AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 Les étoiles dans le noir [PV Cross River] [Abandonné : Départ d'un membre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar





MessageSujet: Les étoiles dans le noir [PV Cross River] [Abandonné : Départ d'un membre]   Mer 18 Mai - 22:54


Midi ou minuit, il était impossible de dire l'heure qu'il était une fois perdu dans les galeries de la mine. L'air était lourd et bien trop pauvre à ton goût. Jamais auparavant tu ne t'étais égaré à ce point, chose qui n'était que peu surprenant au vu de ton manque de courage pour t'exiler si loin de la capitale. Chaque tunnel se ressemblait et si par chance tu parvenais à ne pas tourner en rond, ce n'était que parce que les petites gemmes brillantes n'étaient pas toutes identiques les unes des autres. La lueur qui émanait de ta corne n'était qu'un point de lumière dans le boyau béant. Une lumière si frêle qu'elle semblait se faire aspirer par la masse d'ombre qui venait en lécher les contours pour l'empêcher de s'épanouir d'avantage.

Tes pas délicats étaient à la fois fracas de tonnerre et simple murmure qui agonisait dans un dernier souffle. Leurs sons venaient se reproduire contre les parois de ce qui aurait pu être ton tombeau, résonnant et se percutant pendant plusieurs secondes jusqu'à créer un léger écho ; mais lentement ils mourraient avant d'atteindre le bout du chemin. Il ne te fallu guère longtemps avant de revenir sur ton jugement sur l'odeur qui imprégnait les lieux : tu n'avais jamais rien senti d'aussi dégoutant ! C'était un fumet comparable à celui d'un chien mouillé qu'on aurait enfermé pendant des lunes sans jamais le laver. N'importe qui d'un tant soit peu raffiné aurait été contraint de se boucher le nez pour ne pas y succomber et tu tentas bien l'expérience toi aussi... Jusqu'à ce que tes poumons commencèrent à te brûler à force de te retenir.

Tu avais pourtant tenté de faire demi-tour, en vain. Déboussolé, tu avais regardé devant toi, retraçant le même parcourt qu'au départ... Et pourtant, voilà que tu tombais sur un croisement ! Tu t'étais tapé la tête contre le mur, pestant contre ta propre personne pour ne jamais avoir regardé derrière toi, à aucune reprise ! Si tu avais fais preuve d'un tant soit peu de jugeote, tu te serais assuré que tu pouvais repartir. Il n'aurait pourtant suffit que de laisser quelques marques, ou semer des cailloux à la manière du Petit Poucet, alors pourquoi ne pas y avoir penser plus tôt ? Un long soupire, la sensation que le voyage débutait bien mal et l'instant d'après, tu étais de nouveau décidé à sortir d'ici. Mais si tu ne pouvais sortir par l'entrée empruntée, tu partirais d'ici par un autre tunnel !

Tu n'allais pas te laisser abattre si facilement après tout. En plus de ta veste et de ton jolie chapeau décoré par ses deux plumes, tu portais sur tes hanches deux sacs. L'un contenait plumes et papiers, mais également une carte ainsi qu'une petite bourse pleine de bits. Ta boussole que tu avais pourtant prit au départ, avait disparut durant ta halte dans la ville d'Appleloosa et plus aucune moyen de mettre le sabot dessus. L'autre besace quant à elle, contenait vivres et deux gourdes en cas de pépin, une chance pour toi que tu prévois autant d'eau même pour une seule personne. Ce n'était néanmoins pas tout ce qu'on trouvait dans ce petit sac... Solide corde, couteau de survie, une petite boîte contenant quelques sucres, des allumettes et encore quelques petits bricoles qu'on prenait lors des voyages habituels. Bien entendu, tu n'avais pas non plus oublier ton petit sac de couchage, enroulé sur ton dos et fermement accroché au reste de tes affaires.

Les premières nuits avaient été difficile loin du petit lit douillet dont tu avais l'habitude, mais après un mois d'aventure, tu commençais à t'y faire. Autour de toi régner un silence de mort et lorsque la fatigue commençait à se faire sentir, ta corne faiblissait en lumière jusqu'à te plonger durant quelques secondes dans le noir total. Petit instant de panique, tu trottinais sur toi même en suppliant ta corne de tenir encore un peu et l'instant d'après, la lueur revenait... Mais pour combien de temps ? Tu devais te hâter mais plus tu t'enfonçais dans les galeries, plus il était difficile de t'orienter.

Tu n'avais encore croisé personne, mais il arrivait de temps à autre qu'un grognement bestial vienne secouer le boyau immobile, te faisant alors te figer sur place. Tu n'avais ni l'allure d'un grand coureur, ni celui d'un combattant. Il n'aurait pas été bien compliqué de t'attraper. Cela faisait déjà quatre, ou peut-être cinq heures que tu marchais à l'aveuglette à en croire ta montre à gousset et c'est en arrivant à une fourche que tu t'arrêtas une nouvelle fois. Devant toi : trois chemins, tous aussi sombre les uns que les autres.

- Et maintenant Eternal Sonata, que faut-il faire ?...

Tes oreilles s'abaissèrent en arrière tandis que tes yeux glissaient sur les différentes entrées. Tu hésitas avant de t'avancer vers le chemin de gauche mais après une rapide réflexion, tu reculas en regardant la droite. Quelques minutes à réfléchir et tu t'élanças dans cette nouvelle direction mais dès que tu l'eus pénétré, tu retournas sur tes pas pour faire face à l'intersection. Un véritable casse tête ! La logique voulait qu'il n'y ai qu'une sortie, mais qu'est-ce qui pouvait réellement confirmer cette hypothèse ? Peut-être que les trois tunnels étaient des sorties, ou des cul-de-sac !  

- Par Celestia, je vous en supplie que quelqu'un me vienne en aide !

Tu baissas la tête et ferma les yeux et comme si ta prière fut exaucée, un bruit lointain commença à se faire entendre. Tu redressas tes oreilles, cherchant la provenance du bruit... Jusqu'à ce qu'un râlement inconnu parvienne jusqu'à toi. Ton sang ne fit qu'un tour et il n'en fallu pas plus pour comprendre qu'une bête était dans les parages, mais était-elle celle qui semblait s'approcher ? Tu n'avais pas vraiment envie d'être là pour le savoir mais courir droit sur elle ne t'enchantais pas non plus. Alors, avec le peu de bon sens qu'il te restais pour trouver une solution, ta corne s'éteignit subitement et tu te terras dans un petit renfoncement du croisement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 69
Arrivée : 13/03/2016
Age : 28

Habitation : Sous le Soleil et la Lune
Couleur : ffcc00
Citation : Tout savoir est un émerveillement

Aventurier

MessageSujet: Re: Les étoiles dans le noir [PV Cross River] [Abandonné : Départ d'un membre]   Jeu 19 Mai - 20:06

Après les rencontres étranges que j'ai fait dans le désert de San Palomino, on aurait pu croire que je préfèrerais prendre un peu de repos, à Appleloosa, ou encore que je rentre à Canterlot prendre mes responsabilités, mais non, il fallait que je retourne en voyage, partir encore plus au Sud, par delà les mines Appaloosiennes, vers la forêt de Leota. Si seulement j'avais encore mon dirigeables, j'aurais pu y accéder facilement. Mais non, il me fallait traverser les mines, la montagne étant bien trop dangereuse pour traverser à patte. Et ces mines, j'aurais pu facilement m'y perdre, mais je venais préparé, comme à mon habitude.

Il m'en aura couté beaucoup, mais j'avais réussi à trouver une carte des galeries, peut-être était elle ancienne, mais étant abandonnées de longue date, il ne m'était pas vraiment possible de trouver mieux, sans compter que ce n'était en réalité pas si abandonné que cela. Je savais qu'il pouvait y avoir en ces lieux des chiens à diamants, des araignées géantes, où même pire. Mais me retrouver nez à nez avec de telles créatures, bien qu'effrayantes, n'aurait probablement pas été dénué d’intérêt.

J'avais une lanterne sur moi, sans magie, m'engager dans ces tunnels aurait été stupide, et de toute façon, je ne serais pas allé loin sans rien y voir. Mais juste une lanterne n'était pas suffisant, surtout que je l'avais réglé au plus faible pour être discret. Sachant que les créatures locales devaient craindre le fortes lumières, j'avais pris avec moi une ampoule flash pour les éblouir en cas d'urgence. J'avais aussi pris avec moi des aliments sec pour éviter au maximum des odeurs qui pourraient me trahir, et fait en sorte d'éviter que mon matériel ne s'entrechoque en fixant bien le tout et en l'enroulant dans du tissu. Mes sac étaient bien pleins, avec tout mes ustensiles, mes papiers, mes plumes, mon nécessaire de survie, je bénissais mon endurance de me permettre de voyager ainsi.

J'avais bien étudié la carte, et m'engageais dans les galeries sûr de ma route, mais avec prudence et en silence. J'entendais des bruits un peu partout autour de moi, des grognements, des griffures sur la pierre, oui, ce lieu était toujours bien vivant, et de nombreuses créatures étaient en effervescence dans l'obscurité. Mais, faisant attention à ma route et à mon environnement, j'admirais les lieux. Même avec la faible lueur de ma lanterne, les pierres précieuses miroitaient de nombreux reflets, et bien que la pierre était sombre, et le climat humide, le lieu était plutôt agréable... Si l'on faisait abstraction des étranges bruits qui emplissaient l'endroit... Mais un des sons était différent. On aurait dit une voix, mais pas la voix si particulière des chiens, une voix plus douce, mais toujours masculine. Presque chantante, mais semblant tremblante...

Je ne comprenais pas ce qu'elle disait, mais, curieux, je m'engageais dans le boyaux d'où semblait venir cette voix, cela ne me détournait pas trop, et je pouvais retrouver mon chemins quelques croisements plus loin, et, dans le pire des cas, j'avais toujours ma carte avec moi. Mais alors que j’avançais, j'entendis un râlement venir de derrière moi, lointain, mais pourtant très proche, comme si cela me suivait à distance. Cette fois, je commençais à douter un peu. Si j'étais suivit, je devais vraiment faire attention.

Passé une courbe dans une galerie, j'arrivais devant un croisement avec trois galeries, et il m'était impossible de savoir d'où venait la voix à l'origine, et ce bruit derrière moi... Je m'arrêtais un instant, regardant autour de moi, écoutant le moindre bruit, s'il y avait un autre poney, il ne devait pas être loin... Là, à droite, un mouvement. Je me tournais pour éclairer un renfoncement de la galerie pour y voir un poney, tapis dans l'ombre.


Cross River
https://www.youtube.com/watch?v=ZgO_H9cOyjI



OH NOOOOOOOO!!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.altera.wikia.com/wiki/Wiki_Altera
Invité
avatar





MessageSujet: Re: Les étoiles dans le noir [PV Cross River] [Abandonné : Départ d'un membre]   Ven 20 Mai - 0:59


Ce qui n'était qu'une simple résonance gagna bientôt en tonalité, signe que la bête approchée. Apeuré comme tu l'étais, l'idée même que cette horreur soit nyctalope n'effleura pas une seule seconde ton esprit, chose qui aurait pourtant était dès plus logique au vu de l'environnement. Avant de t'engouffrer dans la mine, tu ignorais ce qui s'y cachait, car le jeune homme qui t'avais montré le chemin avait sans doute oublié de te mettre en garde. Tu restais donc ainsi, immobile, tétanisé comme une biche croisant les phares d'une calèche d'étalons galopant à toute allure.

N'était-ce pourtant pas évident que les pires monstres de la région viendraient acquérir cet endroit pour en faire leur refuge ? À la manière d'un enfant qui se cachait sous les draps, tu fermas les yeux pour éloigner les mauvais rêves qui s'approchaient à grand pas. Tu gardas en réserve toute la magie qui t'étais possible de stocker car si un combat se déclenchait, tu comptais bien sur ton rayonnement pour aveugler un court instant ton assaillant. Vous comprendrez donc bien l'étonnement de ce cher Eternal Sonata lorsque la lumière pénétra au carrefour. Tu rouvris les yeux, captivé par l'ampoule scintillante protégée par sa cloche en verre.

Devant ta figure, quatre sabots faiblement éclairés par la lanterne te firent relever le nez un peu plus haut. Tu découvris un poney de taille lambda, à la jolie couleur d'un soleil d'été dont la crinière restait dans des tons tout aussi égayés. Ses yeux restèrent invisibles à cette distance et bien que tu rampas hors de ta cachette pour te relever, tu ne pus toujours pas discerner leurs couleurs car le reflet de la lumière sur ses lunettes t'empêchais de les voir. C'était un réel soulagement de découvrir un autre voyageur dans la mine, mais tu espérais qu'il n'était pas lui aussi perdu tout comme tu l'étais. Bien que sa présence te permis de te calmer rapidement, tu n'oubliais pas le grognement bestial qui parcourait les tunnels obscurs et d'une voix anxieuse, tu te présentas.

- Quelle aubaine, je ne pensais pas croiser quelqu'un d'autre ici ! Je m'appelle Eternal Sonata et je vous aurais volontiers demandé votre nom si dans les parages, aucun monstre ne menaçait de nous tomber dessus.

Tu en perdais ta politesse, il est vrai, mais comment t'en vouloir, toi qui débutais à peine les aventures ? Tu trépignais sur place, mais avec noblesse, tu secouas à peine la tête pour t'apaiser. Comme une formule magique de bon enfant, tu soufflas lentement, les paupières closes. Tu comptas jusqu'à dix, imaginant un tout autre lieu au premier nombre, puis quelques personnages loufoques dont les romans avaient le secret lorsque le chiffre trois fut prononcé et lorsque le dixième numéro fut chuchoté sans que tu n'y prennes garde, tu avais réussi à reprendre tes esprits. Tu te raclas la gorge, réfléchissant aux priorités.

- Pardonnez ma rapidité, mais je serais certainement plus enclin à discuter une fois dehors. Connaissez vous les lieux ? Nous devrions nous hâter, l'endroit ne me semble que peu sur...

Un rugissement plus puissant confirma tes craintes. Le nouveau venu était arrivé dans un pas discret et pourtant, tu l'avais entendu quelques minutes avant qu'il n'arrive... Ce que tu entendais à présent n'avait donc rien pour te rassurer. Le sol fut martelé par une course effrénée, les boyaux s'agitèrent autour de vous, tremblant à chaque assaut. La pierre qui vous surplombait s'effrita et même les cristaux tremblèrent de peur. La question ne se posait à présent plus : la bête vous avez trouvé. Tu jetas un regard paniqué à ton coéquipier improvisé, perdant toute trace de fierté sur ton visage. D'un bond, tu fis volte-face pour dévisager tour à tour les trois gueules béantes, mais toutes semblaient te narguer comme si chacune d'elles se terminaient sur un vulgaire cul-de-sac.

- Quel chemin devons-nous prendre ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 69
Arrivée : 13/03/2016
Age : 28

Habitation : Sous le Soleil et la Lune
Couleur : ffcc00
Citation : Tout savoir est un émerveillement

Aventurier

MessageSujet: Re: Les étoiles dans le noir [PV Cross River] [Abandonné : Départ d'un membre]   Lun 23 Mai - 16:57

Ces mines étaient vraiment belles, toutes ces pierres, toutes ces galeries, j'étais aussi curieux d'en savoir plus sur cet endroit, espérant à la fois rencontrer une créature locale, mais souhaitant aussi le plus possible éviter la dite rencontre. Si seulement il était possible de parler aux prédateurs, ce don me serait grandement utile. Mais j'avais déjà été dans une pire situation dans le passé, et je me croyais assez prêt pour palier aux situations qui pourraient surgir. Mais avant tout, je devais m'occuper de ce poney que je venais de rencontrer. Sans compter cette créature qui semblait à ma poursuite. En même temps, comment pouvait-il en être autrement... J'avais beau faire le plus discrètement possible, mais lanterne n'était pas des plus furtive, surtout avec les créatures locales qui devaient être particulièrement sensibles à la lumière.

Qui pouvait bien être ce poney que j'avais trouvé ici, planqué dans un coin de la caverne, comme pour se cacher. Je ne m'attendais vraiment pas à trouver quelqu'un ici, surtout qu'il ne me semblait pas vraiment être un aventurier aguerris, en le voyant ainsi se cachant le visage et les yeux comme un poulain apeuré et perdu. Mais il était arrivé jusqu'ici, ce n'était pas uniquement de la chance. Enfin, c'est ce que j’espérais, pour lui, et aussi un peu pour moi. C'était plus fort que tout, il fallait que j'aide les autres, même si cela devait m'attirer des ennuis... Et cela m'en attirait toujours.

J'observais cette licorne en face de moi, il n'avait pas l'air bien dangereux, mais me semblait un peu familier. Il semblait avoir à peu près mon age, et était propre sur lui, vraisemblablement un citadin, avec son allure élégante et soignée, avec une tenue recherchée, bien que cela semblait faire un certain temps qu'il errait ici. Cette crinière noire et cette robe grise me faisait me questionner sur lui, qui était-il, il me semblait le savoir... Mais ce n'était pas cela qui importait, et je cessais mes divagations très vite, au moment où il se présenta, l'air visiblement soulagé que je ne sois pas un monstre qui en veuille à sa croupe.

Eternal Sonata, l'un des compositeurs les plus connus de notre temps, je savais que j'avais déjà vu cette tête! Bien que la musique n'était pas mon principal centre d’intérêt, j’appréciais un bon air de temps à autre, et ses œuvres étaient souvent agréables. J'avais entendu il y a peu qu'il avait décider de quitter la ville du jour au lendemain, sans que personne ne sache réellement pourquoi... Paraissait-il qu'il avais besoin de se ressourcer pour trouver l'inspiration. Et bien, j’espérais qu'il allait la trouver, car là, si je n'étais pas tombé sur lui, il y aurait eu fort à parier que tout aurait bien vite pu se terminer là.

Malgré sa panique apparente, il conservait encore un peu de dignité, s'excusant même de ne pas m'avoir demandé mon nom, cela en était presque amusant, mais je me souvenais que je n'en menais pas large à ma première excursion... D'autant plus que j'étais moi aussi bien du genre à pêcher par excès de politesse. IL s'arrêta un instant pour reprendre son souffle, alors que je regardais rapidement autour de moi, sans le presser ni répondre, me contentant de lui sourire de manière rassurante.

Le temps de reprendre ses esprits, j'entendais quelque chose s'approcher de plus en plus. Probablement attiré par nos paroles... Mais il continuais de parler, rapidement, comme s'il se savait en danger... En même temps, nous l'étions vraisemblablement. Discuter dehors une fois dans un endroit sûr et sortir vite d'ici? Oui, c'était bien ce que j'avais en tête et je savais exactement où aller.

J'entendais un nouveau rugissement, bien plus proche cette fois, et je m'attendais à voir une ombre surgir de la courbe d'où je venais à tout moment. Je gardais mon calme, je savais exactement quoi faire, et j'allais en aviser au plus tôt mon camarade d'infortune, qui lui semblait totalement paniqué à la perspective de croiser un monstre inconnu. Et il y avait de quoi, et malgré mon calme apparent, je commençais à craindre pour nos vies. J'espérais qu'il allait suivre mes instructions à la lettre, et espérais ne pas tomber sur un cul-de-sac du à un éboulement qui ne serait pas sur mes cartes. Je m'avançais rapidement vers la galerie la plus à droite, regardant la courbe, quelque chose s'approchait et il nous fallait être rapides.

Bien monsieur le compositeur, passez derrière moi, dans la galerie... Je sais exactement où aller.

Je parlais d'un ton preste mais neutre et clair, il fallait ça, et, d'un geste de la tête, je lui fis signe de passer derrière moi, gardant un air le plus rassurant possible alors que je sentais une vibration régulière sous mes sabots.

Je suis Cross River, voyageur et explorateur. Je suis enchanté de vous rencontrer bien que ce ne soit pas dans de très bonnes conditions...

C'était sûr à présent, un troll s'approchait de nous et était tout près, le flash nous donnera cependant un peu d'avance sur lui, et je me préparais déjà à faire le premier coup.


Cross River
https://www.youtube.com/watch?v=ZgO_H9cOyjI



OH NOOOOOOOO!!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.altera.wikia.com/wiki/Wiki_Altera
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les étoiles dans le noir [PV Cross River] [Abandonné : Départ d'un membre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les étoiles dans le noir [PV Cross River] [Abandonné : Départ d'un membre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Torse-nu dans le noir... [PV Haley]
» Les étoiles dans tes yeux danseront ce soir...
» [Octobre 97] Des avantages d'être dans le noir [Abigail]
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Délestage-
Sauter vers: