... En plus, on est perdus et la seule nourriture ici, c'est nous! Voilà cque j'appelle bien finir sa vie! Vraiment !

- Bon... Je pense... Je pense que ça devrait suffir pour les Brancheloups... Fiou ! Bon, maintenant... Regardons un peu cette aile !

Il se pencha vers moi. J'étais assez gênée. Vous savez, pour tout ce qui est honneur et tout, c'est jamais trop bon de se faire aider... Mais bon, je me voyais mal lui dire d'aller se faire alors que j'avais l'aile hors service en pleine forêt. Donc on inspiré, on ravale sa fierté et on réfléchit ! De un, mon armure avait souffert. Elle était à présent inutile. Pour une fois, j'avais bien fait d'attendre pour payer des améliorations ! En tirant une grimace, je défit lentement les lanières. Bon sang, ça fesait un mal de chien! Enfin, l'armure cabossée tomba au sol dans un bruit mécanique. En temps normal, je ne montrais jamais mes cicatrices. Souvenirs lointains d'un douloureux passé... Mais si je ne voulais pas finir amputée, il allait falloir faire preuve de moins de pudeur!
Le sang coulait déjà un peu moins, mais on va pas dire que c'était déjà cicatrisé ! Loin de là ! J'essayais de bouger.

- Aïe !! Que tous ces brancheloups aillent se faire voir!!

Oui, c'est pas bien pour une dame de jurer. Et alors? La dame avait eu une journée très difficile OK?? Et c'est pas avec le mini bandage trouvé tout à l'heure que ça allait s'arranger... Bon, après, l'avantage d'avoir mal, c'est que ça veut dire que les nerfs sont toujours vivants! On va au moins se dire ça!

- Jpense que des feuilles feront l'affaire pour arrêter le saignement...




NEVER GIVE UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Ven 24 Fév - 12:29

Elle enleva doucement son armure avec une grimace douloureuse. Je pouvais la comprendre, vu la blessure qu'elle avait à l'aile. Bon, heureusement que ce n'était pas trop important et puis ça ne saignait plus trop. Elle essaya de bouger mais cela ne lui arracha qu'un cri de douleur et un juron envers les Brancheloups. Puis, elle me dit que des feuilles devraient arrêter le saignement.

- Ouais, sûrement... Mais, avant d'utiliser les feuilles, il faut désinfecter un minimum... Vous permettez que je regarde dans votre trousse de soin ?

Bien sûr, ce n'était pas vraiment une question car je suis tout de même allé fouiller. Je cherchai quelques secondes avant de sortir ce qu'il fallait : du coton, comme elle m'en avait passé tout à l'heure, ainsi que de l'alcool à 90° pour désinfecter. Je mis du "désinfectant" sur le coton et me remis près de Cristal. Je lui dis :

- Attention, ça va piquer...

Et je ne mentais pas. Quand on mettais de l'alcool sur une blessure (surtout à 90°), les effets étaient toujours un peu douloureux. Mais c'était un mal nécessaire, parfois. Là, je tapottai avec le coton sur la plaie et ses alentours, nettoyant ainsi un peu le tout.

- Voilà. Maintenant, aux feuilles... Et au bandage !

Je refouillai dans la trousse de soin pour essayer de trouver un bandage plus grand que ce qu'elle avait pris à la va-vite tout à l'heure. Et je trouvai ce qu'il fallait. Puis, j'allais prendre les feuilles qui pouvaient arrêter le saignement. Après cela, je revins encore une fois près de Cristal et appliquai les feuilles puis le bandage. Une fois que cela fut fini...

- Et... Voilà ! Bon, ça va pour la douleur, sinon ? Besoin de vous reposer un peu avant de continuer ?

En tout cas, perso, j'avais besoin de reprendre comme il faut mon souffle pendant une minute ou deux... Mais je pouvais encore marcher. Par contre, pas question de recourrir encore à toute vitesse comme un dératé sur un ou deux kilomètres ! Non, là je ne pouvais pas le faire ! Je suis pas un putain de champion olympique dans le domain de la course, après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 60
Arrivée : 11/12/2016
Age : 15

Couleur : turquoise
Citation : N'abandonne jamais


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Ven 24 Fév - 20:53














Sans même attendre ma réponse, il commença à fouiller dans ma trousse de soins. Vas y sert toi je dirais rien! Au bout de quelques secondes de recherche intensive, il ressortit, tout victorieux, un bouteille de désinfectant. Nooooooooon.... Déjà, à la base, j'aime pas tout ce qui est médical, mais le désinfectant!! Par toutes les alicornes, je crois que c'est le truc le plus sadique que la médecine ait inventé!

-Je ne crois pas que ce soit vraiment né...

- Attention, ça va piquer...

- Non mais vraiment, je n'ai pas besoin de...

Sans écouter mes protestations, il appuya le conton imbibé d'alcool sur ma blessure.

-AAH!! Mais vas te faire!

Je m'efforçait de fermer ma bouche, sinon les insultes allaient fuser de toutes part. C'est vrai que je venais d'insulter Eldur, mais, en même temps, j'avais pas besoin de désinfectant, et il ne m'avait pas laissé le temps de le lui dire. Par toutes les alicornes, qu'est ce que ça brûlait! Pendant que je souffrait le martyr, il refouilla dans ma trousse de soin pour en ressortir un bandage. Devais-je me sentir vexé que cette personne semble mieux connaître le contenu de ma trousse que moi? Mmmmm... oui. J'étais vexée. Il enroula le bandage autour de mon aile.

-Aïe! Doucement!

- Et... Voilà ! Bon, ça va pour la douleur, sinon ? Besoin de vous reposer un peu avant de continuer ?

-Niveau douleur, franchement, vous auriez pu vous passez du désinfectant. Ah oui, au fait... Désolée pour l'insulte. C'est... sorti tout seul. Enfin, jveux dire, c'était pas contre vous hein! quand j'ai dis ça, c'était... Euh... Pour le désinfectant! Voilà!

Ok Cristal tais toi tu t'enfonce...

- Sinon, jveux bien me reposer encore un peu, oui.

Je fis un petit sourire. Après tout, je voyais bien que courir un kilomètre avec une pégase pas toute légère sur le dos l'avais fatigué.

-Au pire... Restez ici pendant que j'essaie de voir un peu les alentours. Histoire de retrouver la civilisation...





NEVER GIVE UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 20
Arrivée : 14/10/2016


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Dim 26 Fév - 23:49

Intervention


Les environs semblaient paisibles... Mais ne faisaient que le sembler. Connaissez-vous l'histoire de Léota ? Non ? C'est tout simplement car les seuls qui peuvent en témoigner, les seuls qui sont assez fous pour vivre en ces lieux, ceux sont les changelins qui sont parvenus à en faire leur royaume et à vivre sans trop craindre le danger que manifestent les créatures de cette forêt à l'égard des malencontreux visiteurs. Malencontreux visiteurs qui, de ce fait, entrent dans la forêt sans en savoir trop à son propos. Cette forêt abriterait nombre d'artefacts, mais si régulièrement des explorateurs reviennent avec des découvertes la plupart reviennent surtout avec de lourdes blessures pouvant à tout instant entraîner leur mort même de retour chez eux. Le plus gros de la carte de Léota est inconnue, nous connaissons l'emplacement des marais, nous savons qu'à l'opposé de la mine qui permet d'entrer dans la forêt se trouverait probablement la ruche changeline, mais rien d'autre. Rien de plus. Léota est un mystère, le plus dangereux des mystères d'Equestria, une entité sous forme de forêt que même Everfree n'égale pas en risques malgré ses nombreux bancheloups et cragadiles...

Les créatures de la forêt de Léota sont pour la plupart inconnues. Bien sûr, il est connu que des brancheloups plus sombres que ceux d'Everfree se sont fait quelques petits territoires, que des cragadiles beaucoup plus petits mais en grand nombre se cachent dans les sources d'eau mais surtout dans les marais, et qu'à priori de dangereuses créatures presque aussi puissantes que des dragons reposent au fond des marais, tout comme nous connaissons la faune de la mine de cristal trolls et autres araignées géantes... Mais qu'en est-il du cœur de la forêt ? Il reste inconnus pour la plupart des visiteurs, ce qui rend ces lieux plus insolites et angoissants. La peur de l'inconnu guette les visiteurs en toutes circonstances.

Le silence à Léota ne devrait pas exister, et pourtant pas un vent ne soufflait à l'instant. Loin, très loin de là, un grondement semblait prévenir de l'approche prochaine d'un orage, mais rien de plus, pas un chant ni un grognement animal. Les lieux étaient denses en végétation, les arbres ne laissaient pas passer la lumière du soleil qui n'éclairait de ce fait la forêt que d'une pâle lueur, des buissons empêchaient de se déplacer trop aisément en dehors d'un chemin que l'on devinait difficilement dans cette flore agressive. Il n'y avait pas un bruit, pas un mouvement... Mais une impression d'être observée pouvait poindre dans la nuque des deux équestriens qui avaient pris le risque de s'aventurer en ces lieux plutôt que de fuir à tous sabots loin d'ici, au travers des marais ou de la mine, pour ne plus jamais revenir en cette forêt maudite. Quelqu'un les observait... Deux grands yeux, deux immenses yeux dans un buissons.

Dans le silence ambiant, le buisson finit par remuer. Un peu. Légèrement. Puis fortement. Une tête finit par réussir à s'extirper des branchages : cette tête était assez petite malgré ses grands yeux noirs, d'une légère couleur grise presque blanche. Allongée, assez fine au niveau du museau et triangulaire vers le crâne, le haut de celui-ci se séparait en quatre appendices : deux oreilles un peu plus grandes que celles d'un poney mais plus petites que celles d'un âne, et deux cornes recourbées vers le cou de la bête. Sa mâchoire semblait cacher de longues dents, comme si elle avait honte de celles-ci... Oui, ce devait être une chèvre. La bête tenta de se sortir du buisson, mais semblait quelque peu coincée, s'affolant un peu de cela. Elle s'arrêta soudain, fixant les deux poneys, ses oreilles tombant de part et d'autre de son visage comme en signe d'inquiétude. Ses deux grands yeux noirs ne quittaient pas les deux voyageurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Lun 27 Fév - 13:14

Lorsque jdéinfctai, ell poussa un juron. Réaction, on va dire, habituelle pour des personnes qui se font désinfecter une plaie comme cela. Mais je pouvais voir qu'elle se retenait pour ne pas en pousser. Ensuite, elle se plaignit un peu lorsque je lui mis le bandage et me dit qu'il aurait fallut que j'y aille... Plus doucement. Ouais, peut-être. Puis, lorsque je lui posai ma question, elle me répondit :

- Niveau douleur, franchement, vous auriez pu vous passez du désinfectant. Ah oui, au fait... Désolée pour l'insulte. C'est... sorti tout seul. Enfin, jveux dire, c'était pas contre vous hein! quand j'ai dis ça, c'était... Euh... Pour le désinfectant! Voilà!

- Héhé ! Je comprend, je comprend ! Pas la peine de vous excuser, lui répondis-je.

Ensuite, elle me dit qu'elle voulait bien se reposer avant d'ajouter, avec un sourire, qu'elle allait voir un peu s'il y avait quelque chose qui pourrait nous aider et, peut-être, retrouver la sacro-sainte civilisation ! Non, je n'exagère pas... Cette forêt commençait vraiment à me briser les c...

Je m'affalai soudainement, dos contre un arbre, en expirant d'épuisement. Je me retenais de jurer envers ces foutus arbres car, eh bien... Cela pourrait attirer d'autres saloperies et disons que je n'avais pas vraiment cette envie. J'en avais marre de cet endroit ! J'en avais vraiment ral le bol !

Mais la journée n'était pas encore terminée... Loin de là !

J'étais enfin tranquille ! Enfin une putain de pause dans cette journée merdique ! Et, oh, comme j'en avais besoin... Surtout avec ce qui allait suivre (Oui, vous qui devez lire cela devez sûrement vous demander qu'est-ce qu'il s'est passé ensuite... Parce qu'il faut un peu retenir votre attention ! Bien sûr, vous devez sûrement vous demander cela... Sauf si quelqu'un vous a déjà gâché la surprise !). En plus, je le savais qu'il allait y avaoir un problème quelque part ! En effet, c'était trop calme, trop "facile" (surtout d'après la réputation de cet endroit !)... Et puis, je me sentais observé. Quelque chose, quelqu'un, qui n'était pas Cristal, était en train de m'épier pas très loin... J'en eus quelques frissons discrets ! Cela peut vous sembler drôle, dit comme cela... Mais mettez-vous à ma place et on verra si vous allez rire longtemps !

Nonobstant le fait que la forêt était redevenue silencieuse, j'entendis soudainement un bruit étrange... Mes oreilles se levèrent et mon attention se reporta en sa direction. Le bruit recommença. Cette fois je pus identifier plus clairement ce que c'était : des mouvements dans un buisson. Je pouvais en voir un se mouver. Tout d'abord, c'était assez lent... Puis, cela devenait de plus en plus rapide. Les feuilles et les branches se battaient contre quelque chose, qui les repoussa immédiatement en montrant sa terrible tête hors des feuillages. Et cette ignoble bête n'était autre que...

Une chèvre !?!

Putain qu'elle m'a fait peur ! Mais, une fois la surprise passée, ce sentiment ne me quitta pas et je me questionnai sur certaines choses... Qu'est-ce qu'une chèvre viendrait faire ici ! Une chèvre solitaire, en plus ! Et comment avait-elle fait pour survivre jusque là ! Et puis... Mais... Mais... Mais qu'est-ce que putain de quoi ? Pour moi, y avait clairement anguille électrique et mortelle sous roche ! C'était pas possible, sinon !

- Euh... Cristal ? fis-je en me relevant et en fixant la tête de chèvre. Cristal...? Je ne sais pas pourquoi... Mais on devrait peut-être reprendre notre route, là... Non, mais... Sérieusement ! Là, je sens qu'il faut se barrer !

Je commençais à marcher à reculons, pour m'éloigner doucement... Tout doucement de cette bête... Celle-ci bougea mais elle sembla coincé. Et je dis bien sembla ! Je pus voir un peu d'affolement. Désolé, mais, moi, je n'y croyait pas du tout ! Oh que non ! Ce truc était digne d'une ruse d'une bestiole hyper dangereuse pour attirer les victimes dans leur piège pour les dévorer ensuite !

- Ah ! Et, Cristal... Mieux vaut ne pas approcher de cette chèvre... Je le sens mal... Extrêmement mal...

Si c'est une vrai chèvre, il vallait mieux pas la sauver car, d'une, elle nous ferait perdre du temps, de deux, elle bêlerait comme pas possible et nous ferait repérer des autres créatures, de trois, elle était bloqué et peut-être blessée, ce qui allait encore plus attirer les autres bestioles qui ne voient en nous qu'un bon goûter (moi, étant de la confiture de fraise bien sucrée... Ou salée, vu la situation, et, Cristal, étant plutôt une myrtille qu'on mettrait entre deux grosses dents pour compresser un maximum le fruit lorsqu'on fermera sa gueule !)... Mais disons que je n'étais pas vraiment convaincu que ce soit vraiment une chèvre avec cette forêt de merde ! Non, j'étais plutôt convaincu que c'était une énorme bestiole qui essayait de nous dévorer tel une certaine libellule qui se ferait une joie de manger des papillons ! Mais qu'est-ce que c'était, alors, cette bête ? Une chimère ? Plausible... Mais il pouvait très bien y avoir autre chose...

Et, vous savez quoi ? Je n'avais vraiment pas, mais alors VRAIMENT pas envie de le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 60
Arrivée : 11/12/2016
Age : 15

Couleur : turquoise
Citation : N'abandonne jamais


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Mar 28 Fév - 19:50














Je commencai à peine à m'éloigner quand quelque chose m'arrêta. Je n'aurais pas su décrire quoi, mais ça me dissuadait de m'éloigner d'Eldur... Je dirais... Une impression d'être observée. Oui c'était ça. Et quand on est observé dans une forêt profonde, en général, c'est pas bon signe...
Puis soudain, le silence. Alors, être observé dans une forêt maléfique silencieuse, c'est pas bon, pas bon du tout!!

Euh... Cristal ? Cristal...? Je ne sais pas pourquoi... Mais on devrait peut-être reprendre notre route, là... Non, mais... Sérieusement ! Là, je sens qu'il faut se barrer !

Sans me retourner vers lui, je marmonnai:

- Mec, si on sait pas où on doit aller ça sert à rien de partir

- Ah ! Et, Cristal... Mieux vaut ne pas approcher de cette chèvre... Je le sens mal... Extrêmement mal...

- Une chèvre?

Je me retournais alors vers lui. Il s'était levé, et avait l'air d'être effrayé devant... Une chèvre ? Il était sérieux? Il avait peur d'une chèvre coincée dans un buisson? Je sais qu'on est dans une forêt étrange mais quand même !

- Si c'est ça qui vous fait peur...

Bon, après tout, ça nous donnera l'occasion de manger. Je mis une flèche sur la corde de mon arc, et tirai.
La flèche fila tout droit, pour venir se ficher.... euh... normalement, entre les deux yeux de la chèvre. Mais, juste avant que ma flèche atteigne sa cible, un éclair était passé devant, et l'avait brisé. Je reculais d'un pas

-Ok, ça, c'est pas normal...




NEVER GIVE UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 20
Arrivée : 14/10/2016


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Mer 1 Mar - 17:48

Intervention


La chèvre resta longuement impassible, sans un bruit, se contentant de fixer de ce regard inquiet les deux visiteurs. Elle semblait les détailler et les jauger : d'un côté se trouvait une jeune pégase à la longue tresse et aux ailes renforcées dont la couleur bleue nuit se fondait presque dans le décor mais donc la crinière vert d'eau ressortait sur le fond nocturne, tandis que de l'autre ressortait comme un fruit bien mur dans un arbre un licorne rouge éclatant à la crinière d'or et au petit bouc sauvageon... Deux individus sans soucis qui ne bougeaient pas d'un poil à l'origine, jusqu'à-ce que le licorne se mette à partir à reculons, lentement, très lentement, mais peu discrètement compte tenu de sa robe rouge de feu.

« Euh... Cristal ? Cristal...? Je ne sais pas pourquoi... Mais on devrait peut-être reprendre notre route, là... Non, mais... Sérieusement ! Là, je sens qu'il faut se barrer ! »

La voix du licorne s'élevait quelque peu dans les aigus alors qu'il tentait de convaincre sa partenaire de route de déguerpir au plus vite. La pégase ne semblait pas comprendre, mais à la deuxième phrase de l'individu elle se retourna soudainement :

« Ah ! Et, Cristal... Mieux vaut ne pas approcher de cette chèvre... Je le sens mal... Extrêmement mal...
- Une chèvre ? ...  Si c'est ça qui vous fait peur... »


Dans un éclair d'impatience sans doutes une lueur de cannibalisme s'éclaira dans les yeux de la pégase... Elle ne comptait tout de même pas manger la chèvre, si ? La bête resta figée de longues secondes, ne semblant pas réagir à la flèche qui fut tendue à l'arc et décochée avec agilité ; le projectif fila dans l'air, sifflant dans les environs, mais à la dernière seconde se brisa à quelques centimètres des yeux de la chèvre dans un éclair noir. Les copeaux de bois retombèrent au sol dans un silence soudain. Plus un bruit ne fusait en dehors des pas des deux poneys qui reculaient peu à peu.

« Okay, ça, c'est pas normal... »

Elle ne pouvait pas savoir à quel point : les branchages de l'arbuste s'écartèrent alors peu à peu et la chèvre se leva. Elle se leva, s'éleva, encore et encore, de toute sa hauteur jusqu'à dépasser de deux bons mètres les deux poneys. L'animal se tenait sur ses membres antérieurs, sa tête argenté reposant sur des épaules et un corps complètement noir, aux longues et maigres pattes tout aussi argentées. Dans son dos osseux, deux masses sombres s'étirèrent jusqu'à prendre la forme d'ailes de chauve-souris, alors que trois longs fouets entortillés s'échappaient du bas du dos de la créature, formant trois pointes comme un trident au bout de cette étrange queue en trois membres. La créature avança d'un pas, fixant toujours du même regard impassible et vide les deux poneys. Ses lèvres, peu à peu, s'étirèrent et s'écartèrent, laissant apparaître ses dents : pointues comme des couteaux. Perchée sur ses hauts sabots, la créature poussa alors un cri.

« Khiiiiii !! »

Les buissons se mirent à remuer, puis se furent deux, trois, quatre créatures qui s'élevèrent à leur tour autour de la première, cinq étranges bêtes se trouvaient dressées devant les deux intrus de Léota, menaçant de leurs dents acérées les petites proies. La première poussa alors à nouveau son cri, puis rabaissa les épaules, s'élevant d'un violent battement d'ailes en soulevant de la poussière tout autour alors qu'elle se lançait sur les deux poneys, suivie d'assez près des quatre suivantes.

« Khiiiiirhhh !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 174
Arrivée : 26/10/2016
Age : 17

Habitation : Quelque part dans le monde, entre l'imaginaire et la réalité.
Couleur : ff0000
Citation : Dites-moi, comment voulez-vous vous battre contre moi : par la plume ou par l'épée ? Car il se trouve que j'ai les deux sur moi et je peux vous jurer que les deux sont aussi fort et peuvent faire... Très mal !


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Mer 1 Mar - 21:32

JE LE SAVAIS ! JE LE SAVAIS QU'IL Y AVAIT ANGUILLE SOUS ROCHE !!!

Elle était surprise que j'avais peur d'une chèvre... Eh bien, oui ! J'avais peur d'une tête de chèvre parce qu'on était dans la saleté de forêt de Leota ! Si on aurait été autre part, j'aurais dit "ok" qu'il y ai cet animal... Mais, là...!

Elle tira alors une flèche en direction de la tête... Mais un éclair désintégra cette dernière avant qu'elle n'atteigne sa cible ! Cistal dit alors que ce n'était pas normal... Non, sérieux ? Déjà, rien qu'une chèvre en parfait état dans Leota c'est PAS normal ! Mais, vous voulez savoir le comble ? C'est que la créature se... Releva sur ses deux pattes arrières et poussa un cri étrange et aigüe ! Et ce n'était pas tout ! Ah bha non ! Ce serait pas drôle, sinon ! En effet, quatre autres sortirent des buissons aussi !

- Putain... Que le Créateur aille aux diables ! m'exclamais-je en une plainte qui croisais une voix grave et aigüe ainsi que colérique.

Attend... Verrais-je une certaine ironie dans ce que je venais de dire ? Hmmm... Oui. Pourquoi je dis ça ? Car c'est exactement ce que ce Créateur (si jamais il existe) nous a envoyé : 5 putain de diables ! 5 putain de créatures bipèdes au corps noir et osseux, aux pattes griffues et dangereuses, aux ailes noires et fines, tel celles d'une chauve-souris, avec une queue triple, une tête de chèvre et des dents... Horriblement pointues !

Tandis que le diable qui nous apparut en premier cria (c'était, pour vous le décrire approximativement, un "Khiiiiirhhh !!") et abaissa ses épaules, je fis soudainement demi-tour et criai en direction de Cristal :

- COOOOUUURS !!!

Je mis mis alors à courir... Et les 5 créatures derrière commencèrent à nous poursuivre. Je regrettai de ne pas avoir lu trop de choses sur les diables et démons... Et surtout des choses sur comment les chasser et/ou les tuer ! En plus, même si je pensais très sincèrement que les exorcismes par la parole étaient inutiles, cela ne m'empêcha pas de crier en courant :

- Vade retro diabolos ! VADE RETRO DIABOLOOOOS !!!

Et, oui, je sais, certains d'entre vous ne comprennent pas le latin et d'autre me diront que la formule est "vade retro satana" mais je m'en contre-carre ma marque de beauté ! Là, on était poursuivi par 5 diables donc... En plus, je voulais pas essayer de les affronter au corps-à-corps, ces machins-là ! Puis, je m'adressai à Cristal :

- Vers le massacre ! Vers la massacre !! Vite !!!

Puis, j'essayais d'aller en direction de l'endroit où les mercenaires avaient étés battus... En espérant, bien sûr, que ces gars-là allaient nous servir comme la tête de leur chef l'avait fait avec les Brancheloups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 60
Arrivée : 11/12/2016
Age : 15

Couleur : turquoise
Citation : N'abandonne jamais


MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   Jeu 2 Mar - 13:02














Par toutes les alicornes, mais c'était quoi cette chose ?? Un genre de chevre-dragon-hydre-machin-chose! Oh et puis on s'en fout! Tout ce que je savais, c'est que ce truc voulait visiblement nous manger. La bête commença à crier stridemment. Mais le concert n'étais pas finit! La soliste appella les choeurs, et nous pûmes admirer une chorale de chimère revisitant certainement des anciens tubes. Eldur n'attendit pas la fin du concert pour partir en courant.

COOOOUUURS !!!

Ok!! désolé les artistes, on se casse! Je me mis à suivre Eldur qui était parti en courant. Le problème, c'est que les chanteurs n'étaient pas content du tout qu'on ai quitté le concert, et les bestioles nous poursuivirent. Quelqu'un peut me rappeler qu'est ce que je suis allée foutre dans cette forêt ?? Déjà, de un, j'avais voulu tuer une chèvre pour la bouffer. Est ce que j'étais sérieuse quand j'avais pensé ça?? franchement, j'espère pas! Parce que sinon..... Bon, on va dire que j'avais voulu la tuer pour qu'Eldur se taise. Et puis aussi, de deux, la chèvre en question s'était transformée en une bande de chimères affamées trouvant visiblement qu'une licorne rouge à la patte en fer et une Pégase bleue blessée étaient à leur goût. Eldur leur lança une sorte d'incantation dont je n'ai pas eu le temps de saisir le sens, avant de me crier:

Vers le massacre ! Vers la massacre !! Vite !!!

OK, il essayait d'utiliser la même technique qu'avec les brancheloups. Espérons que ça marche.....
Il arriva à retrouver le chemin. La mémoire de cet écrivain était vraiment impressionnante! Le problème, cest que la ruse avait tellement bien marché avec les brancheloups, que ces derniers s'étaient rendus sur le lieu du massacre....
Ce moment où la vie de confronté à un choix difficile: se faire manger par des brancheloups ou des chimères?






NEVER GIVE UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)   

Revenir en haut Aller en bas
 
retrouvailles mouvementées (Pv: Eldur Kasaïwall)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles mouvementées [Pv William]
» Retrouvailles Mouvementées [PV Nunu de la Rivière, Crystal ]
» •Des retrouvailles mouvementées...
» Retrouvailles mouvementées [PV Isia]
» Retrouvailles légèrement mouvementé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Forêt de Leota :: Forêt de Leota-
Sauter vers: