AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Evénement Nightmare Portals ouvert ! Lien

Partagez | 
 

 "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mar 18 Oct - 23:36

Everfree. Elle en avait entendu parlait. Une certaine Zecora vivrait là-bas. Une zèbre au langage un peu bizarre mais qui maitrisait très bien la magie par des potions étranges. Mais ce n’était pas que sa curiosité qui l’emmener là-bas, mais surtout sa soif de découverte. Elle avait appris que la faune et la flore était très différente là-bas, plus sombre, plus.. Méchante aussi. Peut-être était-ce pour cela qu’elle n’avait jamais oser s’aventurait avant ? Il était assez difficile de s’évader du lieu par le ciel, d’après ce qu’elle avait entendu. Et puis.. Ses parents l’avait toujours écarté des trucs dangereux comme ça. Mais elle voulait savoir ! Et puis.. Ses parents ne lui avait jamais dit pourquoi c’était si dangereux dehors et, surtout, ils n’étaient plus là pour la stopper. Elle avait passait quelque temps à Ponyville à se renseigner par les habitants sur la forêt de Everfree. Tout le monde semblait avoir peur de se lieu juste pour son aspect. Elle, elle sautillait. Elle n’avait pas peur. La peur elle l’a mangé, elle lui sauté dessus, elle la changer en quelque chose de tellement plus marrant.

Elle s’amusait à l’idée que ce périple pourrait être plus amusant que effrayant. Elle hésitait même à y aller de nuit ! Elle aimait frissonnait de partout avant de rire. Rien ne pouvait faire peur à Chrystal ! Rien.. Sauf la technologie. Parce qu’elle avait peur. Elle avait peur que ses petits amis se transformaient en machine à vapeur. Non, pas cette fois. La prochaine fois elle irait de nuit. Pour le moment il serait mieux de partir de jour, pour reconnaitre les lieux. Oui. Elle rencontrerait peut-être les paratristes ! Ses petites boules trop mignonnes ! Elle sautilla partout. Comment allez-t ‘elle les attirait ? Elle s’arrêta un instant pour réfléchir. Qu’aimait-elle déjà ? Ah oui ! Des tonnes de nourritures ! Elle se lèverait très tôt demain faire un stock de pomme à la ferme et irait à Everfree ! Non, elle ferait son stock ce soir ! Elle sautilla encore plus à cette idée ! Elle s’envola directement pour la ferme, acheta ses pommes et retourna chez elle. Cinq bons kilos de pommes. Elle espérait que ce serait assez ! Elle les rangea chez elle, fît un brin de toilette et alla dormir. La journée de demain serais pleine de rebondissement !

Le soleil se levait à peine qu’elle bondit du lit. C’était loin d’être son habitude, elle qui aimait rester un peu sous la couette jusqu’à ce que le soleil l’oblige à en sortir. Bref, elle prit un déjeuner rapide, brossa sa fourrure une bonne heure pour être sûre qu’elle brille. Qui sait, elle ne savait pas combien de temps elle y resterait ! Elle trouverait peut-être Zecora ! Elle sautilla, pris deux grands sacs : L’un pour les pommes l’autre pour quelques affaires de voyages, surtout sa brosse. Son pelage brillant, elle y tenait, sa crinière, par contre.. C’était une autre histoire, tout simplement parce qu’elle n’y voyait pas l’intérêt. C’était presque dix heures quand elle partit, sautillant vers la forêt. Elle s’arrêta à l’abord. C’est vrai qu’elle semblait effrayante, même en plus jours elle était drôlement sombre.. Elle frissonna.. Et rigola ! Elle recommença à sautiller et entra dans ce lieu étrange. Tout semblait l’observait. Pourtant.. Cela ne lui faisait pas peur. D’ailleurs, pour éviter d’avoir peur elle s’amusait à faire des grimaces à tout ce qui la dérangeait, rigolait et repartait. Elle avait des créatures à dénicher ! Mais elle ne savait pas trop où cherchait.. Elle décida de continuer son chemin, tout simplement. Elle rencontrerait peut-être quelqu’un, voire peut-être Zecora ! En tout cas, elle voulait apprendre plein de choses palpitantes aujourd’hui !



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mer 19 Oct - 0:06

*Le soleil était à peine lever que la forge de Karl était déjà chaude, Karl c'était lever tôt pour terminer son travail, la fabrication d'une armure complète en écaille de cragadile, il battait l'acier rapidement pour pas qu'il ne se refroidisse, mais un détail l'arrêta net.
après avoir cherché partout Karl pesta, il lui manquait des écailles de cragadile, il était sur d'en avoir pris asse, il soupira longuement, l'air était frais ce matin.
Il s'étira respirant profondément et posa son marteau et son tablier, il regarda la grotte qu'il avait creusée, il avait fait une porte en bois et un mur pour éviter les éboulements.*

-Alwin vient on part à la chasse au cragadile!

*Comme pour répondre à son appel, un écureuil blanc sortit de la maison avec une petite serviette dans sa gueule, Karl la prit en le remerciant et s'essuya le visage, il enfila ensuite son armure de fer et prit sa hache faisant quelques mouliner avec.*

-Bien en avant Alwin!

*Alwin sauta sur l'épaule de Karl et ce dernier mit son casque puis partit dans la forêt, l'air était humide les ombre étaient menaçantes mais les quelques créatures surveillant Karl ne s'approchaient pas de lui pour autant.
Après des heures de recherche il entendit un craquement, il se baissa instinctivement et trouva au sol une empreinte fraîche de cragadile*

il est pas loin

*Karl avança doucement puis découvrit un grand cragadile endormit dans une mare d'eau marécageuse.
Karl prit sa hache à deux mains et sauta en hurlant un cri de bataille la brandissant, malheureusement la cragadile était bien décidée à survivre et il se défendit, les bruits de la hache de Karl percutant la peau durent comme l'acier du cragadile résonna provoquant un effroyable bouquant, le combat n'était en plus qu'à une centaine de mètres de Chystal.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mer 19 Oct - 18:49

Tout était sombre dans la forêt d’Everfree, pourtant Chrystal était trop occupé à chasser sa peur pour entendre des pas ou quelconque cri d’animal. Enfin, si on pouvait appeler cela des animaux, elle avait su que la plus part des bêtes ici n’était pas fait de chair et de sang comme on pouvait le voir à Ponyville, certains venait même à pensait que ce lieu hantait les plus anciennes antiquités et les ratures des débuts de la vapotechnologie mélangeait à la magie, ainsi, certains refusait que la technologie soit dans leur quotidien et d’autre c’était la magie. Pour sa part, elle n’aimait pas trop, voire pas du tout les machines. Aucune esthétique ! Et puis.. Il paraît qu’un peuple habitait dans ce lieu. En tout cas, elle n’avait pas peur ! Elle essayerait de s’en faire un ami avant tout ! De nombreuses chauves-souris passaient au-dessus de sa tête, parfois se mêler à sa crinière. Elle était surprise mais elle les détachait en rigolant et les relâcher. Elle finissait par leur faire un signe d’au revoir du sabot. Elle aimait quelque chose dans cette forêt, mais elle ne savait pas quoi. Peut-être ce coter terrifiant qui lui semblait plutôt amical..

Elle continuait de marchait tranquillement dans le forêt, sautillant à chaque pas. Quand d’un coup un bruit horrible la fît se figeait sur place. Un bruit d’acier qu’on martelait raisonnait dans tous les environs, elle entendit des cris roques, semblable à un crocodile. Elle frissonna. Elle n’aimait pas qu’on touche aux animaux. Dans ce genre de situation elle se transformait en prédateur. En prédateur féroces. Elle se cabra, fît un gros bruit avec ses naseaux tout en recrachant une fumée clair et s’engagea au galop. Jusqu’au lieu du bruit. C’est quand elle vit la scène qu’elle s’arrêta brutalement. Ses sabots freinant son corps, retournant la terre, se servant de ses ailes en sens contraire pour accélérer son freinage. Elle se redressa une fois stable, regardant le poney à la lourde carrure, taper contre un crocodile de métal. Elle ne comprenait plus. Sa crainte qu’elle avait avancée si vite que ça ? La vapotechnologie était donc au pied de Ponyville ou bien.. Etait-ce les horreurs qu’elle avait entendues ? Ses oreilles se couchèrent sur sa tête. Elle ne comprenait plus trop bien. Elle pointa du sabot, sans même demander qui était le poney, ce crocodile à l’aspect vraiment très étrange.


- Qu’est.. Qu’est-ce que c’est que cette chose ? C’est.. C’est la première fois que j’en vois un.. Je connais les crocodiles, il en as la voix mais.. Mais surement pas l’aspect !

Pour la première fois depuis qu’elle était entrait dans la forêt d’Everfree, elle avait peur. Ses yeux jonglait entre la bestioles étranges et la hache aiguisait.. Elle déglutit bruyamment. Jusqu’à.. Jusqu’à ce qu’elle vit furtivement une boule de poils blanche. Un écureuil ! D’un seul coup, elle reprit sa joie de vivre. Un animal qu’elle connaissait ! Qui n’était pas étrange ! Elle s’approcha, du moins, elle essaya, doucement de s’en approchait.

- N’ai pas peur ! Je te ferait pas de mal.. J’aime les animaux ! Je m’appelle Chrystal !

Elle tenta d’approchait un sabot de la tête de la boule de poil trop mignonne. Jusqu’à ce qu’elle se rappelle que son certainement propriétaire soit juste à coter. Elle avait ignorait un Poney brutal, tenant une hache entrain de taper sur un crocodile de métal ! Quel danger qu’elle venait d’encourir ! Elle se recula à bonne distance. Elle passa sa patte derrière son cou, gênait.

- Excusait moi.. Je suis une vrai fada des animaux.. Bon, comme vous l’aurez sûrement compris, je m’appelle Chrystal, je viens Ponyville ! C’est la première fois que je viens ici.. Je suis une grande avide de frisson et je dois vous avouer que en vous voyant.. Vous m’avez fait très peur !

Elle se secoua d’un rire, comme pour chassait sa peur qui recommençait à l’envahir. Autant le crocodile que les yeux rouges sang du poney que sa grosse carrure ne lui inspirait pas du tout confiance..



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mer 19 Oct - 19:33

*Le combat faisait rage, Karl connaissait les forces et les faiblesses des cragadiles, ainsi il savait qu'il allait gagner, il respira profondément faisant le vide, il vit soudain une ouverture dans la défense du cragadile, il brandit sa hache prête à frapper mais s'arrêta net bouche bée voyant un pégase lui parler, Alwin quand à lui était certe un écureuil mais débordant d'intelligence, il analysa la situation et s'écarta de Karl tout en restant éloigné de Chrystal, lui il avait vue le coup venir*

-Mais... qu'est-ce que tu fais là! c'est dangereux !

*Karl ne finit pas sa phrase que la queue du cragadile le heurta violemment sur le flanc, la peau de ce monstre semblable à l'acier lui cassa une cote et laissa une entaille profonde avant de l'éjecter contre un arbre.*
Karl cracha du sang se relevant respirant fort, il reprit sa hache tomber à coter de lui, il n'avait pas écouter Chystal car il avait trop concentré sur son adversaire et la douleur le rendait sourd à présent.*

-Saleté... sa fait un mal de chien...

*Karl fixa le cragadile d'un regard noire remplit de rage.*

-Je vais te buter !

*Karl s'élança hache en avant, la réponse du cragadile ne se fit pas attendre, il se leva et tenta d'écraser Karl de tout son poids, Karl s'arrêta faisant tournoyer sa hache à toute vitesse.
la lame s'enfonça dans un repli du cou de cragadile le décapitant instantanément, le corps sans tête s'écroula sur le sol dans un bruit sourd et Karl cracha encore du sang mettant une patte à genoux se tenant à sa hache.*

-Tss ça fait mal...

*il fixa Chystal*

-Tu fais quoi ici la forêt est dangereuse il ne faut pas y aller toute seul tu ne le sais pas ?!

*Karl était mécontent pas parce qu'il était blesser mais car une autre personne aurait put être blessé.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Jeu 20 Oct - 15:13

Chrystal observer l’animal étrange, l’écureuil l’avait vu, elle avait essayé une approche mais il avait fui. Lui avait-elle fait peur ? Mais en tout cas elle se fît vite rembarrer par le mâle. Que faisait-elle ici ? Non mais ! On ne lui parle pas comme ça ! Elle va où elle veut ! Elle a décidé de venir ici elle comptait bien découvrir un peu plus sur ce crocodiles avant de partir ! Même si il ne semblait pas bien amicale, il venait de donner un gros coup de queue dans les côtes du poney, faisait craquer dans un son lugubre, quelque côtes. Elle frissonna.

- Méchant Crocodile ! Ce n’est pas bien de faire ça !

Elle s’approcha pour lui donner un coup de sabot sur le museau pour lui faire comprendre que ce n’était pas bien quand, sans prévenir, un coup de hache violente décapita nette la tête qui tomba mollement à ses pattes. Elle fît quelques pas en arrière, oreilles coucher sur la tête et ses yeux était exorbitait ! Le temps de se remettre de ses émotions elle cligna des yeux. N’avait-elle pas rêvé ? Cette brute l’avait bien décapité ?! Elle n’écouta même pas le mâle qui lui demanda ce qu’elle faisait ici. Elle le regarda froidement.

- NAN MAIS VOUS ETES FOUS ! POURQUOI VOUS AVEZ FAIT CA ?!

Elle avait hurlait. Ce n’était pas dans ses habitudes mais cela fît trembler les arbres pleins d’oiseaux sinistre qui s’envolèrent sous le bruit qui les dérangé. Elle redressa ses oreilles. Elle toussota, repris son calme et le regarda. Son comportement venait de changer en quelques minutes. Elle était comme ça. Douce et imprévisible. Elle s’approcha du corps sans vie et lui donna un petit coup de sabot en penchant la tête sur le coter. Elle voulait comprendre. Comprendre ce que c’était, comment sa vivait, de quoi sa se nourrissait.. Elle voulait tout savoir. Mais avant tout.. Savoir si c’était vraiment un animal proprement dit. Les coups de sabots qu’elle donnait résonnaient un peu dans un petit bruit de métal. Quelle étrange créature se dit-elle. Elle finit par se retournait face au mâle.

- Et vous, que faite-vous ici ?

Elle n’avait pas pensé à répondre à sa question, après tout, il l’avait ignorait aussi pendant son combat ! Maintenant elle avait décidé que ce serais elle qui aurait des réponses à ses questions avant d’en répondre ne serait-ce qu’à une seule. Elle chercha du regard la boule de poil mignonne. Elle avait sûrement eu peur, quel poisse ! Elle ne s’en fera surement pas un ami de sitôt.. Et rien que cette idée la rendait un peu triste. Mais elle essayerait de se rattraper.



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Jeu 20 Oct - 16:27

*Karl fut surpris, ce petit bout de pony avait un sacré caractère, elle lui hurla dessus.
il reprit un peu ses esprits tentant de se calmer et sortit une pierre de son armure, c'était une pierre ou une rune mystérieuse était gravée, Karl ferma les yeux sa cutiemark se mit à briller, la pierre vibra un moment avant de tirer un rayon blanc sur Karl, ce dernier étouffa un cri de douleur tandis que la plaie sur son flanc se refermait à toute vitesse, c'était un cas d'urgence il était en milieu hostile il avait un pony sur les bras et il était blessé il n'avait pas vraiment le choix.
Après l'opération courte mais efficace et surtout épuisante Karl se releva en prenant une grande respiration*

-Enchantée je suis Karl, Karl Elvis et everfree sont ma maison, je viens chasser du monstre régulièrement et oui si je l'avais pas abattue vous seriez dans sa gueule en train de vous faire macher vive !

*le ton de Karl avait été crue, non mais sans blague je lui sauve la vie et elle me prend pour le méchant non mais on croit rêver*

-Je suis venue récupérer les écailles de ce cragadile pour finir de forger des toutes nouvelles armure que j'ai fabriquées et après j'allais donner le reste des ingrédients à zekora...

*mais pourquoi Karl lui racontait tout ça il ne savait même pas qui il avait en fasse de lui*

-Mais je vous retourne la question qui êtes-vous et que faite vous ici, c'est très dangereux de s'aventurer dans everfree.

*le ton de Karl avait changé il était certes imposant avec une grosse voix mais on sentait qu'il c'était inquiéter pour Chrystal même s'il ne le dirait jamais*

-Quoi qu'il en soit c'est trop dangereux alors où vous repartez d'où vous venez où je vous accompagne pour éloigner les monstres de vous, pas envie de devoir enterrer un autre pony...

*Karl fixa Chystal, la chaleur venait de se lever la fin de la mâtiné arrivait*
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Sam 22 Oct - 0:34

Chrystal n’avait pas vu sa pierre, bien trop futile. D’ailleurs qu’est-ce qu’un poney pouvait faire avec un caillou ? Jusqu’à ce que quelque chose de vraiment bizarre ce passe. Un grand flash de lumière qui s’écrasa sur le mâle. Elle se cacha rapidement derrière un arbre, apeuré mais aussi curieuse, oreille en arrière. Elle était prête à mordre toute chose maléfique qui allait en sortir. Décidément ce poney était de plus en plus bizarre ! Mais était-il dangereux ? Ce n’ai que quand elle remarqua que sa plaie du croco se refermait sous l’effet de la lumière qu’elle se rapprocha, à petit pas, du mâle, sa curiosité l’obligeait à voir ça de plus près. Il.. Il était une licorne mais.. Mais il utilisait des cailloux chargeaient de magies pour ce soigné ? Elle avait surement loupé un chapitre du livre ou quelque chose comme ça. Après que la pierre était ranger et lui relevé dans un grand soupire elle le regardait avec de grand yeux étonnée. Il se présenta, ainsi elle sut qu’il s’appelait Karl et qu’il habitait ici. Elle lui sourit. Son nom allait bien avec sa carrure. Il lui expliqua brièvement qu’il habitait ses lieux et qu’il chassait régulièrement des « monstres » et qu’elle aurait pu se faire tuer. Enfin, tuer était surement un grand mot.

- Qu’est-ce que vous appelez « monstre » ? Pour moi le crocodile que vous avez attaqué n’avait pas l’air méchant. Après si c’est vous qui l’attaquer pour lui faire la peau et que vous le traiter de monstre.. Je ne comprends pas. Dans ce cas c’est vous le monstre, non ? Moi je suis sûre qu’il ne m’aurait rien fait parce que je n’ai pas cherché à l’attaquer. La preuve, je me suis approchait de lui et il m’as rien fait, par contre vous.. Vous vous en êtes pas sorti indemne.. Enfin jusqu’à ce que votre caillou fasse le boulot. D’ailleurs, si vous êtes une licorne, pourquoi n’utilisez-vous pas vos pouvoirs magiques de licorne ?

Chrystal voulait comprendre. En fait, elle voulait toujours tout comprendre, tout le temps. Même ce qu’elle ne comprenait pas. Dans ce cas elle se savait énervante mais elle était bien trop curieuse pour museler son caractère au bon plaisir de son interlocuteur. Il parla de ce qu’il allait faire du crocodile. Enfin, comme l’avait-il appeler ? Cracadile ? Cragadile ? Enfin, il avait surement un problème de prononciation pour ne pas savoir dire crocodile correctement. Elle sourit car elle lui avait déjà trouvé un défaut. Elle c’était ses yeux, lui la prononciation des animaux, c’était marrant. Par contre ses oreilles ne font qu’un tour en entendant le nom de Zecora. Zecora ! Elle voulait justement la voir par curiosité, elle en avait tellement entendu parlait ! Elle commença à sautiller partout, heureuse d’avoir rencontré quelqu’un qui la connaissait, manquer plus qu’à le suivre jusqu’à elle !

- Zecora ! Cela signifie que vous savez où elle vie ! Je désire la voir justement ! J’ai tant entendu sur elle ! Comment elle est ? Elle est si forte en magie potionesque qu’on le dit ? C’est bien une zèbre comme on en voit si peu dans toute les régions réunit ?

Pris dans son élan de joie elle s’empressa de décliner son identité à Karl, après tout, elle lui devait bien ça ! Il l’emmènerait voir Zecora ! Elle pensait rêver ! Elle n’y croyait même pas qu’en arrivant dans cette forêt elle pourrait tomber sur un poney, brutal certes, mais qui connaissait Zecora et qui l’emmènerais ! Elle entama une petite danse de la joie, bien type à elle, qui consistait à ce mettre sur ses deux pattes arrières en remuant son arrière train et remuer des pattes avant. Un coup à droite, un coup à gauche et parfois en haut.

- Je m’appelle Chrystal, je suis née et je viens de Ponyville, c’est la première fois que je viens ici car on raconte des contes horribles sur ce lieu, pourtant je n’ai encore rien trouvé d’effrayant. Hormis vous. Parce que je peux pas vous cachait que avec votre caillou et votre hache-qui-tue vous m’avez fait très peur.. Moi qui croyait que les haches servaient uniquement à couper du bois..

Elle fît la moue quand Karl lui parla de la ramener d’où elle venait. Hors de question ! S’il devait l’emmener quelque part c’était bien voir Zecora ! Elle ne partirait pas sinon et, s’il voulait vraiment la trainer, alors elle serait aussi têtue qu’une mule et trainerait les sabots jusqu’au abord de la forêt, jusqu’à ce qui la relâche pour disparaitre derrière, lui, quelques mètres d’avance pour lui demande où était Zecora et surtout s’il venait. En fait, c’était simple, elle lui laissait vraiment le choix.

- Non ! Je vous ne laisserai pas me ramener ! Conduisait moi à Zecora ! Je veux la rencontrer !

Elle tapa légèrement du sabot sur le sol, une légère fumé de terre se souleva comme sa crinière dans le coup qu’elle venait de donner. Pendant ce temps, le soleil montait haut dans le ciel qu’on voyait à peine, tout ce qu’on pouvait savoir que la journée avancée était surtout la chaleur qui montait, doucement.



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Sam 22 Oct - 16:47

*Karl fut assailli d'une avalanche de questions en regardant Chrystal changer d'humeur en quelques secondes, vraiment ce pony était énergique, il soupira devant ce pégase entêté puis il essuya sa hache et souleva le cragadile sur son épaule malgré le poids du monstre.*

-Ce monstre est un cragadile on l’appelle comme son car sa peau dorsale et sa tête sont constituées de pierres et d'acier, c'est un prédateur qui se nourrit de viande et de pony imprudent, il est assez dangereux et très agressif, et il ne t'a pas attaqué car tu ne représentes pas une menace directe pendant le combat mais s'il avait gagné il t'aurait mangé.

*Karl prit une longue respiration et expliqua pourquoi il ne pouvait pas utiliser de magie licorne, il lui expliqua toute l'histoire de sa naissance en passant par la guerre de clan pour finir par l'explosion de rune et la mort de sa famille.*

-Eh ! Ce n'est pas un caillou mais une rune gravé possédant le pouvoir de guérison elle est appelée "cicatrisation", il en reste 4 que je dois trouver et zecora me donne des indices pour les localiser.

*Karl se fit mitrailler de questions sur zecora, il expliqua calmement que zecora était une puissante alchimiste zébrée et qu'il marchandait avec elle souvent.
il sourit amusé quand il vit Chrystal se fâcher, s'il avait voulu il l'aurait ligoté comme un saucisson et emmener hors de la forêt mais bizarrement il n'en avait pas envie.*

-Bon bon d'accord mais avant on va passer par mon chalet je dois déposer cette carcasse et lui enlever les yeux pour zecora, ce sont des ingrédients importants qu'elle ne peut pas récupérer elle-même alors je le fais à sa place en échange d'informations sur mes runes et des potions.

*Sur ces mots Karl ramassa sa hache le cragadile sur son dos et il marcha lentement vers sa maison, 20 minutes plus tard il s'arrêta devant un grand chalet imposant, à droite de celui-ci se trouvait un grand potager avec des ruches d'abeilles et à gauche une mine avec un atelier de forge*

-Voilà mon chez moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Jeu 27 Oct - 0:41

Karl n’avait visiblement pas qu’une carrure imposante, sa force était tout aussi incroyable. Il réussissait à porter le crocodile à bout d’épaule. Enfin, comme il l’appelait, le « Cragadile ». Son corps mou pendait comme un vulgaire pantin, sans vie comme il était, la plus part du corps trainait par terre. Ses yeux était déjà vitreux par la vie ôter de son corps tout comme il avait été arraché au restant qui tenait ce bout de membres au reste. Qu’est-ce qu’il en ferait déjà ? Ah oui, il ne gardait que quelques pièces du corps pour son armure et le reste il le donnait à Zecora ! Que cette idée de voir cette zèbre la rendait folle de joie ! Elle allait rencontrée la plus mythique des zèbres connue de Ponyville ! Elle sautillait partout ! Karl lui expliqua que ces monstres mangent les poneys inconscients comme elle et qu’il ne l’a pas attaqué car elle n’était pas une menace directe, dans le sens où il était déjà engagé en combat avec Karl. Elle ria. En était-il vraiment sur ?

- Tu ne les as que attaqué pour dire ça ou bien c’est une rumeur ? J’ai vraiment du mal à croire que ce genre de gentil croco, enfin craga vu que tu dis que c’est leur nom, attaque d’eux-mêmes les poneys pour les manger. Je pense vraiment qu’il faut les attaqué pour ça !

Elle s’arrêta de sautillait pour simplement marchait en écoutant l’histoire de Karl pour comprendre pourquoi il utilisait des runes et non des pouvoirs magiques. Elle penchait la tête de temps en temps, comme si l’information serait plus compréhensible vu d’un autre angle de vue, ou bien pour changer de disposition l’information dans son cortex. Après tout, c’était le cerveau qui contrôlait tout, qui traduisait tout d’une façon compréhensible pour redonner des informations toute aussi compréhensible pour l’autre interlocuteur. Que le cerveau fût compliqué en soit ! Elle en perdait parfois la tête comme elle avait fini par perdre le fil de l’histoire. Trop d’information à comprendre, retenir et analyser. En fait, pour montrait que sa compréhension et son écoute avait disparu dans le néant elle recommença doucement à sautillait jusqu’à ce qu’il finit ce qu’il avait à dire.

- Je n’ai pas tout compris, c’est bien trop compliquer pour moi ! Mais je crois avoir un peu compris que c’est tes dessins bizarre sur tes cailloux qui sont gorgée de pouvoir magique qui te permettent de faire des trucs si puissant que de te soigner instantanément, ou presque, dans une grande lueur de lumière aveuglante.

Karl lui reprocha d’appeler ça un caillou. Mais n’était-ce pas ça en apparence ? Un caillou gravé d’un symbole ? Dans tous les cas, pour elle, sa resterais un caillou, magique, mais caillou quand même. Il lui expliqua qu’il y existait 4, que celui qu’elle avait vu était un de guérison et que Zecora l’aidait à les trouvait en échange de quelques services. C’était intéressant en soit, mais bon.. Que ferait-il avec tous les cailloux réunit ?

- Et avoir tout tes cailloux magiques t’apportent quoi à la fin ? De super pouvoirs ? Parce que je trouve que le pouvoir qu’elle émane est déjà bien grand.. Espérons qu’avec des pierres comme ça tu ne deviens pas une sanguinaire qui s’en sert à de fin lugubre ! Après tout, tu es un poney bien fort niveau musculature, cela ne m’étonnerait pas que.. enfin, ne parlons pas de ça, tu tues peut-être des.. Cragadiles mais pas des poneys ! Enfin j’espère pour moi !

Elle buta sur le mot de Cragadile, trop habitué au mot normal qu’est le crocodile. Après ses quelques mots elle émit un petit rire qui monta en gamme avant de se transformait en éclat de rire. Le rire était contagieux, même s’il venait d’elle-même ! Elle l’avait découvert, une fois, à toute hasard au coin d’une ruelle de Ponyville quand elle découvrait la vie, une ponette qui riait avec son amie. Elle avait d’abord crue à une maladie rare. Karl accepta, au vue de son insistance incessante, de l’accompagnait jusqu’à chez Zecora ! Elle en sautilla partout, même si cela avait l’inconvénient de passait par chez lui car il devait découper et préparer les ingrédients de la bête. Il ramassa sa hache tout en trainant le cragadile encore sur son épaule. Le poids de la bête ne semblait pas gêner Karl, loin de là. En même temps il était robuste. Peut-être c’était un bébé crocodile ? Après tout, c’était la première fois qu’elle en voyait un. Elle ne pouvait faire la différence. Ils marchèrent longtemps, du moins, elle sautilla longtemps jusqu’à épuisement de ses pattes où elle fût forcé de s’arrêter pour marcher. C’était un inconvénient, elle devait s’obliger à cacher sa joie, mais avait-elle vraiment le choix ? Contenir sa joie ou avoir les pattes en coton avant même d’avoir vu Zecora. Mauvais plan.

Après une bonne vingtaine de minutes de papotage, de sautillement et de questions ils arrivèrent devant une grande bâtisse qui était la maison de Karl. Elle en resta bouche bée. Une si grande maison dans une forêt aussi lugubre ? En plus il avait un potager avec lequel quelques fruits poussaient bien, elle ne le reconnu pas car ils étaient un peu loin et un bourdonnement important lui indiqua une ruche pas loin. Il faisait donc son propre miel par-dessus le marché ! C’est vrai que malgré le manque de clarté de l’endroit beaucoup de plante et fleur poussaient, aussi étranges sont-elles. A coter, une forge avec une enclume et un marteau puissant était là avec un bassine d’eau et une sorte de cheminé pour la chaleur. Elle savait que pour manier un matériau il fallait longuement le chauffé pour savoir le travailler. C’était tout un travail de mercenaire !


- Hé ben, je crois que je vais te laisser faire pour le.. Cragadile. Je n’ai pas tellement envie de voir ça donc permet moi que je m’éloigne un peu. Tu m’appelleras quand tu auras finit, je visite ton château incroyable ! Enfin, les alentours, je vais pas me permettre de rentrer sans ton autorisation !

Elle s’éloigna déjà scrutait les alentours, cherchait ou les abeilles cherchaient le pollen pour leur miel et sa curiosité l’emportant, elle voulait voir d’autre animaux que le cracadile et les chauves-souris. Puis elle avait encore ses pommes. Elle voulait voir ses mouches mignonnes qu’elle avait entendu parlait ! Elle se posa près d’un gros rocher, plus loin derrière la maison de Karl et coupa une pomme en deux. Elle mit les deux moitiés à l’odeur alléchante sur le rocher pour se cacher dans un buisson et observait si un animal quelconque aller venir. Elle patienterait jusqu’à ce que Karl finisse. Hors mis da grande joie et la pression qu’elle exerçait pour avoir ce qu’elle voulait, elle était patiente. Elle pouvait être même très patiente.



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Jeu 27 Oct - 15:12

*La marche fut un peu longue pour Karl, il ne le montrait pas car il détestait se dévoiler si facilement mais en vérité il était épuisé, le combat l'avait vidé d'une bonne partie de ses forces et porter le cragadile jusqu'au chalet était devenu un vrai défi surtout que Chrystal l'assaillait de questions.
Néanmoins il resta calme et répondit à chaque question.*

-Non les cragadile ne sont pas des crocodiles, leurs peaux dorsales et leurs mâchoires sont en pierre, de plus ils sont carnivores et oui ils attaquent les pony car entre un pony et une proie pour eux c'est de la viande.

*Karl avait été un peu cru sur le coût mais elle devait comprendre que les monstres d'Everfree sont pour la plupart hostiles et dangereux.*

-Je veux réunir ces runes pour deux raisons, d'abord elles appartenaient à ma mère qui est morte et ça sera le seul souvenir d'elle que j'aurais, ensuite il y avait une légende dans mon village... "une fois les 5 runes de pouvoir réunit, une lumière éclatante apparaîtra et une sixième se montrera, et elle t’octroiera un seul miracle que tu ne devras pas utiliser à la légère."
Après ce n'est qu'une légende mais j'aimerais savoir si c'est plus que ça...

*Karl fut un peu déstabilisé par la question suivante, bien sûr qu'il ne tuait pas de pony, il avait beau être fort il n'en restait pas moins doux et attentionné derrière son visage de marbre.*

-Non je ne suis pas un monstre tueur de pony je te rassure sur ce point, j'essayerais plutôt d'assommer, voir de désarmer si je suis attaqué, je ne tue que pour survivre.

*Karl arriva finalement devant chez lui, il traîna le cragadile écoutant Chrystal parler et rire sans raison, il se demanda un instant si elle était tout le temps comme ça.
Puis il écouta les dernières questions de Chrystal et réfléchit un peu à celle-ci*

-Oui il n'y a pas de soucis tu peux visiter le chalet si tu le souhaites, les abeilles de givre ne sont pas dangereuses tu peux les observer de prêt il faut juste par toucher leur ruche sinon si elles te reconnaissent pas elle se défende.

*Karl se mit au travail et ça lui prit un moment, et pendant ce temps une abeille qui ressemblait à une abeille normale sauf qu'à la place du jaune c'était du bleu clair, passa à côté de Chrystal pour aller butiner une fleur, au même moment Alwin sortit de buisson et s'approcha de la pomme couper en deux, il la renifla.
Cependant la pomme avait aussi attiré d'autres rongeurs et ils se disputaient la pomme, Alwin intervint alors en montant sur un petit caillou, il calma les 3 rongeurs et il leur proposa un partage équitable, il attrapa les deux morceaux et en fit 4 morceaux, il en donna un à chacun.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Dim 13 Nov - 17:23

Chrystal n’avait pas mal entendu, il avait bien dit « Cracadile ».  Il lui expliqua alors la différence entre l’animal qu’elle connaissait et l’animal qui se trainait derrière lui. Inerte, laissant une trainait noir du sol retourné par son poids. Elle courra derrière le mâle pour taper du sabot le dos de l’animal. Un bruit étrange, comme quand un sabot tape sur une pierre confirma les dire du mâle. Elle sautilla à coter de lui, le couvrant de question sur comment cela pouvait être possible qu’un animal soit à moitié d’un objet naturel et un animal. Un mélange de deux êtres était possible et clair dans sa tête, mais avec quelque chose d’inerte et froid c’était une question. Puis il lui expliqua le but de ses runes. Elle avait juste compris que c’était une légende très importante pour Karl, mais rien d’autre. Elle secoua vivement la tête comme pour signifiait qu’elle comprenait alors que tout ça était loin de la vérité. En fait, elle avait juste demandé pour argumenter leur voyage, rien de plus. Elle ne s’y intéressé pas vraiment en fait.

Karl la rassura sur le faite qu’il ne tuer pas de poney, ce qu’elle trouvait charmant chez lui c’est qu’il ne disait pas vraiment le mot poney mais plus « pony » avec un petit accent qu’elle ne connaissait pas. Il avait beau être baraqué avec un accent bien grave qui aller bien avec sa carrure elle lui trouvait presque un certain charme. Peut-être par sa force, elle n’arrivait pas à le dire. Après tout, tout était mignon, avait du charme ou ce genre de chose pour elle, sauf ce qui touchait au gore et la mort, bien entendu. Karl lui avait dit qu’elle pouvait visité le chalet pourtant cela ne l’intéressé pas par contre les abeilles de givre.. Elle n’en avait jamais entendu parler et comptait bien y jeter un œil.. Ou deux ! Mais ce qui l’intéressait surtout c’était la végétation de son chez lui. Et puis son écureuil. D’ailleurs elle fût agréablement surprise de voir le jeune rongeur être attirait par la pomme, mais il ne semblait pas le seul.

Elle les observa, le petit écureuil était malin et partageur, elle aimait ça, elle attendit la fin du partage pour sortir une autre pomme de son sac et essaya de la coupe à son tour en quatre morceau, mais avec un sabot rien n’était évidant et la pomme si belle se transforma en bouillit, éclaboussant les pauvres petits animaux qui la regardait. Elle rigola d’un air gênée avant de rougir de plus belle de sa bêtise. Une abeille dont les couleurs étaient étranges fût attirait par le sucre des pommes. Elle l’observa pendant qu’elle perdait les rougeurs de ses joues. Elle la suivit jusqu’à la ruche, oubliant le petit écureuil et ses amis. Elle était curieuse, sans doute trop et elle était vite emportait par sa curiosité. Une chose la perturbé et tout ce qu’elle devait faire s’envoler. Elle suivi ce petit être étrange qui était en éclaireuse ramener à ses conjoints un endroit sucré non loin. Une ruche étrange ce posa devant elle, c’était très étrange, tellement étrange qu’elle se demandait si c’était seulement la maison de l’abeille bleu. Elle l’observa rentrait dans un trou avant d’approchait elle-même pour observait de plus prêt. Elle finit par tellement s’approchait sans s’en rendre compte qu’elle finit à quelques millimètres de la ruche. Quelque millimètres avant de la heurté. Et sa curiosité l’emportant elle continuait à avancer, doucement, son museau en avant pour essayer de voir dans le trou ce qui se tramait.



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Lun 14 Nov - 13:49

*Alwyn fut le plus vif et le plus observateur, il calcula vite que si Chrystal continuait d'avancer elle ferait tomber la ruche, cette dernière se briserait sur le sol et les abeilles mécontentes s'en prendraient à Chrystal.
Une à 10 piqûre d' abeille en général ça ne ferait pas grand-chose mais il y avait au moins 200 abeilles dans cette ruche et 200 piqûres sa seraient déjà plus graves.
Alwyn fonça trouver Karl à sa forge et sauta devant lui en agitant ses pattes à toutes vitesses tout en poussant des cris plaintifs d'écureuil.
Karl ne parlait pas aux animaux il ne comprenait généralement rien au comportement des animaux sauvages mais Alwin était comme un petit frère pour lui et il savait que quand Alwin est dans cet état c'est qu'il y a un danger iminent.
Karl jeta son tablier par terre attrapant sa hache et courut vers les ruches croyant qu'un animal attaquait mais arriver sur place il comprit très vite la situation Chystal était à moins d'un mètre de la ruche et elle avançait sans s'en rendre compte.
Karl agit au quart de tour, il lâcha sa hache se jeta en avant et attrapa Chrystal par-derrière et la tira contre lui la serrant contre son poitrail, il avait eu peur pour elle vraiment peur.
une fois contre lui il soupira de soulagement et il la regarda dans les yeux avec un mélange de soulagement et d'énervement.*

-je t'ai dit que tu pouvais tout regarder mais pas te mettre en danger !

*Karl se calma et relâcha Chrystal la posant devant lui se calmant un peu.*

-j'ai eu peur pour toi tu sais... il y a 200 abeilles dans cette ruche et à ce rythme tu l'aurais faits tomber... et 200 piqûres d'abeille de givre se peuvent être très dangereuses voire mortel si on est allergique.

*Karl soupira laissant son agacement disparaître et son calme revenir, il avait sauvé Chrystal deux fois en une journée, elle était vraiment inconsciente du danger...*
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Dim 27 Nov - 15:22

Chrystal était inconsciente quand sa curiosité prenait le dessus, elle le savait mais elle n’avait jamais réussi à réussit à se contrôler malgré ses efforts. Elle savait que parfois elle s’en mettait en danger mais jamais elle n’avait réussi à prendre conscience de ce danger. Peut-être parce qu’elle avait souvent eu quelqu’un pour la sauver. C’était le cas, encore une fois, avec Karl. Elle ne savait même pas que c’était la ruche qu’il lui avait parlait, cette fameuse maison remplit d’abeille de givre méchante. Elle ne savait même pas ce qu’était une abeille de givre, elle en avait vu une passait et elle l’avait suivi avec curiosité. Elle voulait observer de plus près l’intérieur de la ruche et en un instant elle se trouvait loin et contre le torse de Karl, serrait entre ses pattes, elle pouvait même entendre son cœur battre à la chamade. Elle pouvait sentir sa peur. Elle l’entendait dans sa voix aussi. Il lui expliqua qu’elle pouvait regardait partout mais pas se mettre en danger. Etait-elle en danger ? Si c’était le cas elle s’en était pas rendu compte, encore une fois. Elle avait le chic pour se mettre dans des situations périlleuses, trop souvent.

Karl la relâcha un peu avant de lui expliquait que l’abeille qu’elle avait vu était les abeilles qu’il lui avait parlait, que deux-cent piqûre pouvait être fatale. Elle ne s’était jamais vraiment fait piquer par une abeille de givre ou par une abeille comme elle les connaissait, donc elle ne savait pas vraiment dire si elle en était allergique. Elle se laissa faire tout simplement, elle fût presque touché qu’aussi agaçante soit-elle Karl était pris d’une certaine affection pour elle. Elle lui sourit et revint ce collé à lui. Elle adorait plus que tous les câlins, dès qu’une personne lui en faisait elle avait la fâcheuse tendance à rester coller plusieurs longues minutes pour apprécier ce moment. C’est l’amour qu’elle n’avait jamais vraiment reçu de ses parents, un simple câlin pouvait vraiment changer tout l’humeur un poney, elle en était persuader. Elle resta ainsi coller à Karl en fermant les yeux, pour profiter d’un peu de tendresse, celle qu’elle n’avait jamais eu. Elle ferma les yeux et se laissa bercer par les battements de son cœur.


- Excuse-moi, je ne voulais pas me mettre en danger et encore moins que tu t’inquiètes pour moi, je ne savais pas que c’était une abeille de givre.. Je ne savais même pas à quoi ça ressemblait. Je me dois de te remercier de m’avoir sauvé la vie. Merci Karl, du plus profond de mon cœur.

Elle soupira et se laissa allait ainsi, entourant de ses pattes et ailes la masse de muscle de Karl. Elle n’avait pas l’habitude d’être si.. Collante mais c’est comme si elle avait était en manque depuis tant de temps. Depuis quand n’avait-elle plus reçue de l’attention ainsi ? Au moins quelques années. Elle avait presque oublié ce que c’était. Elle finit par se retiré à contre cœur, un peu gênée de se rendre compte que son câlin avait était long et sans doute embêtant pour Karl. Peut-être n’avait-il pas aimé ? Après tout, elle avait l’impression qu’il était anti tendresse. Peut-être ce n’était pas le cas, mais c’est ce qu’il lui avait fait montrer depuis qu’il c’était rencontré, juste avant qu’il ne la prend dans ses pattes parce qu’il avait eu peur pour elle. Elle chercha du regard le petit écureuil, elle se devait de le remercier aussi, sans doute était-ce lui qui avait prévenu Karl de son danger qu’elle ne voyait pas. Elle souriait à Karl.

- Ou est ton écureuil ? Je pense que c’est lui qui t’as prévenu n’est-ce pas ? Je tiens à le remercier également. Je ne sais pas trop comment, mais j’y tiens. Peut-être que sans vous je serais un poney ballon à cause de trop de piqure d’abeille de givre, je ne suis pas sûre que mon corps l’ait supporté !

Elle attendait que Karl lui répond, remercia le petit écureuil et comme pour changer de sujet sur cette quasi catastrophe elle demanda à Karl s’il était presque prêt à partir voir Zecora. Elle était impatiente !



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Dim 27 Nov - 16:07

*Karl se calma lentement, le danger était passé, il ne savait vraiment pas trop ce qui était arrivé, les abeilles, le sauvetage presque raté, tout se était allé vite et pour une fois le gros coeur de glace de Karl fondit, la première fois depuis la mort de ses parents et de son village, en voyant Chrystal se coller à lui et le câliner, au lieu de la repousser comme il l'aurait normalement fait, à sa plus grande surprise et referma ses bras sur elle et la câlina en fermant les yeux se laissant aller à cet élan soudain de tendresse, il déposa même un bisou sur le front de avant qu'elle mette fin au câlin, il Souria un peu gêner et les joue légèrement rouge, une nouvelle facette de Karl se dévoila alors, un Karl sensible, attentionner, protecteur, un Karl très rare mais avec un coeur en or.*

- Excuse-moi, je ne voulais pas me mettre en danger et encore moins que tu t’inquiètes pour moi, je ne savais pas que c’était une abeille de givre... Je ne savais même pas à quoi ça ressemblait. Je me dois de te remercier de m’avoir sauvé la vie. Merci Karl, du plus profond de mon cœur.

-Ne tu en fais pas c'était tout naturel que de te sauver je ne pouvais pas te laisser être blessé, sa jamais

*Oups sa lui avait échappé, Karl Éprouverait-Il un sentiment plus fort que de la simple tendresse? il y songeait perplexe mais il fit ramener à la réalité par Alwyn qui lui sauta sur la tête et qui lui donna quelques coups de pattes légers sur son crâne comme pour dire "t'attire pas toute la gloire, si je n'avais pas été là..."
Il rigola ensuite pour déstresser quand Chrystal lui demanda s'il était prêt, il caresse la tête de Chrystal avec affection.*

-Oui je suis prêt, le sac d'ingrédient et ok je mets mon armure et je récupère ma hache et ça sera parfait.

*Karl enfile son épaisse armure et il mit son casque avant de s'étirer et de mettre sa hache et le sac sur son dos.
Il prit ensuite la route vers Zecora.*

-Allons-y....
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mer 4 Jan - 19:10

Chrystal avait été sauvé par Karl puis eu une étreinte presque inattendue. Ca l’avait beaucoup fait réfléchir. Tenait-il tant à elle que ça alors que sa faisait que quelques minutes qui se connaissait ? Il l’avait sauvé deux fois, enfin si on pouvait dire que la première elle était vraiment en danger. Elle n’avait pas eu peur de se cracadile ! Et ce de loin ! Elle ne savait pas se battre mais elle savait communiquer avec les animaux, cela lui avait donné le mérite de survivre à mainte péripéties dans ses débuts dans le monde extérieur. Que de souvenir.. Mais c’est en expérimentant qu’on apprend. Et pour cela Chrystal n’avait jamais eu peur de se faire mal. Elle se moquait de la peur pour la faire fuir, un moyen plutôt radical pour se donner du courage.

Elle regarda Karl avec son écureuil sur la tête qui tapait d’une patte arrière, il lui semblait presque voir ses deux pattes avant croisées entre elle et un petit regard frustré. Il avait raison de réagir ainsi, il avait tout son mérite la petite boule de poil. Il l’avait sauvé. Sans lui elle aurait foncé la tête la première dans la ruche et adieu la pégase bleu ! Elle admira la ciel qu’on pouvait voir de l’endroit où habitait Karl, tout semblait si sombre, lugubre dans cette forêt mais avant tout mystérieux et dangereux, jusqu’à ce que cette endroit pointe le bout de son nez. Comme quoi, dans tous les ombres se cache une part de lumière. Parfois elle espérait que pour certaines personnes elle était cette lumières qu’ils avaient besoin. Elle avait tellement vécu en dehors de toute civilisation qu’elle en rêvait. Avoir des amis avait déjà était merveilleux. Mais ce sentir quelqu’un d’important était autre chose. Surtout pour une ponette aussi simple d’esprit qu’elle.

Elle regarda Karl se préparait pour aller voir Zecora. Et si elle était déçue de cette rencontre ? Elle savait pourtant qu’elle passait dans sa ville, encapuchonné car elle était comme une sorcières.. Mais elle ne l’était pas aux yeux de Chrystal, juste une grande magicienne. Elle savait tellement de chose sur tout.. Peut-être qu’elle serait pourquoi ses parents lui cachait tout sur son passé, sur qui elle était et toute ses questions qui trottait dans sa tête depuis qu’elle était devenue pouliche. Elle c’était toujours refusait à tous les mâle de peur qu’elle n’avait une maladie rare et incurable. Tout était possible et irréalisable. La preuve, la vapotechnologie existait ! Elle le regarda s’activait, comme s’il était pressait ou, peut-être pour éviter de faire attendre la bleue. Elle le regarda comme si elle avait oublié de poser la question la plus vitale du monde.


- Au faite, elle habite loin d’ici ? Peut-être devront nous prendre quelques vivres et quelques trucs pour savoir dormir, il fait toujours nuit dans cette forêt, peut-être que nous verrons pas quand elle sera tombé et on se retrouvera dans un endroit sombre et froid..

Chrystal était souvent prévoyante, sans doute trop. Elle n’avait pas pensé à s’attarder autant pourtant dans cette foret. Elle avait un tas de pomme dans ses sacs pourtant, mais elle était curieuse de connaitre ses petites mouche mignonne qui dévorait tout. Elle ne les avait pas encore vus à son plus grand désarroi. Peut-être les trouveras –telle plus loin dans le centre de la foret, elle avait un très mauvais sens de l’orientation elle avait l’impression de ne pas avoir quitté les abords. Elle redoutait presque de croisé ce qui se cachait au centre de toute cette noirceur.



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mer 4 Jan - 22:50

*Karl était prêt armé quand soudain Crhystal l’interpella.*

- au fait elle habite loin d’ici ? Peut-être devront nous prendre quelques vivres et quelques trucs pour savoir dormir, il fait toujours nuit dans cette forêt, peut-être que nous verrons par quand elle sera tombée et on se retrouvera dans un endroit sombre et froid...

*Karl sourit et prit un sac dans la maison, il y logea deux pots de miel et en prit un troisième sur lui, il se retourna s'armant d'une cuillère et la planta dans le miel jaune étincelant, et dans le même geste il rentra la cuillère de miel dans la bouche de cristal.*

-Tu t'en fais pour rien, calme toi, prend une grande respiration, ok?

*Karl avait été un peu sec sur le coup mais si la peur s'emparer d'elle dès le début autant poser les affaires et aller boire un thé au chaud, pendant ce temps, le miel avalé eu un effet calmant, il était doux et apaisant comme un bon chocolat chaud devant une cheminée.
Karl attendit que Chrystal soit calme, puis il prit le sac le mettant sur ses épaules.*

-Je connais bien cette forêt depuis le temps Zecora et à 7 heures de marche le soleil se couchera dans 4-5 heures d'après l'emplacement du soleil dans le ciel, on devra passer une partie de la nuit dedans mais je suis confiant je suis en pleine forme.

*Karl sourit prêt attendant le feu vert de Chrystal.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mer 18 Jan - 19:22

Chrystal regarda avec une certaine inquiétude Karl. C’est vrai qu’elle ne connaissait pas cette forêt comparé à lui mais elle avait entendu tellement de chose qu’elle se prenait un peu à être retissant à la traversé de nuit. Un peu seulement. Le reste n’était qu’inquiétude sur l’état à venir. Après tout elle n’avait quasi pas fermé l’œil de la nuit à l’idée de traversait cette forêt et rencontré mainte espèce, elle avait sauté de son lit dès que les rayons du soleil caressait sa maison. Elle avait était si excité.. Sans vraiment s’y attendre une cuillère remplit qu’un mélange proche du miel avec une odeur un peu plus étrange lui arriva en bouche en un battement de sourcil. Surprise, elle fît un pas en arrière les oreilles en arrière. Ce fût seulement quand un gout sucré plus qu’agréable se lui réchauffa la bouche qu’elle commença à sautillé de bonheur ! Par Celestia que c’était bon ! Elle sautilla autour de Karl, revigoré de son énergie perdu au cours de la journée et chercha d’où sa provenait pour en récupérer une nouvelle lichette ! Mais elle ne trouva pas le pot dans son excitation et fît la moue, se révélant battu par son excès de gourmandise.

Elle se secoua, montrant son impatience à partir découvrir la mystérieuse Zecora quand Karl la refroidit de peu. Sept heures de marche jusque Zecora ! Il lui fallait dormir, faire une étape sinon elle dormirait debout devant la grandissime zèbre et cela n’était pas permis. Elle le raidit d’un coup et s’assit sur le sol, montrant sa volonté de rester un peu, le temps de se reposait, de plus elle n’avait jamais marchait autant de temps ! Même quand elle volait elle fait trois ou quatre pause sur six heures de vol.. Il déclarait être en pleine forme malgré les dangers.. Pourtant elle ne l’était que temporairement, elle le savait que le sucre n’était qu’un carburant sur le long terme et elle ne pouvait se permettre de vidé les réserves de Karl pour dire de tenir toute la route. Elle le regardait, sac sur le dos, près à décoller, elle s’en voulait déjà d’avance de devoir repousser l’heure de leur voyage, mais elle n’avait pas vu le temps passait ici.


- Karl.. Excuse-moi mais malgré tout je ne pourrais pas partir dans l’immédiat.. En fait la dernière nuit à était courte, je suis debout depuis les premiers rayons de soleil, je ne suis pas sûre de tenir jusque chez Zecora.. Enfin, je tiendrais avec ton délicieux truc que tu m’as donner mais je peux pas me permettre de vidé ta réserve, on se connait que depuis quelques heures en plus.. Laisse-moi trois-quatre heures de repos et je serais prête à partir..

Elle le regarda en couchant les oreilles et une moue sur son visage, elle était sincèrement désolé pour son enthousiasme et ses préparatifs hâtifs pour finir par être reporté.. Elle ne savait même pas comment Karl le prendrais et elle était pas sûr qu’il acceptera une étape dans la forêt à devoir la surveiller pendant qu’elle dort, valait nettement mieux le dire avant de partir pour se reposer dans un endroit sûr, du moins l’espéré-t-elle..



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Mer 18 Jan - 21:11

*Karl était prêt à partir et content que Chrystal aille mieux, cependant la nuit allait tombée dans quelques heures, en résumé le plus prudent serait d'attendre et c'est précisément ce que demandait Chrystal en ce moment précis.*

- Karl... Excuse-moi mais Malgré Tout je ne pourrais pas partir dans l’immédiat... En fait la dernière nuit a été courte, je suis debout depuis les premiers rayons de soleil, je ne suis pas sûre de tenir jusque chez Zecora... Enfin, je tiendrais avec ton délicieux truc que tu m’as donné mais je peux pas me permettre de vider ta réserve, on ne se connaît que depuis quelques heures en plus... Laisse-moi trois-quatre heures de repos et je serais prête à partir...

-Je vois... ne t'en fais pas la route sera longue donc il vaut mieux bien dormir, bien se reposer et être prêt, si tu veux nous partirons au matin sa te va?

*Karl sourit quand Chrystal parla de son "truc" et il décida de lui expliquer.*

-Ce "truc", c'est du miel illuminé, il est fait à base de miel de givre et de rosé matinal le tout reposer au soleil, c'est un miel qui est très doux et qui apaise l'âme et l'esprit, son aide à se détendre et à se calmer pour réfléchir, et il est fait avec le miel bleu que produisent les abeilles que tu as failli heurter.

*Karl posa son sac* alors que décides-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 31
Arrivée : 15/10/2016


MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Jeu 2 Fév - 0:32

Chrystal sentait déjà le sucre du délicieux miel vacillait, une seule cuillère n’était pas suffisant pour tenir des heures mais seulement quelques minutes, après tout, c’était avant tout du sucre. Elle regarda Karl, toujours assise de surprise, elle n’avait pas pensé à se relever mais elle était mieux ainsi, après avoir sauté partout toute la journée et galoper de bonheur. Elle sentait à présent que ses pattes devenaient douloureuses avec la fatigue qui montait. Partir au matin, elle s’en réjouit directement. Elle n’espérait pas que le mâle allait accepter mais elle ne pouvait pas souffler dessus, une bonne nuit de sommeil lui serait bénéfique. Elle regarda Karl, un peu las et lâcha un bâillement à lui décrocher la mâchoire qu’elle ne put contrôler. Quelques larmes lui perlait sur les coins des yeux quand elle regarda à nouveau Karl.

- Hé ben je pense que ce serais le mieux oui, je crois que je vais presque tombé de fatigue, je me suis pas rendue compte que j’étais aussi fatiguée.. M’enfin, on partira demain matin en grande forme pour voir Zecora ! De plus, tu dois être fatigué d’avoir porté ce Cracadile jusqu’ici puis d’avoir procédé à sa découpe..

Elle commençait presque à somnolait en écoutant Karl parlait du miel qu’il lui avait donnait, fier de son chef d’œuvre, remarque, il y avait de quoi, si ce qu’il disait était vrai il en fallait du courage pour récolter les ingrédients et le fabriquait. Elle se leva maladroitement à la fin de son explication et oubliant presque qu’elle n’était pas chez elle, rentra dans la maison chercher un endroit agréable pour dormir. Elle jeta un regard à Karl, s’excusant de somnoler ainsi mais ses pattes avaient du mal à la tenir. Elle s’excusa également de pas avoir pris de couche pour dormir et qu’elle était contrainte de squatter la maison de Karl pour assouvir ses besoins de sommeil. A peine à la porte de ce chalet de bois, elle remarqua un canapé qui semblait agréable, elle s’allongea quelques minutes avant de plonger dans un profond sommeil..

Après une nuit ou les rêves étaient remplit de muffins, Wonderbolt, câlin et douceur elle se réveilla en sursaut se remémorant ou elle était. Se rappelant la scène de la veille elle s’en voulu d’avoir était si mal poli avec cet étalon qui l’avait déjà tant aidé, peut-être un peu trop. Elle regarda par la fenêtre, il faisait encore nuit, elle décida de se lever quand même et sortir. Dans son réveil embrumé elle oublia que la maison de Karl était dans un des rares creux de la foret qui offrait un peu de lumière naturel, elle put observait les étoiles d’ici, chose qu’elle n’avait vu qu’une ou deux fois dans sa vie. A l’époque elle rêvait de savoir voler assez haut pour savoir les toucher. Elle avait les yeux qui brillait par tant de beauté, même si celle-ci décliné par l’arrivait du soleil, elle restait émerveillé. La dernière fois était la fenêtre de sa chambre, à Ponyville. Ses parents étaient encore de ce monde d’ailleurs.. Elle en avait presque oublié toute la beauté et le calme intérieur que ce paysage offrait. Elle partit sur le tronc derrière la maison, celui qu’elle avait posé les pommes dessus, s’assit et observa le spectacle que lui offrait ce monde. Un moment magique.

Ce fût les sabots de Karl qui la tira de sa rêverie, elle avait remué des oreilles par ce bruit si familier. Il devait surement s’inquiétait de ne plus la voir et commençait à la cherchait. Les étoiles pleins les yeux elle rejoignit Karl, chercha dans son sac une pomme juteuse en guise de petit déjeuner et sa brosse à fourrure qui se trouvait au fond de celui-ci. L’entretien de son pelage était aussi important que manger pour elle et elle ne pouvait partir en voyage sans sa brosse. Elle brossa son pelage tout en mangeant. Elle regarda Karl avant un grand sourire, du jus coulait légèrement de sa bouche.


- Alors, paraît pour voir Zecora ? Je finis ça et moi je suis prête ! J’attends ton signal et on y va quand tu veux !

Elle était impatiente malgré elle, cela lui ressemblait tellement, la curiosité et l’impatience était surement ses deux points les plus négatifs de son caractère. Mais après tout, c’est tout ce qui faisait son caractère ! Une fois son brossage matinale finit, elle rangea sa brosse, s’étant assuré une dernière fois que son pelage brillait bien fort, elle ne voulait surtout pas faire mauvaise impression à Zecora !



* Fan de Derpy Hooves *


Je ne t'ai jamais oublier.. Zephyr.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   Ven 3 Fév - 2:14

*Karl c'était reposer un peu pendant la nuit refaisant des cauchemar personnel fort désagréable, cependant il parvint tout de même à reprendre des forces, il se réveilla en entendant du bruit dans la maison, il comprit très vite que c'était Chrystal, aussi il se dit qu'elle était surement si impatiente de rencontrer Zecora qu'elle avait peu dormit, se trait de caractère, cette impatience amusait Karl, sa lui rappelait lui quand il était jeune.
Karl étant lever il s'étira et prit une douche rapide avant de s'armé et de s'équiper un un voyage court mais ardu, sa hache était si aiguisée qu'on aurait pus se voir dedans, ses sac était solidement sangler prévoyant une fuite ou un combat, ensuite Karl descendit tranquillement rejoindre Chrystal.
Il arriva à côté de Chrystal en armure complète pas juste le plastron, il était prêt sa se voyait uniquement à sa tenue et à son équipement.*

-C'est quand tu veux Chrystal on peut partir à présent le soleil se lève il fera jour dans quelques heures.

*Karl sortit un petit mouchoir de son armure et essuya le jus de la pomme qui coulait de la bouche de Chrystal, oh même moment Alwyn sauta sur le casque de Karl et brandit une minuscule épée en bois, il avait lui aussi une armure en acier minuscule, Karl lui avait confectionner pour s’entraîner et Alwin l'équipait à chaque sortit dans la forêt Everfree.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir." [PV Karlo~] [Abandonné : Membre banni]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» du vin et non de l'eau !
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» (F) AU CHOIX - Future Mrs. Griffin, mais pas celle à laquelle on pense.
» Ne rien faire, mais le faire bien. (ayshi galery)
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SteamPony ::  :: Délestage-
Sauter vers: